Route : Egan Bernal prêt à quitter INEOS Grenadiers ?
Photo : Giro d'Italia
0 Partages

Egan Bernal et INEOS Grenadiers, c’est bientôt fini ? Le Colombien de 24 ans ne serait pas en bon terme avec certains de ses coéquipiers et des encadrants. En quête d’un triplé sur la Vuelta, Bernal a du se contenter de la 6e place au général. Et visiblement, c’est à ce moment que le froid entre les deux parties s’est installé.

Egan Bernal sur le départ ?

Selon des informations de nos confères L’Equipe, Egan Bernal n’aurait pas supporté le double leadership sur la dernière Vuelta avec Adam Yates (4e du classement général). A seulement 24 ans, le Colombien a l’âme d’un grand leader fort de sa victoire sur le Tour de France en 2019 et sur le Giro en début de saison. Bien évidemment, cette pagaille a mis en route toute une floppée de rumeurs quant à une prochaine destination. Israel Strat-Up Nation serait sur le qui-vive pour tenter d’enrôler le Colombien. Mais son manager, Giuseppe Acquadro, a déclaré : « Egan Benral a un contrat de deux ans encore avec INEOS et il est satisfait de l’équipe. Il se concentre déjà sur le prochain Tour de France ». Affaire à suivre.

Vidéo de Cyclisme
Le sacre de Bernal sur le Giro 2021

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

6 commentaires

  1. Un départ pour le PSG peut étre ils cherchent un VRAI attaquant ..?(La MNM ne fonctionne pas..?)
    ALLEZ L’OM…..!

  2. Sur la vuelta, peut-être que Bernal a aussi subi plusieurs coups de chaud, notamment en Andalousie. Avant un départ d’étape, le jeune colombien avait d’ailleurs posté une vidéo où l’on voyait un gars d’Inéos lui vider un seau de glace sur la tête. Dans les Asturies, au nord, avec les températures plus fraiches, il se sentait mieux, et c’est peut-être là qu’il y a ce coup de froid.
    Peut-être dans l’avant-dernière étape, là où il se retrouve piégé à l’arrière, avec Lopez qui pète un câble et disjoncte sur un coup de sang; en fait c’est comme un coup de semonce qui se joue sur un coup tordu. Mas, Roglic, Haig et Yates sont partis sur l’avant après une première attaque de Bernal et Lopez… peut-être un coup de bol pour Yates, en tous cas Bernal en prend un bon coup derrière les oreilles et, plutôt que d’avancer, recule à la 6é place au général… Ce sont les Barhain qui tiraient le groupe devant, le coup était parti, c’était fini…. Pour le coup, Bernal avait fait l’erreur d’attaquer le premier, avant Yates, se comportant un peu comme un équipier…

  3. Bernal était présenté il y a peu comme le cycliste qui allait dominer les courses par étapes et les grands Tours . Il semble que cela ne soit plus d’actualité . Les choses changent rapidement dans le cycliste , et Bernal n’est plus le seul . A 24 ans il ne représente plus le futur , mais le présent , voir déjà le passé ( inquiétant ) . On peut penser que les coureurs qui dominent actuellement le monde du vélo auront une carrière assez courte du moins dans les hautes performances . Les  » bébés » cyclistes éclosent un peu partout et les recruteurs des gros Teams engagent des coureurs qui sortent des juniors . Hallucinant , ou comment exploiter la vitalité d’un jeune homme qui sort de l’adolescence. Bernal voit l’horizon se rétrécir sur sa capacité à gagner maintenant des grands Tours . Le problème vient pas de ce coureur, mais des équipes qui gèrent les carrières des coureurs . Les Van Aert , Van der Poel ,Evenepoel ,Pogacar ,Vingegaard Rasmussen, et d’autres seront ils en haut de l’affiche longtemps ? Je doute . Bernal s’inquiète , il n’est plus le leader incontesté des Inéos et il n’est plus celui qui allait écraser les cycliste moderne ,le prodige replie déjà ses ailes . D’autres suivront …

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.