Elia Viviani Cofidis 2020
Elia Viviani est encore à la recherche de sa première victoire avec Cofidis. Photo : Team Cofidis.
105 Partages

Drôle de début de saison pour Elia Viviani. Le champion d’Europe, habitué à lever les bras rapidement grâce à sa pointe de vitesse, a connu quelques déboires. Tombé lors du Tour Down Under sur lequel il voulait remporter au moins une étape, le sprinteur de la formation Cofidis estime être revenu à 100% de ses moyens pour aborder la suite de la saison sereinement.

Elia Viviani : « J’ai retrouvé 100 % de mes moyens »

Après un début de saison compliqué en Australie, c’est en Europe qu’Elia Viviani poursuit sa saison. En guise de reprise, le champion d’Europe prendra le départ de la Clasica de Almeria aujourd’hui (dimanche 16 février). La semaine prochaine, il sera sur le Tour de l’Algarve au Portugal pour la première fois de sa carrière. « Cela a été difficile pour moi après ma chute mais j’ai tout fait pour revenir et je sens que j’ai retrouvé 100 % de mes moyens avant d’aborder ces deux prochaines courses, a expliqué le champion d’Europe en titre. Ce sont des événements importants d’autant que Cofidis est très présent en Espagne et au Portugal et qu’il est sponsor principal au Tour de l’Algarve. Avec l’équipe, on va tout faire pour l’emporter ! Enfin, je suis très content de faire équipe pour la première fois avec mon frère Attilio à la Classic de Almeria. Il est en très bonne condition et m’aidera à coup sûr à être bien placé dans le sprint final. »

Une première victoire pour Viviani ?

L’encadrement de l’équipe Cofidis est clair : « Il faudra tout faire pour disputer le sprint final« , a dit Christian Guiberteau, directeur sportif. « Nous devrons veiller au scénario de la course pour passer sans encombre les bosses à mi-parcours et faire attention aux cassures. Ensuite, on fera tout pour placer Elia Viviani le mieux possible. Il aura également des opportunités au Tour d’Algarve qui est traditionnellement propice aux sprinteurs. » En effet, au Portugal, le champion d’Europe aura l’occasion de mettre à profit ses qualités de sprinteur. Il aura notamment comme adversaires principaux Fabio Jakobsen, Alexander Kristoff ou encore un certain Mathieu Van der Poel.

105 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.