Evita Muzic nouvelle championne de France
Photo : FDJ - Nouvelle Aquitaine - Futuroscope
0 Partages

Sur ce championnat de France 2021 féminin, qui avait lieu à Epinal, elles ont été six à se disputer la victoire au sprint. Première à accélérer dans les derniers mètres, Evita Muzic (FDJ Nouvelle Aquitaine Futuroscope) a résisté jusqu’au bout au retour des poursuivantes. Echouant de peu, Audrey Cordon-Ragot (Trek-Segafredo) deuxième ne fera donc pas le doublé après sa victoire en contre-la-montre cette semaine, alors que Gladys Verhulst (Team Arkéa) aussi passée proche du titre complète le podium.

Sprint gagnant pour Evita Muzic

Jusqu’au bout, cette édition du championnat de France féminin aura été indécise. Elle a souri finalement à Evita Muzic, qui a parfaitement joué le coup dans le sprint où six coureuses étaient en lice pour la victoire. Prenant l’initiative d’accélérer en premier, personne n’a été en mesure de la dépasser. Pourtant, Audrey Cordon-Ragot et Gladys Verhulst sont revenus forts mais pas suffisamment pour aller décrocher le titre. A 22 ans seulement, Muzic débloque son palmarès au niveau national. Elle aura l’honneur de porter le maillot bleu-blanc-rouge pendant un an.

Classement Championnat de France féminin 2021 – Top 20

1 – MUZIC Evita – FDJ NOUVELLE AQUITAINE FUTUROSCOPE – 3:18:49
2 – CORDON-RAGOT Audrey – TREK-SEGAFREDO – +0
3 – VERHULST Gladys – TEAM ARKEA – +0
4 – LABOUS Juliette – TEAM DSM – +0
5 – GUILMAN Victorie – FDJ NOUVELLE AQUITAINE FUTUROSCOPE – +0
6 – LEVENEZ Sandra – TEAM ARKEA – +0:07
7 – LE NET Marie – FDJ NOUVELLE AQUITAINE FUTUROSCOPE – +0:31
8 – WIEL Jade – FDJ NOUVELLE AQUITAINE FUTUROSCOPE – +1:44
9 – COSTON Morgane – MACOGEP TORNATECH GIRONDINS DE BORDEAUX – +1:44
10 – FOUQUENET Amandine – TEAM ARKEA – +1:44
11 – BIDEAU Sandrine – ST MICHEL AUBER 93 – +1:44
12 – FERRAND-PREVOT Pauline – GRAND EST – +1:48
13 – ABGRALL Noémie – STADE ROCHELAIS CAHRENTE-MARITIME – +2:41
14 – JOUNIER Lucie – TEAM ARKEA – +7:00
15 – GRANGIER India – STADE ROCHELAIS CAHRENTE-MARITIME – +7:00
16 – ALLIONE Marine – VC MORTEAU-MONTBENOIT – +7:02
17 – DUVAL Eugénie – FDJ NOUVELLE AQUITAINE FUTUROSCOPE – +7:10
18 – ALLIN Pauline – TEAM ARKEA – +7:10
19 – PAUCHET Aurore – CSM PUTEAUX – +7:43
20 – TROMBINI Juliette – TEAM MACADAM’S COWBOYS – +9:46

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Incroyable que Audrey n’ait pas attaqué avant l’arrivée, dans la dernière bosse.
    Elle était visiblement la plus forte du groupe.

  2. Associée à la chaleur, la répétition de cette longue montée et le circuit relativement court sélectionnent et écrèment la troupe. La fatigue s’installe progressivement y compris parmi la tête, ce qui provoque observations, baisse du rythme ou retours fulgurants… Autant de constatations propre au déroulement d’un championnat à la fois difficile et non dénué de tactique…
    Cordon-Ragot parait dominer son monde mais ne peut finir seule… Observation sur ce sprint en faux-plat, la championne du chrono parait maitriser, se tient à gauche et observe à droite… Toutes paraissent prêtes à bondir : sur le qui-vive et la Cordon raide, elles sont mains en bas et retardent le sprint… Mais en voici une mains aux cocottes qui vient de derrière et les passe haut la main ! Car en anticipant, elle les surprend en passant à gauche !… A la barrière, bien sûr, c’est le mieux !… Sur ce genre de final montant et au terme d’intenses efforts, beaucoup ont déjà dépensé pas mal d’énergie, y compris la Cordon, et la longueur prise ne se reprend pas ! Toutes connaissaient pourtant la chanson, mais peut-être pas suffisamment la Muzic, au point de la penser capable d’orchestrer son sprint de cette façon !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.