Primoz Roglic le vainqueur final
Fabio Jakobsen s'adjuge la dernière étape de la Vuelta 2019.
167 Partages

Comme prévu, un sprint massif a conclu ce Tour d’Espagne. A l’occasion de la vingt-et-unième étape, Fabio Jakobsen (Deceuninck – Quick Step) a battu de quelques longueurs Sam Bennett (Bora – hangrohe). Un peu plus en retrait, Szymon Sajnok (CCC Team) a fini au troisième rang. De son côté, Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) est devenu officiellement le vainqueur final de cette édition. Le Slovène est accompagné sur le podium d’Alejandro Valverde (Movistar Team) et de son compatriote Tadej pogacar (UAE Team Emirates).

Cette Vuelta 2019 est terminée. La dernière victoire d’étape est revenue à Fabio Jakobsen. Profitant d’un gros travail de sa formation Deceuninck – Quick Step et après un sprint parfaitement mené, le porteur du maillot de champion des Pays-Bas s’est imposé devant son plus grand rival Sam Bennett. Comme l’Irlandais, cela lui a permis de terminer ces trois semaines de course avec deux succès en poche. Un bilan forcément positif pour ce jeune sprinteur de 23 ans, qui disputait son premier Grand Tour. Et que dire de sa formation qui aura glané cinq succès d’étape.

Roglic, un nouveau vainqueur d’un Grand Tour

En plus de ce résultat d’étape, ce qui est à retenir surtout c’est la victoire au général de Primoz Roglic. Passant sans encombre cette journée, le Slovène a confirmé ce qui était déjà acquis depuis la veille, un premier succès final dans un Grand Tour. Après avoir termine quatrième du Tour 2018 et troisième du Giro 2019, cette fois-ci le coureur du Team Jumbo-Visma a réussi à atteindre la plus haute marche du podium.

Pendant trois semaines, Roglic aura démontré toute sa solidité. Sa mésaventure connue lors du chrono par équipes de la première étape est un très lointain souvenir. En montagne, le Slovène a été régulièrement aux avants-postes sans jamais montrer des signes de faiblesse. Et le seul chrono individuel de cette édition lui a permis de creuser des différences qui pèsent au moment du décompte final. Avec 2 minutes et 16 secondes d’avance, il a terminé devant Alejandro Valverde, qui a signé son 7e podium sur la Vuelta. A 2 minutes et 38 secondes, la troisième place a été prise par Tadej Pogacar âgé de 20 ans, autre coureur qui aura marqué cette édition en gagnant trois étapes. Personne n’a fait aussi bien que celui qui était le plus jeune engagé. Décidément, ce Tour d’Espagne restera comme celui des Slovènes.

167 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.