Greg Van Avermat gagne une 2e fois le GP de Montréal
Van Avermaet a surgi au meilleur moment.
231 Partages

Dans un final spectaculaire, Greg Van Avermaet (CCC Team) s’est imposé sur le Grand Prix Cycliste de Montréal. En petit comité, le Belge a été plus rapide que Diego Ulissi (UAE Team Emirates) ou encore Ivan Garcia Cortina (Bahrain Merida) devant se contenter des places d’honneur. Très actif en fin de course, Benoît Cosnefroy (AG2R La Mondiale) et Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) se sont fait rattraper dans la dernier faux-plat montant.

Jusqu’à 300 mètres de la ligne, le scénario semblait parfait pour les Français. Benoit Cosnefroy et Julian Alaphilippe occupaient la tête de course. Mais finalement, le dernier mot est revenu à Greg Van Avermaet. Le Belge a su profiter du meilleur moment pour produire son effort. Au sprint, il s’est montré le plus véloce malgré la belle résistance de Diego Ulissi, qui a fini deuxième. Ivan Garcia Cortina a terminé juste derrière pour compléter le podium.

Ce dénouement paraît évidemment cruel pour les Français, car ils n’ont absolument rien à se reprocher. Alors que les cinquante derniers kilomètres ont été globalement secoués pas des attaques à répétition, celle de Cosnefroy a bien failli lui mener jusqu’au bout. A moins de neuf kilomètres, le coureur d’AG2R La Mondiale est alors sorti d’un groupe fortement réduit mais comprenant les candidats à la victoire. Il va prendre une dizaine de secondes jusqu’au moment où Alaphilippe va le rejoindre à environ deux kilomètres du terme. Ce duo va s’entendre et se relayer pour éviter le retour notamment de Sagan qui a mené la poursuite. Ces efforts consentis ne paieront malheureusement pas et ils devront se résoudre à un retour des poursuivants.

Logiquement, Cosnefroy et Alaphilippe n’avaient plus la force nécessaire pour peser dans le sprint. Dans celui-ci, Van Avermaet a su se montrer le plus fort. Ce n’est pas la première qu’il brille sur ce GP de Montréal car il s’y était déjà imposé en 2016. D’ailleurs, il est le premier coureur au bout de la 10e édition à inscrire une deuxième fois son nom au palmarès. Ce succès confirme en tout cas que le Belge sera un très sérieux prétendant pour la quête du titre mondial dans deux semaines au Yorkshire.

231 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.