Fabio Jakobsen remporte la 2e étape du Tour de France 2022

1
348
Fabio Jakobsen s'impose au sprint sur la 2e étape du Tour de France 2022
Fabio Jakobsen a fini le plus fort pour remporter le premier sprint massif du Tour de France 2022. Photo : A.S.O/Pauline Ballet

Comme prévu, la deuxième étape du Tour de France 2022 tracée entre Roskilde et Nyborg sur 202,5 kilomètres, a souri aux sprinteurs. Plus précisément à Fabio Jakobsen (Quick-Step Alpha Vinyl Team), qui s’est montré le plus rapide en réglant le reste du peloton. Le Néerlandais a dépassé dans les derniers mètres Wout Van Aert (Jumbo-Visma), qui a dû se contenter du deuxième rang comme la veille, mais devient le nouveau porteur du maillot jaune. A domicile, le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo) a pris la troisième place.

Fabio Jakobsen domine la meute des sprinteurs

Pour la formation Quick-Step Alpha Vinyl Team, ce début de Tour de France 2022 se déroule comme dans un rêve. Vingt-quatre heures après le succès inaugural d’Yves Lampaert, c’est au tour de son coéquipier Fabio Jakobsen de s’imposer, mais dans un autre registre, celui du sprint. Faisant partie des favoris du jour, le coureur de 25 ans a tenu son rang en faisant forte impression dans les derniers mètres. C’est la première fois de sa carrière qu’il s’impose sur la Grande Boucle. Et confirme bien que c’est le coureur le plus victorieux depuis le début de saison, avec désormais un onzième succès en poche.

Mis à part cette arrivée au sprint, ce fut globalement une journée calme où il n’y a pas eu de bordures. A noter tout de même que Magnus Cort Nielsen (EF Education-EasyPost) échappé une majeure partie de la journée s’est emparé du maillot à pois. Aussi, les chutes ont été heureusement pas si nombreuses. Dans celles-ci, Rigoberto Uran (EF Education-EasyPost) et Anthony Turgis (TotalEnergies) ont notamment été impliqués, mais tout le monde a bien pu repartir. Demain, ce sera la troisième et dernière journée passée au Danemark avec à nouveau une étape promise aux sprinteurs.

Vidéo de cyclisme, résumé de la 2e étape du Tour de France

Classement – Etape 2 du Tour de France – Top 20

Le classement complet de la 2e étape du Tour de France

1 – JAKOBSEN Fabio (Quick-Step Alpha Vinyl Team) les 202, 2 km en 4:34:34
2 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) m.t
3 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) m.t
4 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) m.t
5 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Deceuninck) m.t
6 – SAGAN Peter (TotalEnergies) m.t
7 – LECROQ Jérémy (B&B Hotels – KTM) m.t
8 – GROENEWEGEN Dylan (Team BikeExchange – Jayco) m.t
9 – MOZZATO Luc (B&B Hotels – KTM) m.t
10 – HOFSTETTER Hugo (Team Arkéa Samsic) m.t
11 – KRISTOFF Alexander (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
12 – WALSCHEID Max (Cofidis) m.t
13 – EWAN Caleb (Lotto Soudal) m.t
14 – STUYVEN Jasper (Trek – Segafredo) m.t
15 – LAMPAERT Yves (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
16 – PASQUALON Andrea (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
17 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) m.t
18 – LAPORTE Christophe (Jumbo-Visma) m.t
19 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Deceuninck) m.t
20 – YATES Adam (INEOS Grenadiers) m.t

Classement général – Etape 2 du Tour de France – Top 20

Le classement général complet après la 2e étape du Tour de France

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) en 4:49:50
2 – LAMPAERT Yves (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:01
3 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) + 0:08
4 – GANNA Filippo (INEOS Grenadiers) + 0:11
5 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) + 0:12
6 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Deceuninck) + 0:14
7 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) + 0:16
8 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 0:17
9 – MOLLEMA Bauke (Trek – Segafredo) + 0:18
10 – TEUNS Dylan (Bahrain – Victorious) + 0:21
11 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) + 0:22
12 – JUNGELS Bob (AG2R Citroën Team) + 0:24
13 – YATES Adam (INEOS Grenadiers) m.t
14 – KÜNG Stefan (Groupama – FDJ) m.t
15 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 0:25
16 – TRATNIK Jan (Bahrain – Victorious) + 0:26
17 – MATTHEWS Michael (Team BikeExchange – Jayco) m.t
18 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) m.t
19 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) m.t
20 – CATTANEO Mattia (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:31

Classement par points – Top 10

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) 60
2 – JAKOBSEN Fabio (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 59
3 – PEDERSEN Mads (Trek – Segafredo) 30
4 – SAGAN Peter (TotalEnergies) 25
5 – LAMPAERT Yves (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 22
6 – CORT Magnus (EF Education – EasyPost) 22
7 – BYSTROM Sven Erik (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) 20
8 – LECROQ Jérémy (B&B Hotels – KTM) 20
9 – EWAN Caleb (Lotto Soudal) 19
10 – VAN POPPEL Danny (BORA – hansgrohe) 18

Classement de la montagne

1 – CORT NIELSEN Magnus (EF Education-EsayPost) 3 pts

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) en 4:49:58
2 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 0:17
3 – VERMEERSCH Florian (Lotto Soudal) + 0:26
4 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) + 0:36
5 – EEKHOFF Nils (Team DSM) + 0:40
6 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 0:41
7 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) + 0:42
8 – BAGIOLI Andrea (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:45
9 – SIMMONS Quinn (Trek – Segafredo) + 0:47
10 – RUTSCH Jonas (EF Education – EasyPost) + 0:48

1 COMMENTAIRE

  1. Vent de face sur le fameux pont, et finalement cette seconde étape, dite « l’étape du pont », se déroule sans bordures ou perte de temps pour les principaux favoris, les chutes s’en trouvant même réduites, même si la nervosité assez générale a pu conduire bon nombre coureurs au sol…
    Seconde étape et second succès Quickstep, avec cette victoire de F. Jakobsen, beaucoup plus attendu que son équipier Lampaert la veille… A la sortie du pont, approche du sprint quelque peu tortueuse et houleuse, accrochages et chutes, heureusement sans gravité, notamment pour Jungels dont nous suivons avec beaucoup d’attention le retour, mais même Pogacar, lequel passe la ligne crevé, non pas lui-même, mais de la roue avant. Remarquons que, contrairement aux armadas Jumbo ou Inéos imitées par Groupama ou autres, le vainqueur sortant court de manière plus discrète, sans équipier ou presque, se plaçant chaque fois avec une aisance assez déconcertante…
    Sur le sprint lui-même, le train Quickstep ou le lanceur Morkov sont souvent invoqués, mais en bout de route cette fois-ci, Jakobsen se débrouille seul !… Laporte et Stuyven lancent respectivement Van Aert et Pedersen qui font 2 et 3… Le point d’orgue du sprint serait cette bataille entre Jakobsen et Sagan pour se placer et tenter de déboiter Van Aert; s’en suit une friction très acrobatique entre ces deux sprinteurs : Jakobsen surpuissant déborde et gagne, tandis que le toujours très spectaculaire Sagan reste sur le vélo, mais recule tout en conservant une sixième place… Deux français au top 10, Lecrocq et Hofstetter, la journée se termine bien mieux qu’elle n’avait commencé pour les français, notamment les BB hôtels : P. Rolland et C. Barthe, échappés avec M. Cort et F. Bystrom, se faisant décramponner par un M. Cort-Nielsen assez intouchable et survolté à la recherche du maillot des pois sur ses terres, devant une foule énorme et assez exemplaire, à la fois très enthousiaste et respectueuse des coureurs, sans doute l’essentiel de ce qu’il faudrait retenir de ces premiers jours au Danemark.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.