Fabrice Philipot mort à 54 ans
Fabrice Philipot a roulé chez Banesto en compagnie de Miguel Indurain.Photo : Wikipédia
281 Partages

Coureur professionnel à la fin des années 80 et au début des années 90, Fabrice Philipot est décédé ce mercredi à seulement 54 ans. Le Français avait été l’équipier quelques temps de Miguel Indurain.

Fabrice Philipot mort

C’est un nom du cyclisme français qui vient de disparaître. A 54 ans, l’annonce du décès de Fabrice Philipot a été rapporté ce mercredi par le quotidien Le Bien Public. Professionnel de 1988 à 1994, ce coureur français est passé par les formations Toshiba, Castorama – Raleigh, Banesto et Chazal – MBK – König. Durant ces années, il a obtenu deux succès. Le premier c’était sur une étape du GP Midi Libre 1989 et le second sur une étape du Tour du Vaucluse 1991. Une des ses plus belles performances restera aussi sa deuxième place acquise lors de Liège-Bastogne-Liège 1989. Et aura sur le Tour de France gagné le maillot blanc (meilleur jeune) en 1989 et fait équipe avec Miguel Indurain sur deux de ses sacres en 1991 et 1992.

281 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

4 commentaires

  1. On peut penser au dopage, mais c’est pas certain. Pour autant pour en avoir parlé avec mon médecin, celui-ci m’a dit que les problèmes arrivaient à la cinquantaine pour les sportifs qui avaient consommé de l’EPO .

  2. Il est décédé, dans la discrétion, un peu à la manière de sa belle carrière, relativement courte…. Avant et au-dessus de tout, sincères condoléances à tous ses proches…De ce fait, en de telles circonstances, aborder la problématique du dopage n’est pas forcément opportun… A la parole de certains médecins, parfois et trop souvent nulle ou sans intérêt, nous pourrions confronter diverses études ou statistiques sur l’espérance de vie des sportifs de haut niveau, etc… : par exempe, les coureurs ayant terminés au moins une fois le tour de France aurait une espérance de vie supérieure d’environ six ans par rapport à la moyenne des hommes en France… Là aussi, le recul manque, et la plupart des sportifs contemporains, qui ont utilisé ou utilisent l’epo ou d’autres formes de dopage sont heureusement encore en vie !…

  3. A la parole de certains médecins, parfois et trop souvent nulle ou sans intérêt… je ne suis pas médecin, vous non plus ? certes la vérité est toujours plus complexe qu’elle n’en a l’air . Toute expertise peut être bonne à prendre . Information donné dans un cabinet suite à une discussion . Ni plus ni moins .

  4. Pour votre information, je ne suis pas médecin. Je ne vous interpelle pas directement sur ce que vous êtes ou ce que vous faites, je m’en tiens à porter un jugement sur le seul contenu de votre commentaire, et avant tout sur le respect que l’on se doit à un défunt. Sur le sujet lui-même, malheureusement, j’ai trop souvent eu l’occasion d’enregistrer différents diagnostics de médecins ou spécialistes, encore plus des comportements, par rapport à une même maladie , pour vous dire que je ne fais pas du tout partie des gens qui applaudissent béatement aux fenêtres, malgré l’estime et le respect que j’ai pour une grande majorité du corps médical en général. Je vous parle de « certains médecins », c’est à dire de cas particuliers, de personnes qui se croient autorisées à juger sans expertise totalement fondée et je vous précise surtout que je ne fais absoluement pas partie des démagogues qui dénigrent les compétences de chacun, encore plus en cette période dite de « crise sanitaire ».

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.