France-Belgique à vélo sur le Tour de France !
Julian Alaphilippe et Philippe Gilbert ont la tête au Tour de France mais aussi à la demi-finale de la Coupe du monde de football. Capture d'écran : DR
France-Belgique à vélo. Qui va l’emporter sur le Tour 2018 ?
5 (100%) 3 votes

L’affiche de la demi-finale de la Coupe du monde de football en Russie est très alléchante. La France va affronter la Belgique qui a sorti le Brésil en quart de finale. Deux coureurs charismatiques des pays qui vont en découdre mardi 10 juillet dans le stade de Saint-Pétersbourg pourraient être rivaux, mais ils appartiennent à la redoutable équipe Quick-Step Floors qui a déjà fait mouche en ce début de Tour. Fernando Gaviria a frappé fort pour sa première participation à la Grande Boucle. Il a remporté l’étape qui ouvrait la 105e édition et a endossé par la même occasion le maillot jaune. Malheureusement pour lui, la Colombie n’est plus dans le carré d’as de la Coupe du monde et nous pour le fun on imagine un France-Belgique à vélo !

A LIRE : Suivre le Tour de France 2018 en direct-live

Quel serait le score final le 29 juillet de France-Belgique à vélo ?

Et 1, et 2, et 3-0 ! Mais pour qui ? Julian Alaphilippe et Philippe Gilbert seront ensemble devant la télévision le soir de la demi-finale de la Coupe du monde de football. En fidèles supporteurs de leur équipe nationale, ils vont se faire des cheveux blancs et trembler pendant 90 minutes et peut-être plus si les deux équipes n’arrivent pas à se départager au bout du temps réglementaire et des prolongations qui n’arrivent pas à livrer un vainqueur. Une séance de penalties ferait monter leurs pulsations autant que dans la montée du Mur de Huy à la Flèche wallonne, si ce n’est plus ! En ce qui concerne leur rivalité virtuelle de France-Belgique à vélo, lequel de ces deux-là repartirait avec le maillot jaune le 29 juillet ? Je vais dire Philippe Gilbert, car je sais que la Belgique va mettre au fond une fois, de plus que l’équipe de France.

On apprend peu par la victoire, mais beaucoup par la défaite

L’équipe de France a battu l’Uruguay 2-0, mais n’a pas non plus fait grande sensation. Elle a maîtrisé son jeu et rien de plus. En revanche, la Belgique qui a sorti la Seleção 2-1, fait figure de favorite, frôlant tout de même la correctionnelle face au Japon en 1/8e de finale. Les Diables rouges menés 2-0 à la mi-temps ont recollé au score pour finalement battre dans les dernières secondes l’équipe du Soleil levant qui n’aurait pas démérité sa place en quart de finale. Quelle tristesse de voir ces joueurs offensifs et volontaires se faire sortir de la compétition par un tel scénario écrit de la main d’une réalité qui parfois joue de sales tours à ceux qui respectent la défaite avec une philosophie peu reconnue par beaucoup de nations. Dans le cyclisme, elle paraît bien souvent digérée après la ligne d’arrivée. Est-ce une question d’hommes plus près de la raison ? Certainement.

Julian Alaphilippe doit écrire une grande suite à sa carrière maintenant

@LeTour

Frédéric LENE

1 commentaire

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.