Giacomo Nizzolo vainqueur de la 5e étape du Tour Down Under
Nizzolo débloque son compteur cette saison dès le Tour Down Under. Photo : @NTTProCycling

Sur la cinquième et avant-dernière étape de ce Tour Down Under, Giacomo Nizzolo (NTT Pro Cycling) s’est montré le plus véloce au sprint. Après les 149,1 kilomètres reliant Glenelg à Victor Harbor, l’Italien a devancé Simone Consonni (Cofidis) et Sam Bennett (Deceuninck – Quick Step). Au classement général, Daryl impey (Mitchelton-Scott) a pris le pouvoir mais ne possède que deux secondes sur Richie Porte (Trek-Segafredo) l’ancien leader avant la dernière journée décisive.

Au forceps, Giacomo Nizzolo est allé chercher la gagne sur la cinquième étape du Tour Down Under. Sur un profil vallonné, plusieurs scénarios étaient envisageables. Et finalement, c’est un sprinteur qui a eu le dernier mot, mais au prix de quelle bataille. Plusieurs des favoris au classement général ont animé cette journée. Dans un premier temps, Daryl Impey qui reste sur deux victoire finales dans cette épreuve, n’a pas manqué de prendre de précieuses secondes de bonifications. Cela lui permet dorénavant de mener les débats devant Richie Porte avant la prochaine arrivée jugée à Willunga Hill qui sera décisive.

Ensuite, une échappée en présence du champion du monde Mads Pedersen a eu beau se former, elle n’a pris beaucoup de champ. Et s’est fait reprendre même avant le point clé de cette journée de course. La montée de Kerby Hill ((1,6 km à 8,7%) a clairement permis d’assister à une course mouvementée. Les mieux classés au général se sont retrouvés à l’avant dont Richie Porte, qui n’a pas hésité à attaquer et tenter de faire des dégâts. Son rythme s’est avéré fatal pour un certain nombre de coureurs dont les sprinteurs les plus réputés du plateau comme Sam Bennett.

Dans la vingtaine de kilomètres restants, une course poursuite s’est alors engagée avec des sprinteurs tentant de rentrer sur le premier groupe. La jonction s’est faite à un peu plus de cinq kilomètres du terme. Mais le peloton ne s’est pas retrouvé au complet pour autant, car ils ont été une cinquantaine à arriver dans le même temps du vainqueur. Sur ce sprint en comité réduit, Giacomo Nizzolo a fait parler sa vélocité et a réussi à l’emporter malgré la forte opposition de Simone Consonni et de Sam Bennett revenu trop tard. Dixième à l’arrivée, Daryl Impey est l’autre grand gagnant en prenant le maillot de leader à Richie Porte pour deux secondes. Tout se jouera à l’occasion de la sixième et dernière étape qui s’achèvera à Willunga Hill.

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Belle victoire pour G.Nizzolo, souvent placé ou sujet à des blessures ces dernières années.. Bon début de saison pour Bjarne Riis et NTT ! Avant la dernière étape et la montée finale de Willunga Hill, le matelas d’avance de D.Impey face à R. Porte parait bien faible… Impey avait bien gagné le général l’an passé ( avec 13 secondes d’avance sur Porte ), mais il disposait alors, la veille de l’arrivée, d’une avance sur Porte bien plus importante… A suivre…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.