Giro 2023, étape 16 : Classement complet

3
1035
Giro 2023 étape 16 classement complet
Top 10 du classement de la 16e étape du Giro 2023. Photo : @D.R

Retrouvez le classement complet de la 16e étape du Giro 2023 remportée par Joao Almeida (UAE Team Emirates). Le Portugais a fini en compagnie de Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) alors que le troisième Primoz Roglic (Jumbo – Visma) un ton en-dessous a concédé 25 secondes.

1 – ALMEIDA João (UAE Team Emirates) en 5:53:27
2 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) m.t
3 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 0:25
4 – DUNBAR Eddie (Team Jayco AlUla) m.t
5 – KUSS Sepp (Jumbo-Visma) + 1:03
6 – VAN WILDER Ilan (Soudal – Quick Step) + 1:16
7 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) m.t
8 – RUBIO Einer Augusto (Movistar Team) m.t
9 – DE PLUS Laurens (INEOS Grenadiers) m.t
10 – ARENSMAN Thymen (INEOS Grenadiers) m.t

Lire aussi : Les abandons du Tour d’Italie 2023

11 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 1:20
12 – CARTHY Hugh (EF Education-EasyPost) + 1:26
13 – BUITRAGO Santiago (Bahrain – Victorious) + 2:01
14 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) + 2:42
15 – ZANA Filippo (Team Jayco AlUla) + 3:18
16 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) + 3:27
17 – HAIG Jack (Bahrain – Victorious) + 4:15
18 – KONRAD Patrick (BORA – hansgrohe) + 4:24
19 – ARMIRAIL Bruno (Groupama – FDJ) m.t
20 – PRONSKIY Vadim (Astana Qazaqstan Team) m.t

Lire aussi : Le résumé vidéo de l’étape 16

21 – ULISSI Diego (UAE Team Emirates) + 6:07
22 – PARET-PEINTRE Aurélien (AG2R Citroën Team) + 6:34
23 – FORTUNATO Lorenzo (EOLO-Kometa) + 6:48
24 – BARGUIL Warren (Team Arkéa Samsic) + 8:05
25 – SÁNCHEZ Luis León (Astana Qazaqstan Team) m.t
26 – HUYS Laurens (Intermarché – Circus – Wanty) m.t
27 – PRODHOMME Nicolas (AG2R Citroën Team) m.t
28 – VERONA Carlos (Movistar Team) + 8:07
29 – LASTRA Jonathan (Cofidis) + 8:46
30 – SWIFT Ben (INEOS Grenadiers) + 10:47
31 – FORMOLO Davide (UAE Team Emirates) + 10:54
32 – BAUDIN Alex (AG2R Citroën Team) + 12:06
33 – BOUWMAN Koen (Jumbo-Visma) + 12:30
34 – VINE Jay (UAE Team Emirates) + 13:00
35 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) + 13:17
36 – DE MARCHI Alessandro (Team Jayco AlUla) + 13:26
37 – ZAMBANINI Edoardo (Bahrain – Victorious) m.t
38 – GEE Derek (Israel – Premier Tech) + 13:35
39 – VELASCO Simone (Astana Qazaqstan Team) + 13:40
40 – DENNIS Rohan (Jumbo-Visma) + 13:49

41 – HEALY Ben (EF Education-EasyPost) + 14:43
42 – BIDARD François (Cofidis) + 15:58
43 – WARBASSE Larry (AG2R Citroën Team) + 17:04
44 – MOLLEMA Bauke (Trek – Segafredo) m.t
45 – JUNGELS BobBORA – hansgrohe) m.t
46 – OOMEN Sam (Jumbo-Visma) + 19:30
47 – HESSMANN Michel (Jumbo-Visma) m.t
48 – TONELLI Alessandro (Green Project-Bardiani CSF-Faizanè) m.t
49 – BETTIOL Alberto (EF Education-EasyPost) m.t
50 – MOLARD Rudy (Groupama – FDJ) m.t
51 – PARET-PEINTRE Valentin (AG2R Citroën Team) m.t
52 – SKUJIŅŠ Toms (Trek – Segafredo) + 24:01
53 – SERRY Pieter (Soudal – Quick Step) m.t
54 – HEPBURN Michael (Team Jayco AlUla) m.t
55 – PUCCIO Salvatore (INEOS Grenadiers) m.t
56 – BENEDETTI Cesare (BORA – hansgrohe) + 24:42
57 – DENZ Nico (BORA – hansgrohe) m.t
58 – BARTA Will (Movistar Team) m.t
59 – PALZER Anton (BORA – hansgrohe) + 24:55
60 – SCARONI Christian (Astana Qazaqstan Team) + 24:57

61 – MATTHEWS Michael (Team Jayco AlUla) + 26:06
62 – GAVAZZI Francesco (EOLO-Kometa) + 28:12
63 – ROTA Lorenzo (Intermarché – Circus – Wanty) m.t
64 – BAIS Davide (EOLO-Kometa) + 29:14
65 – GABBURO Davide (Green Project-Bardiani CSF-Faizanè) + 29:15
66 – BAIS Mattia (EOLO-Kometa) + 30:06
67 – DELETTRE Alexandre (Cofidis) + 30:53
68 – BOUET Maxime (Team Arkéa Samsic) m.t
69 – VERGAERDE Otto (Trek – Segafredo) + 31:24
70 – MULUBRHAN Henok (Green Project-Bardiani CSF-Faizanè) + 32:21
71 – GIBBONS Ryan (UAE Team Emirates) m.t
72 – RICCITELLO Matthew (Israel – Premier Tech) m.t
73 – FRIGO Marco (Israel – Premier Tech) + 33:28
74 – KONYCHEV Alexander (Team Corratec – Selle Italia) + 33:50
75 – CHAMPION Thomas (Cofidis) + 36:06
76 – ACKERMANN Pascal (UAE Team Emirates) + 36:11
77 – PÖSTLBERGER Lukas (Team Jayco AlUla) + 37:24
78 – SBARAGLI Kristian (Alpecin-Deceuninck) m.t
79 – MAYRHOFER Marius (Team DSM) m.t
80 – LEYSEN Senne (Alpecin-Deceuninck) + 37:39

81 – GLOAG Thomas (Jumbo-Visma) m.t
82 – WILLIAMS Stephen (Israel – Premier Tech) m.t
83 – STEWART Campbell (Team Jayco AlUla) m.t
84 – MAESTRI Mirco (EOLO-Kometa) m.t
85 – SEVILLA Diego Pablo (EOLO-Kometa) m.t
86 – BERWICK Sebastian (Israel – Premier Tech) m.t
87 – CEPEDA Jefferson Alexander (EF Education-EasyPost) m.t
88 – COVILI Luca (Green Project-Bardiani CSF-Faizanè) m.t
89 – HVIDEBERG Jonas Iversby (Team DSM) m.t
90 – OLDANI Stefano (Alpecin-Deceuninck) + 37:46
91 – ALBANESE Vincenzo (EOLO-Kometa) m.t
92 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) + 38:04
93 – STEWART Jake (Groupama – FDJ) + 38:11
94 – AFFINI Edoardo (Jumbo-Visma) + 38:58
95 – KRIEGER Alexande (rAlpecin-Deceuninck) m.t
96 – MARCELLUSI Martin (Green Project-Bardiani CSF-Faizanè) + 39:29
97 – MAGLI Filippo (Green Project-Bardiani CSF-Faizanè) m.t
98 – REX Laurenz (Intermarché – Circus – Wanty) + 42:44
99 – MILAN Jonathan (Bahrain – Victorious) m.t
100 – RIES Michel (Team Arkéa Samsic) m.t

101 – PASQUALON Andrea (Bahrain – Victorious) m.t
102 – ARASHIRO Yukiya (Bahrain – Victorious) m.t
103 – RIOU Alan (Team Arkéa Samsic) m.t
104 – STOJNIĆ Veljko (Team Corratec – Selle Italia) m.t
105 – GUERNALEC Thibault (Team Arkéa Samsic) m.t
106 – KONOVALOVAS Ignatas (Groupama – FDJ) m.t
107 – HOOLE Daan (Trek – Segafredo) + 43:55
108 – KIRSCH Alex (Trek – Segafredo) m.t
109 – BONIFAZIO Niccolò (Intermarché – Circus – Wanty) + 44:29
110 – MÄRKL Niklas (Team DSM) + 44:54
111 – TOUMIRE Hugo (Cofidis) m.t
112 – KANTER Max (Movistar Team) + 46:55
113 – ROJAS José Joaquín (Movistar Team) m.t
114 – MARIT Arne (Intermarché – Circus – Wanty) m.t
115 – LIENHARD Fabian (Groupama – FDJ) m.t
116 – VACEK Karel (Team Corratec – Selle Italia) m.t
117 – SÜTTERLIN Jasha (Bahrain – Victorious) + 47:29
118 – FIORELLI Filippo (Green Project-Bardiani CSF-Faizanè) + 47:47
119 – IACCHI Alessandro (Team Corratec – Selle Italia) m.t
120 – DOMBROWSKI Joe (Astana Qazaqstan Team) + 48:20

121 – MOSCON Gianni (Astana Qazaqstan Team) m.t
122 – CAVENDISH Mark (Astana Qazaqstan Team) m.t
123 – DAINESE Alberto (Team DSM) m.t
124 – QUARTERMAN Charlie (Team Corratec – Selle Italia) + 48:35
125 – DALLA VALLE Nicolas (Team Corratec – Selle Italia) + 51:25
126 – CONSONNI Simone (Cofidis) m.t
127 – GAVIRIA Fernando (Movistar Team) m.t
128 – TORRES Albert (Movistar Team) m.t

Lire aussi : Toute l’actualité du cyclisme sur route 2023

3 Commentaires

  1. Premier round ! après un jour de repos , c’est toujours difficile de tirer une conclusion sur le niveau de chacun des prétendants à la victoire finale car la remise en route sur une étape « gratinée « n’est pas forcément égale pour tous . De plus les organismes sont marqués par la semaine passée sous des éléments défavorables , peut être que la grande carcasse de Thomas est avantagé ?
    Roglic a perdu un minimum de temps grâce à son fidèle équipier Kuss mais ça ne le met pas dans les cordes . Nos français ont tous lâché dans le final , c’était prévisible pour Armirail , moins pour Pinot et Parret Peintre qui a tenté le coup de loin ; il leur reste peu d’étapes où ils pourront trouver des ouvertures .
    Demain tout le monde va récupérer sur une étape destinée aux sprinters .

  2. Tout à fait d’accord, si on ne sait pas encore qui va remporter le GIRO, les deux prochaines étapes de montagne sont gratinées, suivie d’un chrono qui l’est tout autant, on sait désormais que PINOT n’est plus dans la course. Ce sera difficile pour lui de remporter une étape, à moins que le trio de tête laisse un peu de mou, mais malgré celà, il ne semble plus être capable de suivre le rythme dès que les favoris mettent la pression sur les pédales. Bravo à ARMIRAIL qui a tout donné jusqu’à 10 bornes de l’arrivée, et qui arrive juste une petite minute derrière son leader, il a fait honneur à son maillot rose.

  3. Première des quatre batailles prévues dans la semaine jusqu’à ce fameux chrono de samedi aux confins de la Slovénie et de l’Autriche, dans les très forts pourcentages d’une montée inédite… Lendemain de repos, et Roglic, souvent présenté en premier favori, ne se montre pas à son avantage : braquet un peu long, aplati plus que d’ordinaire sur la machine, le voici présentement sauvé par Kuss, le meilleur équipier qui soit… Le troisième larron, J. Almeida, qui avait déjà affirmé son impatience à en découdre sur la montée de Bergame, monte en tête, les autres à la roue… Peut-être pensait-il tous les décrocher, à la manière d’un Pogacar… et puis il attaque plus loin… Kuss revient, Thomas court juste et contre : il lui fait bien mal sur la haut, mais le jeune portugais parait vraiment et enfin au point pour ce giro dont il rêve depuis ses quinze jours en rose, en 2020, à 22 ans… J. Almeida l’emporte au sprint, sans doute par son choix de braquets, notamment sur cette arrivée, malgré l’exception en matière de braquasse du squelettique G. Thomas… Les deux anciens Thomas et Roglic poussent et tirent, Almeida tourne, ce qui est toujours, pour le cycliste ordinaire, au bout du compte, le meilleur choix…
    Belle tentative des frères Paret-Peintre en échappée, mais les trois grosses formations ayant choisi d’en découdre, l’entreprise s’avérait certes pleine de panache, mais finalement assez suicidaire… T. Pinot est sans doute déçu, mais décroché dans la montée de Bergame, cela n’annonçait pas le meilleur, tout comme, par parenthèse, la présente nécessité du franc-comtois à rouler maillot grand ouvert, ce qui traduit un certain échauffement du moteur et expose surtout l’organisme à de possibles refroidissements.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.