Gorka Izagirre s’impose en solitaire sur le Gran Trittico Lombardo

1
1005
gorka-izagirre-remporte-legran-trittico-lombardo
Le coureur d'Astana a signé son premier succès de la saison, deux jours après la "reprise" des compétitions. Photo : D.R

Lundi, deux jours après les Strade Bianche qu’il a terminés à la 17e place, c’est l’Espagnol Gorka Izagirre (32 ans) qui s’est imposé en solitaire, sous le pluie, dans les rues de Varèse, sur le Gran Trittico Lombardo. Son coéquipier Alex Aranburu a fini à la deuxième en battant au sprint des coureurs prestigieux0 Le Belge Greg Van Avermaet (CCC Team), le Polonais Michal Kwiatkowski (Team Ineos) et l’Italien Vincenzo Nibali (Trek-Segafredo) se sont classés respectivement troisième, quatrième et cinquième, arrivés quelques secondes après le coureur d’Astana.

Classement Gran Trittico Lombardo 2020 – Top 20

1IZAGIRRE INSAUSTI GorkaESPASTANA PRO TEAM04:41:03
2ARANBURU DEBA AlexESPASTANA PRO TEAM
3VAN AVERMAET GregBELCCC TEAM
4KWIATKOWSKI MichalPOLTEAM INEOS
5NIBALI VincenzoITATREK – SEGAFREDO
6POLANC JanSLOUAE TEAM EMIRATES
7BAGIOLI NicolaITAANDRONI GIOCATTOLI – SIDERMEC
8VERVAEKE LouisBELALPECIN – FENIX
9DE MARCHI AlessandroITACCC TEAM
10NARVAEZ PRADO Jhonatan ManuelECUTEAM INEOS
11VERMEERSCH GianniBELALPECIN – FENIX
12FIORELLI FilippoITABARDIANI CSF FAIZANE’
13PELLAUD SimonSUIANDRONI GIOCATTOLI – SIDERMEC
14CICCONE GiulioITATREK – SEGAFREDO
15COVI AlessandroITAUAE TEAM EMIRATES
16SMITH DionNZLMITCHELTON – SCOTT
17BAKELANTS JanBELCIRCUS – WANTY GOBERT
18MOSCON GianniITATEAM INEOS
19RIESEBEEK OscarNEDALPECIN – FENIX
20ROTA LorenzoITAVINI ZABU’ KTM

1 COMMENTAIRE

  1. Quasiment pas de retransmission à cause de la météo… Nous avons seulement entraperçu Nibali ou Ciccone dans de bonnes dispositons, Van Avermaet toujours aussi robuste deux jours seulement aprés les Stade Bianche, ou bien Kwiatowski en bonne forme avant la primavera de samedi prochain… Ces premières courses se jouent surtout par l’élimination des moins préparés, comme un avant-goût de ce qui pourrait se passer dès les premières étapes du tour… Cette journée nous donne aussi et d’ores et déjà une première expérience de ce que pourraient être les nombreuses journées de course prévues à l’automne… Ce sont les derniers hectomètres avant l’arrivée : dans une lumière crépusculaire, sous une pluie battante et un froid de chien, la voiture du directeur de course arrive enfin, et puis dans les phares du flot des motos de tête, le vainqueur apparait derrière, comme sorti d’outre-tombe…. Aujourd’hui nous sommes en août et malgré la pluie infessante, certes il ne faisait pas croid, mais ce cût ça, la pluie ne fessant pas…..

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.