Grand Prix de Montréal 2022 – Tadej Pogacar bat au sprint Wout Van Aert

3
329
Tadej Pogacar remporte le Grand Prix de Montréal 2022
Au sprint, Pogacar est parvenu à prendre le meilleur aux dépends de Van Aert. Photo DR

Ce Grand Prix de Montréal 2022 avait clairement des airs du dernier Tour de France. Et pour cause, parmi les cinq coureurs arrivés pour la gagne après 221,4 kilomètres, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a réussi à battre Wout Van Aert (Jumbo-Visma), sans oublier David Gaudu (Groupama-FDJ) finalement arrivé cinquième après avoir lancé le sprint en premier. En compagnie d’Andrea Bagioli (Quick-Step Alpha Vinyl Team) et Adam Yates (INEOS Grenadiers), ces coureurs ont filé dans la principale difficulté du circuit, à une dizaine de kilomètres de l’arrivée. L’écart étant fait avec les poursuivants, ils ne se sont plus séparés jusqu’au moment de l’explication finale.

Vidéo du résumé du GP de Montréal

Classement du Grand Prix de Montréal 2022 – Top 20

1 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) les 221,4 km en 5:59:38 (37 km/h)
2 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) m.t
3 – BAGIOLI Andrea (Quick-Step Alpha Vinyl Team) m.t
4 – YATES Adam (INEOS Grenadiers 275 90 0:01
5 – GAUDU David (Groupama – FDJ 225 80 0:02
6 – SCHMID Mauro (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:22
7 – ALEOTTI Giovanni (BORA – hansgrohe) m.t
8 – BARDET Romain (Team DSM) + 0:23
9 – BILBAO Pello (Bahrain – Victorious) + 0:28
10 – BARGUIL Warren (Team Arkéa Samsic) + 0:31
11 – HONORÉ Mikkel Frølic (Quick-Step Alpha Vinyl Team) + 0:32
12 – SKUJIŅŠ Toms (Trek – Segafredo) + 0:35
13 – MATTHEWS Michael (Team BikeExchange – Jayco) + 0:36
14 – ZIMMERMANN Georg (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
15 – VANMARCKE Sep (Israel – Premier Tech) + 0:37
16 – VAN AVERMAET Greg (AG2R Citroën Team) m.t
17 – ULISSI Diego (UAE Team Emirates) m.t
18 – VALTER Attila (Groupama – FDJ) + 0:38
19 – LATOUR Pierre (TotalEnergies) m.t
20 – COSNEFROY Benoît (AG2R Citroën Team) m.t

Le classement complet

3 Commentaires

  1. Beau sprint de POGACAR qui prive de victoire WVA aprés le TDF ou WVA avait fait sauter en montagne POGACAR c’est un juste retour des choses…!

    Il va falloir compter sur POGACAR pour les championnats du Monde il a l’air bien en cette fin de saison..?

  2. En effet, comme piqué au vif par sa défaite du Tour de France, et découvrant peut-être les vertus du sirop d’érable, T. Pogacar est apparu là comme désireux d’en découdre avec ce W. Van Aert qui l’avait notamment épousseté dans la montée d’Hautacam, offrant alors définitivement la victoire finale à Vingegaard…
    La course tourna donc en une véritable boucherie à ciel ouvert, une sorte de règlement de comptes à O.K Corral, plus exactement une opération de grande lessive où Pogacar mit à contribution tous ses UAE, Formolo, Rui Costa, etc… afin d’éliminer dans un premier temps les gêneurs sortant de Québec, comme Girmay ou Matthews, mais aussi dans le but de laminer Van Aert et les siens, lesquels tombaient dans le piège et ne se montraient pas en reste dans ce tour de Foss, notamment grâce à un Tobias Force totalement retrouvé.
    L’épilogue en fut que le slovène réussit à mettre le belge dans le rouge sur la dernière ascension, Van Aert réussissant à s’accrocher in extremis au quatuor emmené par Pogacar, un groupe où Gaudu jouait une belle utilité, tandis que Bardet, bien que fort en jambes, ne pouvait les accompagner.
    Sur le sprint d’arrivée, Pogacar parait faire tout ce qu’il ne faut pas faire pour gagner : hyper-motivé, il ramène Van Aert sur Gaudu qui a tenté le coup tordu. La victoire parait promise au belge, mais celui-ci est encore plus ou moins groggy, le slovène l’a ébranlé au dernier passage de la bosse…

  3. Pogacar a clairement montré qu’il sera le grand favori du mondial . Il s’est refait la cerise après le tour en courant peu . Le parcours du Mondial exigeant lui conviendra à coup sur et il ne refera pas l’erreur de s’isoler trop loin de l’arrivée comme il l’a fait lors du premier sacre de J Alaphilippe .
    V V Aert quant à lui commence à ressentir un les effets d’une saison pleine ce qui explique certainement son sprint perdu . Cela va peut être remettre en cause sa place de leader des Belges au mondial car de son coté Evenepoel a toute légitimité pour y prétendre . Est ce que la cohabitation se fera sans heurts ?? Ce mondial sera promis aux quelques uns qui ont encore du jus , on a vu hier que beaucoup étaient en fin de course .
    Les Français Gaudu , Bardet et Cosnefroy ( s’il décide de participer )ont montré de belles choses , de son coté Madouas est en bonne forme , Voekler pourra compter sur une équipe qui pourrait bénéficier du marquage des cadors . quant à Julian je crains qu’il ne soit un peu court dans le final suite à ses pépins à répétition .
    r

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.