La formation Hitec Products connaît des difficultés financières

0
696
Equipe Hitec Products difficultés financières
La formation Hitec Products connaît des difficultés financières. - Photo : Hitec Products.

Dans un communiqué diffusé via les réseaux sociaux, la formation féminine Hitec Products a révélé être en difficulté financièrement pour de multiples raisons. L’équipe créée en 2008 a d’ailleurs lancé une campagne de financement participatif afin de se sauver et de continuer la saison.

Hitec Products en grande difficulté

Une situation très compliquée. La formation féminine Hitec Products est confrontée a des problèmes d’argent depuis quelques temps. L’équipe norvégienne a révélé cela via un communiqué qu’elle a diffusé sur les réseaux sociaux. Dans un long message, elle décrit ce qu’il en est aujourd’hui.

« Tout ne va pas bien pour la seule équipe professionnelle féminine norvégienne. Une réduction des revenus des sponsors (Begin April, un de leurs sponsors, s’est retiré, ndlr.), combinée à une augmentation des coûts de la licence UCI et des fédérations, les assurances, les voyages et l’équipement, tout ça a mené l’équipe dans des difficultés financières et nous avons déjà dû réduire l’activité et le niveau de l’équipement. Ce n’est pas une situation nouvelle pour l’équipe, nous avons toujours eu des coûts plus importants en tant qu’équipe norvégienne, mais nous avons toujours fait en sorte de survivre sans avoir besoin de le dire au monde extérieur. Mais, les mauvais jours sur les marchés étrangers et les autres marchés ces trois dernières années ont fait que cela est devenu terriblement difficile, et plus encore, la survie de la formation est en danger. Nous sommes dépendants de l’argent frais de nos sponsors pour finir notre saison et nous recherchons d’autres partenaires pour être capable de continuer le développement du cyclisme féminin en Norvège. » Twitter Hitec Products

Un message alarmiste donc. Hitec Products a décidé de lancer une campagne de financement participatif avec comme objectif de récolter 50.000 euros et a transmis ses coordonnées bancaires et postales afin de recevoir dons. Le but étant de permettre aux coureuses de continuer la saison et le programme de courses qui était prévu.

La formation norvégienne a vu de nombreuses coureuses passer dans ses rangs depuis sa création en 2008 dont certaines très connues du peloton féminin comme Kirsten Wild ou encore Ashleigh Moolman. La Française Audrey Cordon-Ragot, actuellement dans la formation Wiggle High5, a passé une saison au sein de l’équipe norvégienne. Elle a adressé un petit message de soutien via Twitter.

« J’ai passé une des meilleures saisons cyclistes de ma carrière dans cette équipe, je ne veux pas la voir disparaître. »Twitter Audrey Cordon-Ragot

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.