Jan Bakelants remporte la 5e étape du Tour de Wallonie 2022

2
361
Le Tour Walonie 2022 s'achève avec la victoire de Jan Bakelants
Six ans après, Jan Bakelants renoue avec la victoire. Photo : @tourdewallonie

Au bout du suspense s’est conclue la cinquième et dernière étape du Tour de Wallonie 2022. A l’issue de 214,8 kilomètres entre Le Roeulx et Chapelle-lez-Herlaimont, soit la plus longue distance de cette édition, Jan Bakelants (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) s’est imposé. Sa première victoire depuis six ans, une éternité. Sorti du peloton dans le dernier kilomètre, le Belge est parvenu à résister de justesse au retour des poursuivants dont le vainqueur final de l’épreuve Robert Stannard (Alpecin-Deceuninck) et Axel Laurance (B&B Hotels – KTM), révélation française de l’épreuve en signant un deuxième podium.

Classement – Etape 5 du Tour de Wallonie – Top 20

1 – BAKELANTS Jan (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) les 214,8 km en 4:41:25
2 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) m.t
3 – LAURANCE Axel (B&B Hotels – KTM) m.t
4 – NYS Thibau (Baloise – Trek Lions) m.t
5 – TRENTIN Matteo (UAE Team Emirates) m.t
6 – MENTEN Milan (Bingoal Pauwels Sauces WB) m.t
7 – VLIEGEN (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
8 – SKJELMOSE JENSEN Mattias (Trek – Segafredo) m.t
9 – VAN DEN BERG Marijn (EF Education-EasyPost) m.t
10 – BARONCINI Filippo (Trek – Segafredo) m.t
11 – HARDY Romain (Team Arkéa Samsic) m.t
12 – VAN GILS Maxim (Lotto Soudal) m.t
13 – VAN ROOY Kenneth (Sport Vlaanderen – Baloise) m.t
14 – LAZKANO Oier (Movistar Team) m.t
15 – MEURISSE Xandro (Alpecin-Deceuninck) m.t
16 – SHAW James (EF Education-EasyPost) m.t
17 – HEIDUK Kim (INEOS Grenadiers) m.t
18 – DECLERCQ Tim (Quick-Step Alpha Vinyl Team m.t
19 – WANDAHL Frederik (BORA – hansgrohe) m.t
20 – ROTA Lorenzo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t

Classement général – Etape 5 du Tour de Wallonie – Top 20

1 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) en 22:49:54
2 – VLIEGEN Loïc (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:10
3 – SKJELMOSE JENSEN Mattias (Trek – Segafredo) + 0:12
4 – ROTA Lorenzo (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:14
5 – VAN AVERMAET Greg (AG2R Citroën Team) + 0:26
6 – SHAW James (EF Education-EasyPost) + 0:34
7 – VAN GILS Maxim (Lotto Soudal) + 0:38
8 – WANDAHL Frederik (BORA – hansgrohe) + 0:43
9 – GOLDSTEIN Omer (Israel – Premier Tech) + 0:46
10 – MARTIN Guillaume (Cofidis) + 0:51
11 – LAZKANO Oier (Movistar Team) + 0:55
12 – VANHOUCKE Harm (Lotto Soudal) + 0:58
13 – BARONCINI Filippo (Trek – Segafredo) + 1:41
14 – VAN ROOY Kenneth (Sport Vlaanderen – Baloise) + 1:51
15 – HEALY Ben (EF Education-EasyPost) + 3:03
16 – CAMPENAERTS Victor (Lotto Soudal) + 3:23
17 – PEYSKENS Dimitri (Bingoal Pauwels Sauces WB) + 4:31
18 – VAN ASBROECK Tom (Israel – Premier Tech) + 4:39
19 – TRENTIN Matteo (UAE Team Emirates) + 6:03
20 – EIKING Odd Christian (EF Education-EasyPost) + 9:07

Classement par points – Top 10

1 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) 45
2 – LAURANCE Axel (B&B Hotels – KTM) 32
3 – SKJELMOSE JENSEN Mattias (Trek – Segafredo) 31
4 – ARANBURU Alex (Movistar Team) 26
5 – LAZKANO Oier (Movistar Team) 25
6 – BALLERINI Davide (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 25
7 – VLIEGEN Loïc (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) 24
8 – BAKELANTS Jan (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) 20
9 – ROJAS José Joaquin (Movistar Team) 20
10 – HERRADA Jesus (Cofidis) 15

Classement de meilleur grimpeur – Top 10

1 – CAMPENAERTS Victor (Lotto Soudal) 50
2 – LAZKANO Oier (Movistar Team) 30
3 – TEUGELS Lennert (Tarteletto – Isorex) 28
4 – OLIVEIRA Rui (UAE Team Emirates) 28
5 – OLIVEIRA Ivo (UAE Team Emirates) 26
6 – ROJAS José Joaquin (Movistar Team) 22
7 – AERTS Thijs (Baloise – Trek Lions) 20
8 – BALLERINI Davide (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 20
9 – THEUNS Edward (Trek-Segafredo) 14
10 – CHEVALIER Maxime (B&B Hotels – KTM) 14

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – STANNARD Robert (Alpecin-Deceuninck) en 22:49:54
2 – SKJELMOSE JENSEN Mattias (Trek – Segafredo) + 0:12
3 – VAN GILS Maxim (Lotto Soudal) + 0:38
4 – WANDAHL Frederik (BORA – hansgrohe) + 0:43
5 – LAZKANO Oier (Movistar Team) + 0:55
6 – BARONCINI Filippo (Trek – Segafredo) + 1:41
7 – HEALY Ben (EF Education-EasyPost) + 3:03
8 – RONHAAR Pim (Baloise – Trek Lions) + 10:40
9 – VAUQUELIN Kévin (Team Arkéa Samsic) + 11:42
10 – TURNER Ben (INEOS Grenadiers) + 12:11

2 Commentaires

  1. Comment juger cette dernière étape, particulièrement disputée, si ce n’est dire que la course y fut belle, de part son déroulement, mais aussi par sa conclusion, avec la victoire de celui que l’on avait pris pour habitude de toujours suivre sur les courses, mais avec le regard assez particulier que l’on réserve à un coureur dont la carrière est marquée par la malchance et l’accident, en l’occurrence cette terrible chute survenue dans le Tour de Lombardie 2017 , lorsque J. Bakelants, alors chez AG2R, bascula dans le ravin et s’y fracassa le corps… Coureur belge assez symbolique des aléas et de la dureté de ce sport et mérite d’un dirigeant, celui de J.F. Bourlart, celui d’avoir su reconnaitre et redonner sa chance à Bakelants…
    La victoire est magnifique, bien sûr dans la manière qui caractérisait le mieux ce champion à ses meilleures années, notamment dans sa victoire sur le Tour 2013 à Ajaccio, mais aussi par l’émotion qu’elle suscite ou la reconnaissance des coureurs ou du public belge à l’arrivée, un public de connaisseurs…
    Suspense total par ailleurs sur le déroulement de la course, avec cette longue échappée d’où certains survivent jusqu’au kilomètre, d’où se détachèrent Trentin et Ballerini, tous deux très en jambes avant la prochaine vuelta ou d’autres très en vue, comme Van Marcke ou le jeune espagnol Laskano, le vainqueur de la 2é étape.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.