Juan Ayuso, impérial sur le chrono, prend le pouvoir au Tour de Romandie

1
697
Juan Ayuso, impérial sur le chrono, prend le pouvoir au Tour de Romandie
Juan Ayuso se place idéalement dans la lutte à la victoire finale.

A l’issue du contre-la-montre individuel du Tour de Romandie comptant pour la troisième étape, Juan Ayuso (UAE Team Emirates) a fait coup double. Le jeune espagnol de 20 ans vient de s’emparer de la tunique de leader après avoir réalisé le meilleur temps sur les 18,75 kilomètres tracés autour de Châtel-Saint-Denis. Il a notamment relégué Matteo Jorgenson (Movistar Team) à 5 secondes et Adam Yates (UAE Team Emirates) à 17 secondes.

Un nouveau leader sur le Tour de Romandie. C’est une habitude depuis le départ de cette édition puisque qu’un quatrième coureur vient de se retrouver en tête du classement général. Sauf que cette fois-ci, cela pourrait bien être définitif. Après le contre-la-montre individuel dont il est ressorti vainqueur, Juan Ayuso a réalisé l’excellente opération du jour.

Auteur d’un temps de 25 minutes 15 secondes, le coureur d’UAE Team Emirates a clairement fait forte impression. Seul son dauphin Matteo Jorgenson, finissant avec 5 secondes de retard, n’a pas trop concédé de temps. Autrement, l’addition fut plus salée notamment pour les meilleurs français même s’ils ont relativement limité la casse. A l’image du duo de la Groupama – FDJ, avec Lenny Martinez 16e à 35 secondes et Thibaut Pinot 18e à 39 secondes.

Avant l’étape reine s’achevant à Thyon 2000, l’Espagnol de 20 ans qui débute à peine sa saison cette semaine est en position de force. Ses premiers poursuivants que sont Matteo Jorgenson et Tobias Foss, ont respectivement 18 et 19 secondes de retard. En ce qui concerne les meilleurs atouts français, Thibaut Pinot est 16e à 1 minute pile, et Romain Bardet (Team DSM) 18e à 1 minute 3 secondes.

Classement du Tour de Romandie – Etape 3

1 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) en 25:15
2 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 0:05
3 – YATES Adam (UAE Team Emirates) + 0:17
4 – OLIVEIRA Nelson (Movistar Team) + 0:18
5 – BARTA Will (Movistar Team) + 0:19
6 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 0:20
7 – BJERG Mikkel (UAE Team Emirates) + 0:24
8 – FOSS Tobias (Jumbo-Visma) m.t
9 – MÄDER Gino (Bahrain – Victorious) + 0:25
10 – POOLE Max (Team DSM) + 0:27

Classement complet

Classement général du Tour de Romandie – Etape 3

1 – AYUSO Juan (UAE Team Emirates) en 8:33:40
2 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 0:18
3 – FOSS Tobias (Jumbo-Visma) + 0:19
4 – OLIVEIRA Nelson (Movistar Team) + 0:22
5 – YATES Adam (UAE Team Emirates) + 0:30
6 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 0:32
7 – FISHER-BLACK Finn (UAE Team Emirates) + 0:34
8 – CASTROVIEJO Jonathan (INEOS Grenadiers) + 0:36
9 – POOLE Max (Team DSM) + 0:37
10 – HAYTER Ethan (INEOS Grenadiers) + 0:38

Classement complet

1 COMMENTAIRE

  1. Chez UAE, Pogacar out, voici Ayuso !… Autre coureur très en vue dans ce chrono, M. Jorgenson poursuit sa série de bonnes performances; après avoir remporté le Tour d »Oman et fait top 10 dans Paris-Nice, E3 et le Ronde, le voici second !… Si Jorgenson participe cette année au Tour, l’américain, doublure désormais d’E.Mas chez Movistar, sera sans doute très compétitif…
    Encore les riches UAE et leurs « préparations » sera bien sûr évoqué, mais cette équipe possède surtout des hommes forts, comme le révèle leur seule position sur la bicyclette dans l’exercice du chrono : Ayuso, athlète au dos plat, c’est inné… Yates, à la fois léger pour monter et bas sur la machine; c’est essentiel en chrono, et sur le terrain proposé ce jour, Evenepoel et Roglic auraient sans doute excellé…
    Et puis il y a les performances des coureurs français, dont celles du traditionnel duo Pinot-Bardet, avec R.Bardet sans doute déçu, une nouvelle fois pourrait-on dire, mais, passé trente ans, il devient désobligeant de décrire les lacunes de chacun dans l’exercice, en premier lieu quant à la position à bicyclette… Arrive par contre le jeune L. Martinez, grand espoir en montagne, auteur d’une belle performance dans ce contre la montre; confronté contre la montre à Ayuso ou Jorgenson, L. Martinez sera toujours un plume face à des welters, mais il révèle de grandes aptitudes en montagne, là où il pourra grandement rivaliser !…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.