Julian Alaphilippe a craqué dans la montée finale
Julian Alaphilippe au bout de l’effort après cette septième étape de Paris-Nice. Photo : ASO /Alex Broadway
420 Partages
Julian Alaphilippe : « j’étais juste content de rallier l’arrivée »
5 (100%) 1 vote[s]

En position idéale (2e ce matin) avant cette septième étape, Julian Alaphilippe a perdu tout espoir pour viser la victoire finale et même le podium. Dix-septième du jour à plus de deux minutes, il est désormais à la neuvième à 1 minutes et 48 secondes du nouveau leader Simon Yates. L’arrivée au sommet vers Valdeblore la Colmiane lui aura été fatale.

Julian Alaphilippe en difficulté sur Paris-Nice

Plus de deux minutes concédées et tous les espoirs se sont envolés ! C’est ainsi que s’est terminé l’avant-dernière étape de Paris-Nice pour Julian Alaphilippe. Très éprouvé particulièrement dans les deux derniers kilomètres, c’est à ce moment là que le Français a complètement craqué. Au bout du bout, le coureur de Quick-Step Floors n’était plus en capacité de suivre les meilleurs. Mais après l’arrivée, il n’a absolument rien regretté, conscient d’avoir fait tout ce qui pouvait.

« J’ai donné le maximum. Je savais que ça allait être une étape très difficile par le profil, mais surtout par la météo. C’est pas mon truc quand il fait froid comme ça. L’année dernière, j’ai perdu le maillot jaune sur l’étape la plus difficile. Aujourd’hui, c’était un peu le même scénario avec une longue ascension. J’ai mieux résisté que l’année dernière, c’est le point positif qui faut retenir. je me sentais bien, mais à la fin j’étais pris de crampes. j’arrivais plus à pédaler. j’ai bien explosé comme il faut. J’étais juste content de rallier l’arrivée et j’ai dépassé la douleur pour finir où je pouvais. » Alaphilippe – Interview d’arrivée – 7e étape – Paris-Nice 2018

Maintenant, il reste une étape à Julian Alaphilippe pour tenter de décrocher une victoire, qui confluerait à coup sûr en beauté cette semaine. Le classement général étant devenu un objectif secondaire à présent. Classé neuvième à moins de 24 heures de l’arrivée, le Français aura du mal à remonter sachant que la huitième place est à cinquante secondes. En grande difficulté à la Colmiane, l’arrivée sur Nice peut être triomphante.

420 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Il s’est vraiment battu, avec tout le tempérament qui le caractérise. Ce sera plus simple sur les classiques : sur un jour, la tactique et le jeu d’équipe seront simplifiées. Car l’encadrement Quickstep n’a pas encore abordé la question du classement général des courses par étapes !… Bonne chance à ce si vaillant champion.

  2. Entièrement d accord TOUTALO . On ne peut pas tout faire , la course , faire l’étape, faire la chasse , faire les sprints et faire le classement général . Au bout d’un moment sa explose .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.