julian Alaphilippe vianqueur d'étape et leader
Alaphilippe devance l'armada colombienne qui évolue chez elle. Capture d'écran Tour de Colombie.
268 Partages

Après avoir déjà tourné autour de la victoire depuis le départ de ce Tour de Colombie, la persévérance de Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) a été enfin récompensé comme il se doit. Auteur d’un retour dans le dernier kilomètre, le Français s’est imposé dans l’avant-dernière étape notamment devant Miguel Angel Lopez (Astana Pro Team) et Richard Carapaz (Movistar Team). Ça lui a permis également de prendre le pouvoir au classement général.

La journée parfaite de Julian Alaphilippe

Son très bon début de saison se poursuit ! Victorieux à deux reprises sur les routes du Tour de San Juan en Argentine, Julian Alaphilippe aime décidément l’Amérique du Sud car il vient tout juste d’ajouter un succès supplémentaire cette fois-ci lors du Tour de Colombie. A ce jour, personne n’a plus gagné que le coureur français. C’est dire son niveau de performance alors que la saison ne fait que débuter. Mais c’est un fait, le coureur de 26 ans arrive à imposer sa loi au fil des courses.

Dans cette journée présentant un profil vallonné, Alaphilippe a pourtant été en difficulté. C’était relatif certes, mais Daniel Felipe Martinez (EF Education First) et Ivan Sosa (Team Sky) étaient partis à l’avant dans la dernière difficulté. Cependant, sur les kilomètres restants, le duo colombien n’a pas pu résister au retour du Français ainsi que de Lopez et Carapaz. C’est donc ces cinq coureurs qui ont joué la victoire. Une opportunité qu’a parfaitement su saisir le dernier lauréat de la Flèche Wallonne en faisant parlant son explosibilité et sa pointe de vitesse pour faire la différence.

En plus de concrétiser de cette manière, Alaphilippe occupe désormais le rang de leader au général. A l’image de ce qu’il a pu vivre à San Juan il y a deux semaines. Et comme dans cette autre course par étapes, il va devoir défendre sa tunique. Pour le dernier jour de course, l’arrivée sera jugée au sommet d’un col d’où le sacré défi à relever. Ses principaux rivaux seront dans cet ordre, Martinez qui pointe à huit secondes, Lopez à vingt-rois secondes et Sosa à vingt-neuf. Mais ce qui est sûr, il n’aura pas à se soucier de Chris Froome, qui a concédé sur cette étape trente-trois minutes.

268 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.