Julian Alaphilippe. Photo : TDWsport/Etixx-Quick Step
Julian Alaphilippe. Photo : TDWsport/Etixx-Quick Step
0 Partages

Après un début de saison largement en deçà des attentes à cause d’une vilaine mononucléose contractée à la fin de l’année dernière, la révélation des classiques ardennaises 2015 s’est montrée sous son meilleur jour à l’occasion de la Flèche Brabançonne. Certes, Julian Alaphilippe n’a pas gagné. Mais après s’être offert un petit raid en compagnie de Tim Wellens, le Français de la formation Etixx-Quick Step s’est mis à la planche pour son coéquipier Petr Vakoc qui a levé les bras quelques instants plus tard.

Après une saison 2015 pleine de résultats, Julian Alaphilippe a marqué le pas en fin d’année à cause d’une mononucléose. A seulement 23 ans, le jeune français a connu quelques déboires en ce début de saison 2016 placée sous le signe de la confirmation. Incapable d’aller chercher un résultat, certains ont craint le pire pour celui qui avait brillé sur la Flèche Wallonne et Liège-Bastogne-Liège, l’un des cinq Monuments du cyclisme, en allant chercher la deuxième place derrière Alejandro Valverde.

Aujourd’hui, sur la Flèche Brabançonne, Julian Alaphilippe a signé son premier Top 10 de la saison. À l’attaque à plus de 20 kilomètres de l’arrivée, le coureur originaire de Saint-Amand-Montrond a mis en difficulté son compagnon d’échappée en la personne de Tim Wellens, récent vainqueur d’étape sur Paris-Nice. Après cette escapade, le Français en a remis une couche en s’isolant avec les plus forts du jour qui étaient Tony Gallopin, Enrico Gasparotto et Petr Vakoc.

La Flèche Brabançonne a probablement rassuré Alaphilippe qui peut sereinement se diriger vers les classiques ardennaises où il est forcément attendu. En duo avec Michal Kwiatkowski l’an dernier, il partagera cette fois le leadership avec Dan Martin qui s’est montré être en bonne forme et qui a déjà inscrit son nom au palmarès de Liège-Bastogne-Liège ainsi que du Tour de Lombardie. Autour de ce duo il y aura également Petr Vakoc qui, depuis le début de l’année, enchaîne les bonnes performances sur les courses d’un jour. Autant dire que, comme sur les classiques flandriennes, la formation Etixx-Quick Step aura plusieurs cartes à jouer.

Le travail de Julian Alaphilippe pour Petr Vakoc

https://www.youtube.com/watch?v=QH91P7uqCQU

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. ça fait plaisir de revoir J.Alaphilippe revenu à son meilleur niveau . Il faut souligner son dévouement total pour Vakoc sur la fin,aprés sa très belle sortie avec T.Wellens…Et il trouve la ressource pour faire huitième ! Bravo ! J’espère seulement que ses dirigeants ou équipiers sauront aussi bien le protéger pour qu’il puisse lui aussi gagner…Car c’est bien d’étre chez les belges mais pour qu’ils mettent tout en œuvre pour te faire gagner c’est pas si simple !…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.