Julian Alaphilippe remporte Flèche Wallonne 2018
Julian Alaphilippe est enfin vainqueur sur une Classique avec sa victoire sur la Flèche Wallonne. - Photo : A.S.O./Karenn Edwards.
829 Partages
Julian Alaphilippe s’adjuge sa première Classique sur la Flèche Wallonne !
4.4 (88.57%) 7 votes

C’est fait pour Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) qui remporte enfin sa première Classique sur la Flèche Wallonne ce mercredi. Le Français a déposé ses concurrents dans les 100 derniers mètres de la course. Il devance le quadruple vainqueur sortant, Alejandro Valverde (Movistar) et Jelle Vanendert (Lotto Soudal). Le Montluçonnais est le premier Français a gagné la Flèche Wallonne depuis Laurent Jalabert en 1997.

Julian Alaphilippe enfin vainqueur de la Flèche Wallonne

Enfin ! Julian Alaphilippe tient sa première victoire sur une Classique après son succès ce mercredi sur la Flèche Wallonne. Comme un symbole, le Français, qui avait terminé deuxième sur les éditions de 2015 et 2016 derrière Alejandro Valverde, a devancé l’Espagnol cette fois-ci et de quelle manière. Dans la dernière ascension du Mur de Huy, alors que les échappés, dont faisait partie Vincenzo Nibali, ont été rattrapés, le peloton s’est mis en ordre de marche. Dans les les 100 derniers mètres, Julian Alaphilippe a placé son accélération. Toute en puissance, le Montluçonnais a créé un petit écart qu’Alejandro Valverde, alors dans le dur, n’a pas cherché à combler. Tête baissée jusqu’à la ligne d’arrivée, le Tricolore n’a même pas eu le temps de célébrer sa victoire, sûrement concentré sur son effort. Mais ce n’est pas grave, il a réussi là où il avait échoué à de nombreuses reprises et prend donc sa revanche. Cela faisait 21 ans qu’un Français n’avait pas gagné la Flèche Wallonne. Le dernier était Laurent Jalabert en 1997. Julian Alaphilippe va pouvoir célébrer ce beau succès avec ses coéquipiers et se dire encore une fois, enfin !

Classement de la Flèche Wallonne 2018 – Top 10

1. Julian Alaphilippe Quick-Step Floors 4h53’37
2. Alejandro Valverde Movistar à 4 secondes
3. Jelle Vanendert Lotto Soudal à 6 secondes
4. Roman Kreuziger Mitchelton-Scott m.t.
5. Michael Matthews Sunweb m.t.
6. Bauke Mollema Trek-Segafredo m.t.
7. Tim Wellens Lotto Soudal m.t.
8. Maximilian Schachmann Quick-Step Floors m.t.
9. Romain Bardet AG2R-La Mondiale m.t.
10. Patrick Konrad Bora-Hansgrohe à 12 secondes
829 Partages
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

2 commentaires

  1. Belle course sous le soleil des Ardennes Belge . Même si la course se résume à un sprint dans le mur Huy , l’épreuve a été ouverte et passionnante jusqu’au bout . Tout le monde attendait la confrontation entre Alejandro Valverde et Julian Alaphilippe . Nos deux compétiteurs étaient biens au rendez vous et dans un mano à mano explosif se confrontèrent dans les 15O derniers mètres de cette course de légendes . La victoire est Française , quelle joie , merci Julian de nous avoir offert ce beau cadeau , le jour de la saint Parfait , ce fut en tout point parfait . Il nous l’a fait et il le fera encore soyez en sur , A 25 ans , tous les espoirs lui sont permis .

  2. Cette flèche fut beaucoup plus exigeante que ces dernières années où elle se soldait souvent par l’explication dans le Mur. En fait, explication dans le mur nous eûmes, mais celle-ci se fit dans le dur, si bien que de nombreux prétendants à un top 10 durent se contenter d’entrer seulement au top 50… Il faut dire que les entrants au top 10 y ont chèrement acquis leur place, à l’exemple de cet étonnant Charchmann, se multipliant dans l’échappée finale et résistant dans l’ascension : nous avions là Chargmann, Supermann, Shachmann, que sais-je, extraordinaire performance, alors que les autres participants à l’échappée, les Nibali, Roux, etc en étaient réduits à terminer punis dans la pente, brûlés dans cette pente après leur magnifique effort à l’avant… En fait, ce fut une flèche à l’arrière-goût de Doyenne dans lequel le doyen favori se fit damer le pion par le jeune dauphin prétendant… Et à voir la mine de J.Alaphilippe à sa descente de vélo, ce dauphin-ci peut légitimement espérer un règne de quelques saisons sur cette Wallonne. Car passé la ligne, le jeune Julian Alaphilippe 1er ne crut pas nécessaire de s’asseoir, non dans un fauteuil ou un quelconque trône, mais sur le trottoir qui s’offrait à lui, là, en bordure de route. Il est des signes qui ne trompent pas.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.