Julius van den Berg surprend les sprinteurs sur la 7e étape du Tour de Pologne 2021

2
1127
Julius van den Berg est le denrier vainqueur d'étape du Tour de Pologne 2021
Echappé, Julius van den Berg a conclu au sprint.

En conclusion de ce Tour de Pologne 2021, les sprinteurs n’ont pas été en mesure de se disputer la victoire. Des coureurs échappés sont parvenus à résister à leur retour. Pourtant, le tracé de 145 kilomètres entre Zabrze et Katowice était globalement plat. Julius van der Berg (EF Education – NIPPO) est parvenu à débloquer son palmarès chez les professionnels en prenant l’ascendant au sprint sur Alexis Renard (Israel Start-Up Nation), Matteo Jorgenson (Movistar Team) et Gianni Moscon (INEOS Grenadiers), qui ont tous passés la majeure partie de la journée à l’avant.

2 Commentaires

  1. Julius Van den Berg vainqueur, encore un jeune espoir néerlandais au premier plan avec cette victoire en World-Tour… L’occasion de penser à un homonyme, le grand George VandenBerghe, équipier dans les plus grandes équipes des années 60, Flandria, Salvarani, etc…., l’un des plus fameux lieutenant de Rick Van Looy, mais aussi vainqueur d’étape dans le Tour de France, longtemps maillot jaune dans le Tour 1968, malheureusement décédé à 42ans …
    Revenons à cette dernière étape : victoire de l’espoir Van der Berg certes, mais voici de nouveau Alexis Renard au premier plan, second ici en world tour après sa belle troisième place au dernier Tour de Wallonie….
    Un autre Alexis qui mériterait bien, lui aussi, d’être mis en avant, beaucoup plus sans doute que d’autres prétendus « leaders » plus ou moins à la recherche ou en manque de résultats, ce serait Alexis Guérin, le dixième du dernier championnat de France sur route, exilé dans une équipe autrichienne et qui a cumule désormais les victoires : Tour de Haute-Autriche, étape au Sibiu Tour, etc… A vingt-neuf ans, le coureur de Libourne, résidant désormais à Pau, développe à 29 ans une suite de résultats assez étonnants, au point que le transfert vers nombre d’équipes du w.tour serait envisagé…. Le profil tardif de ce grimpeur est bien particulier, issu d’un milieu étranger au monde du vélo…

  2. Pauvre équipe Ineos, qui a tout à fait pour ralentir le peloton, mais inutilement puisque Moscon a terminé 4e du quatuor d’échappés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.