Kasper Asgreen vainqueur du Tour des Flandres, Mathieu van der Poel battu au sprint

4
1447
Le Tour des Flandres 2021 revient à Kasper Asgreen
Kasper Asgreen surprend en battant au sprint Mathieu van der Poel pour s'offrir le Tour des Flandres. Photo : Tim de Waele / Getty Images

Sur la 105e édition du Tour des Flandres, aucun des grandissimes favoris se sera imposé. C’est l’un des principaux outsiders, Kasper Asgreen (Deceuninck – Quick Step) vainqueur la semaine passée de l’E3 Saxo Bank Classic, qui vient de remporter le plus beau succès de sa carrière. Affichant une belle condition, le Danois s’est extirpé en tête de la course avec Mathieu van der Poel (Alpecin – Fenix) avant de le régler au sprint. Arrivé à 32 secondes, Greg Van Avermaet (AG2R Citroën Team) a complété le podium.

Un premier Monument pour Kasper Asgreen

Jusqu’au bout, le Tour des Flandres peut réserver des surprises. Et là, le final de la 105e édition l’a parfaitement démontré. Alors que la victoire semblait promise à Mathieu van der Poel, déjà vainqueur sortant, il s’est fait battre au sprint par Kasper Asgreen pourtant réputé moins rapide que lui. Le Danois a tout simplement mieux fini que le Néerlandais arrivé à bout de force dans les derniers mètres et se montrant incapable de rivaliser. C’est assurément la plus belle victoire dans la carrière du coureur de 26 ans, qui signe une campagne des classiques remarquable après avoir déjà remporté l’E3 Saxo Bank Classic.

https://twitter.com/Eurosport_FR/status/1378715036353445897

Julian Alaphilippe premier favori en action…

Dans un premier temps, une échappée de sept coureurs avec notamment Hugo Houle (Astana – Premier Tech), Jelle Wallays (Cofidis) avait pris jusqu’à 12 minutes d’avance. Stefan Bissegger (EF Education – Nippo) a été le dernier rescapé, mais n’a pas pu éviter le retour des cadors. A commencer par Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) revenu sur lui au sommet du Koppenberg. Mais rapidement, Mathieu van der Poel (Alpecin- Fenix) ou encore Wout Van Aert (Team Jumbo-Visma) ont fait la jonction. Un temps, ils ont été neuf en tête avec aussi les Français Anthony Turgis (Team Total Direct Energie) et Christophe Laporte (Cofidis). Puis, il y a eu une jonction avec un groupe d’une vingtaine d’unités. Cela n’a pas duré.

…mais van der Poel plus tranchant…

Dans le Taaienberg, ça a nouveau explosé sur une accélération de van der Poel. Après cette difficulté, ils ont été six en tête de la course. Le champion des Pays-Bas a été accompagné de Van Aert, Alaphilippe, Asgreen mais aussi Teuns et Haller, qui avait su anticiper. Quelques instants plus tard, Turgis va parvenir à faire la jonction. Mais à peine revenu, l’épreuve a basculé dans les 30 derniers kilomètres. Une attaque d’Asgreen lui a permis de s’échapper en compagnie de Van Aert et van der Poel. Ca ne reviendra plus, notamment pour Alaphilippe, qui décrochera ensuite encore plus.

…pas suffisant pour remporter le Tour des Flandres face à Kasper Asgreen

Arrivé à trois dans le Vieux Quaremont, c’est van der Poel qui va se montrer une nouvelle fois offensif. Son attaque va condamner Van Aert alors qu’Asgreen parviendra à tenir sa cadence et à le relayer. Dans la dernière difficulté, le Paterberg, les deux coureurs de tête ne se départageront pas, mais vont augmenter leur avance sur les poursuivants. Trop court, Van Aert a dû se résoudre à voir le retour notamment de Van Avermaet, Stuyven notamment. Ces deux coureurs belges sont d’ailleurs sortis dans les derniers kilomètres pour se disputer finalement la troisième place. Pour la victoire, c’était trop loin. Au sprint, van der Poel partait clairement favori, mais le leader d’Alpecin-Fenix a calé à la surprise générale dans les derniers mètres face à un impressionnant Asgreen. Avec ce succès sur le Ronde, le coureur de Deceuninck – Quick Step vient assurément d’entrer dans une nouvelle dimension.

Classement Tour des Flandres 2021 – Top 20

1 – ASGREEN Kasper (Deceuninck – Quick Step) en 6:02:12
2 – VAN DER POEL Mathieu (Alpecin-Fenix) m.t
3 – VAN AVERMAET Greg (AG2R Citroën Team) + 0:32
4 – STUYVEN Jasper (Trek – Segafredo) + 0:33
5 – VANMARCKE Sep (Israel Start-Up Nation) + 0:47
6 – VAN AERT Wout (Team Jumbo-Visma) m.t
7 – VERMEERSCH Gianni (Alpecin-Fenix) m.t
8 – TURGIS Anthony (Team Total Direct Energie) m.t
9 – SÉNÉCHAL Florian (Deceuninck – Quick Step) m.t
10 – VAN BAARLE Dylan (INEOS Grenadiers) m.t
11 – LAPORTE Christophe (Cofidis, Solutions Crédits) m.t
12 – BENOOT Tiesj (Team DSM) + 0:49
13 – CLAEYS Dimitri (Team Qhubeka ASSOS) + 2:15
14 – BURGHARDT Marcus (BORA – hansgrohe) m.t
15 – SAGAN Peter (BORA – hansgrohe) m.t
16 – VAN POPPEL Danny (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) m.t
17 – LAMPAERT Yves (Deceuninck – Quick Step) m.t
18 – KRISTOFF Alexander (UAE-Team Emirates) m.t
19 – VAN ASBROECK Tom (Israel Start-Up Nation) m.t
20 – HAUSSLER Heinrich (Bahrain – Victorious) m.t

Consultez le classement complet du Tour des Flandres

4 Commentaires

  1. Il est danois, connait parfaitement la course, car déjà second ici et avance masqué dans l’équipe la plus forte… Le voici qui arrive au départ dans une condition assez stupéfiante, en témoignerait son si improbable exploit à E3 Harelbeke… Autant de compétences qui permettent de l’emporter, d’une manière certes surprenante si l’on s’en tient à la seule lecture des pancartes accrochées aux dos des trois grands favoris, mais finalement le succés d’Asgreen s’avère assez logique…
    Asgreen conduit parfaitement son affaire en poussant Van der Poel à lancer son sprint à 230 m environ, de quoi l’amener à craquer aux 50 mètres… La surpuissance l’emporte sur la qualité intrinsèque, comme souvent au terme d’épreuves aussi longues et éprouvantes…
    Il sera progressivement possible de faire le bilan de ces premières classiques; y voir que Van der Poel et Van Aert ont chacun gagné une classique, en dehors bien sûr de tous leurs classements, mais une seule fois jusque-là, en prise sans doute à une certaine lassitude, à cette omniprésence au sommet de l’affiche dans le statut de favori, y compris durant l’hiver… Saison en cours et à suivre…

  2. Une grosse course en tout cas. Loin de paris et pour cause en pays de cyclisme, quel bonheur !

  3. Est ce que Van Aert et VDP ne sont pas en train de payer un manque de jus suite à leur saison de cyclo cross ? La façon dont ils ont tous les deux connu une « panne de cuisses  » soudaine une fois franchie la barre des 200 km le laisse penser . Ils seraient bien inspirés de lever le pied pour se refaire une santé.
    Une fenêtre s’ouvre pour nombre de coureurs de qualité qui vont certainement se montrer plus audacieux , en tous cas les prochaines classiques seront plus ouvertes .
    Pour J Alaphilippe il s’agit plutôt d’un problème de forme et je crois que se sentant en deçà il a travaillé dans le but d’aider son coéquipier Asgren
    A noter que ce sont encore les DQST qui gagnent ! quelle machine de guerre !

  4. Qui aurait pu penser que Agreen gagnerait ce sprint Sauf lui pas grand monde . Moi même je me suis dis le batave va gagner . Ben non le Danois avait la force en lui . Très grande victoire pour ce coureur qui est plus souvent coéquipier que leader . Pour nos Français ils sont loin d’avoir démérité , Turgis nous a fait une très bonne course , il a passé un gros palier et on va le revoir bientôt aux plus hautes marches . Sénechal lui aussi a fait un bon résultat mais il semble stagner a un certain niveau , j
    e dirai qu’il n’arrive pas à passer ou à monter la marche qui le sépare de la grande forme . . Laporte reste à son niveau il lui manque pas grand chose aussi . Bon notre Juju parfois je n’arrive pas à comprendre je pensais qu’il aurait fait un top 5 au moins . On le retrouve à une 42 ème place finissant la course tranquille avec Piddock , deux coureurs légers sur les pavés . C’est peut être cela , enfin j’ose croire qu’il n’était plus concerné par le devant de la course après s’être aperçu qu’il ne pouvait plus avoir un chance de finir sur le podium . Pensait il déjà aux Ardennaises ? j espère ….
    Pour nos deux cyclo mens il est temps de se rendre compte qu’ils sont en baisse de performance . Ils n’ont plus la fraicheur initiale du début de saison alors qu’ils sortaient tous les deux des sous bois au top niveau .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.