TODAYCYCLING - Victoire norvégienne sur le GP d'Isbergues, avant-dernière étape de la Coupe de France PMU 2016. Photo : Team Joker
TODAYCYCLING - Victoire norvégienne sur le GP d'Isbergues, avant-dernière étape de la Coupe de France PMU 2016. Photo : Team Joker
0 Partages

La 70e édition du Grand Prix d’Isbergues-Pas-de-Calais (1.1) avait lieu ce dimanche 18 septembre. La 15e manche de la Coupe de France-PMU comptait 204,1 kilomètres et a vu briller Kristoffer Halvorsen. Le Norvégien de la formation Team Joker a coiffé Romain Feillu (HP BTP-Auber 93) et Baptiste Planckaert (Wallonie-Bruxelles) au sprint.

Les absents n’ont pas toujours tort

Actuel leader du classement de la Coupe de France-PMU, Samuel Dumoulin (Ag2r-La Mondiale) était aux abonnés absents. En effet, le petit sprinteur de la formation savoyarde concourait au championnat d’Europe de Plumelec où il a terminé 4e. Malgré son absence, celui-ci conserve son avantage au classement et semble bien parti pour le remporter.

Une première partie de course mouvementée

Les premiers kilomètres de la course ont été animés par diverses tentatives d’échappée, toutes reprises par le peloton. Le premier groupe se sera formé après un peu moins de 40 kilomètres parcourus, avec Jérémy Leveau (Roubaix Métrople Européenne de Lille), Rob Ruijgh (Crelan-Vastgoedservice), Bjorn Tore Hoem (Team Joker) et Samuel Leroux (Veranclassic). L’avantage du quatuor n’a jamais dépassé les 4′25″, tandis que les équipes Wallonie-Bruxelles, Direct Energie, Delko Marseille et Fortuneo-Vital Concept se relayaient en tête de peloton. L’allure maintenue par ces formations a permis de procéder à une première sélection par l’arrière. De nombreux coureurs ont été lâchés et ont renoncé à poursuivre la course.

Kristoffer Halvorsen, vainqueur surprise

Après un regroupement général opéré à 54 kilomètres de l’arrivée, un deuxième groupe, constitué de huit hommes, s’est extrait du peloton sous la pluie. Parmi eux, deux récidivistes en la personne de Jérémy Leveau et Bjorn Tore Hoem. Les échappés n’auront pas réussi à creuser un écart suffisamment conséquent pour pouvoir prétendre à la victoire. Le peloton, déterminé à assurer une explication entre hommes forts, continuait à imposer un rythme soutenu tandis que l’écrémage se poursuivait à l’arrière. L’arrivée s’est jugée au sprint, et c’est Kristoffer Halvorsen (Team Joker) qui est sorti vainqueur. Il devance le Français Romain Feillu (HP BTP-Auber 93) et Baptiste Planckaert (Wallonie-Bruxelles).

0 Partages
Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.