Julian Alaphilippe triomphe au général
Ewan gagne le sprint à Londres. Capture d'écran Tour of Britain.
215 Partages
Dernière étape pour Caleb Ewan, victoire finale pour Julian Alaphilippe
5 (100%) 1 vote

Comme attendu, l’ultime étape de cette édition du Tour de Grande-Bretagne s’est achevée par une arrivée groupée mettant aux prises les meilleurs sprinteurs. Caleb Ewan (Mitchelton-Scott) a terminé en beauté cette course par étapes en s’imposant devant Fernando Gaviria (Quick-Step Floors) et André Greipel (Lotto Soudal). Terminant dans le peloton, Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors) s’est adjugé le classement général.  

Caleb Ewan ne repart pas bredouille du Tour de Grande-Bretagne, Julian Alaphilippe sacré

Un final royal à Londres. Quoi de plus logique dans la capitale britannique. Les meilleurs sprinteurs ont pu se disputer une victoire de prestige sur la huitième et dernière étape du Tour de Grande-Bretagne. Caleb Ewan est celui qui a le mieux maîtrisé son sujet en menant parfaitement la dernière ligne droite. Pas trop contesté, l’Australien s’est imposé avec une belle marge sur le reste du peloton, dont Fernando Gaviria et André Greipel qui ont dû se contenter des places d’honneur. Pour l’Allemand 3e aujourd’hui, cela reste une très relative déception sachant qu’il repart de cette course par étapes avec deux victoires. Par contre pour le colombien, pas le moindre succès à se mettre sous la dent dans cette semaine. Mais sa saison déjà réussie tempère ce bilan moyen le concernant.

Autre coureur déjà en verve cette saison, Julian Alaphilippe a poursuivi sur son incroyable élan. Après avoir remporté le général du Tour de Californie en 2016, le Français s’est offert un deuxième sacre dans une course par étapes. Un succès en terre britannique qui s’est construit progressivement tout au long de la semaine. Vainqueur de la troisième étape, il a fait le travail avec Quick-Step Floors sur le chrono par équipes avant de faire la différence sur la sixième étape. Juste battu par Wout Poels, deuxième au final, le maillot à pois du dernier Tour de France aura fait craquer Primoz Roglic pour prendre le commandement et le tenir jusqu’au bout. Pour un retour à la compétition depuis la Grande Boucle, la préparation vers les Championnats du monde est idéalement lancée.

215 Partages
Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

2 commentaires

  1. Un super Julian , un grand bon en avant et cela donne confiance pour la suite .

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.