Vuelta 2019 la 74e édition présentée
La carte complète de la Vuelta 2019. Photo : @lavuelta
La Vuelta 2019 : un tracé montagneux mais équilibré
5 (100%) 5 vote[s]

Ce mercredi 19 septembre à Alicante, le parcours de la 74e édition du Tour d’Espagne a été révélé. Comme à son habitude, la montagne aura une belle part dans ce Grand Tour, mais tous les types de coureurs auront des occasions de s’illustrer tout au long de ces trois semaines. Entre le Grand Départ donné de Torrevieja et l’arrivée jugée de nouveau à Madrid, la Vuelta 2019 fera très exactement 3272,2 kilomètres.

Le parcours complet de la Vuelta 2019

Sept étapes de haute montagne, six étapes de plaine, quatre étapes de moyenne montagne, un contre-la-montre individuel et par équipes. C’est le programme riche qui attend l’ensemble des engagés de la Vuelta 2019. Et dès le premier jour de course, il s’agira pour les prétendants du classement général à ne pas perdre de précieuses secondes. Comme c’est souvent le cas dans ce Grand Tour, ça commencera par un chrono par équipes qui permettra d’établir une première hiérarchie.

Puis, le lendemain, dès la première étape en ligne, les premiers massifs apparaîtront entre Benidorm et Calpe. De quoi entrer directement dans le vif du sujet. Mais les choses très sérieuses interviendront au cinquième jour de course. A l’Observatorio Astrofisco de Javalambre aura lieu la première arrivée au sommet de cette édition, et elle pourrait provoquer des écarts assez importants. Les favoris pourront incontestablement s’expliquer dans cette ascension. Mais quoi qu’il arrive là-bas, ce sera loin d’être décisif car ce qui suit s’avère costaud.

Les étapes de haute ou de moyenne montagne s’enchaîneront. La neuvième étape s’annonce déjà épique car sa distance kilométrique courte et sa difficulté en font son caractère spécial. Disputée en Andorre, elle fera moins de 100 kilomètres et proposera un enchaînement de cols impressionnant. Une journée assurément cruciale dans cette Vuelta 2019. Puis, pour le dixième jour de compétition, la course prendra la direction de la France. Ce sera le seul pays étranger traversé tout au long des trois semaines de compétition. Dans l’Hexagone aura lieu un contre-la-montre individuel de 36 kilomètres suivi d’un départ le lendemain en direction du Pays Basque.

Sinon, en fin de seconde semaine et en troisième semaine, il y aura encore d’autres obstacles majeurs à franchir. Les arrivées vers Los Machucos, le Santuario del Acebo, Alto de la Cubilla et Becerril de la Sierra seront autant d’opportunités de faire la différence dans l’optique du classement général. A l’issue de ces quatre arrivées au sommet, les coureurs seront fixés sur le résultat qu’ils pourront obtenir au terme de cette épreuve. Après, il restera encore trois jours avec comme dernière étape décisive, l’avant-dernière entre Arenas de San Pedro et Plataforma de Gredos. Passée cette journée, tout bouleversement ou moindre modification sera impossible. Les coureurs en termineront par une ultime journée traditionnelle en direction de Madrid. La Vuelta 2019 sera alors terminée et le successeur à Simon Yates sera officiellement connu.

Les 21 étapes de la Vuelta 2019

Etape 1 : Salinas de Torrevieja – Torrevieja (18 km – CLM par équipes)

Etape 2 : Benidorm – Calpe (193 km – moyenne montagne)

Etape 3 : Ibi. Ciudad del Juguete – Alicante (186 km – plaine)

Etape 4 : Cullera – El Puig (177 km – plaine)

Etape 5 : L’Eliana – Observatorio Astrofisco de Javalambre (165,6 km – haute montagne)

Etape 6 : Mora de Rubielos – Ares del Maestrat (196,6 km – moyenne montagne)

Etape 7 : Onda – Mas de la Costa (182,4 km – haute montagne)

Etape 8 : Valls – Igualada (168 km – moyenne montagne)

Etape 9 : Andorra la Vella – Cortals d’Encamp (96,6 km – haute montagne)

Etape 10 : Jurançon – Pau (36,1 km – CLM individuel)

Etape 11 : Saint-Palais – Urdax-Dantxarinea (169 km – moyenne montagne)

Etape 12 : Circuito de Navarro – Bilbao (175 km – moyenne montagne)

Etape 13 : Bilbao – Los Machucos. Monumento Vaca Pasiega (167,3 km – haute montagne)

Etape 14 : San Vicent de la Barquera – Oviedo (189 km – plaine)

Etape 15 : Tineo – Santuario del Acebo (159 km – haute montagne)

Etape 16 : Pravia – Alto de la Cubilla. Lena (155 km – haute montagne)

Etape 17 : Aranda de Duero – Guadalajara (199,7 km – plaine)

Etape 18 : Comunidad de Madrid. Colmenar Viejo – Becerril de la Sierra (180,9 km – haute montagne)

Etape 19 : Avila – Toledo (163,4 km – plaine)

Etape 20 : Arenas de San Pedro – Plataforma de Gredos (189 km – haute montagne)

Etape 21 : Fuenlabrada – Madrid (105,6 km – plaine)

A LIRE AUSSI : Le classement du meilleur jeune, nouveauté de cette édition

 

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.