Lance Armstrong doit enregistrer un podcast dans le cadre de la Classique du Colorado la semaine prochaine. Mais l'USADA estime que
Lance Armstrong lors de l'enregistrement d'un de ses podcasts. Photo : Twitter L. Armstrong

Alors qu’il avait fait l’actualité à la veille du Tour de France en défendant son ancien adversaire Jan Ullrich, Lance Armstrong fait de nouveau parler de lui actuellement. Malgré lui. En effet, sa participation prochaine en tant que média à une course aux Etats-Unis pourrait contrevenir aux règles de l’USADA et de l’UCI. 

Lance Armstrong de nouveau sous le radar de l’USADA

Lance Armstrong est un bon client. S’il ne jouit plus de l’immense popularité qui était la sienne il y a une décennie, l’ancien coureur a conservé sa célébrité. Et quoi de mieux qu’un illustre personnage pour mettre en avant une course qui souhaite grandir ? C’est dans cette optique que les organisateurs de la Classique du Colorado ont souhaité intégrer Lance Armstrong à leur dispositif. L’idée étant que l’ex maillot jaune enregistre des podcasts pour commenter la course, qui doit avoir lieu la semaine prochaine. Les organisateurs ont ainsi déclaré : « Lance doit nous aider à nous faire connaître auprès du public », comme le reportent nos confrères de cyclingnews.com.

Lance Armstrong a commencé a faire des podcasts lors du récent Tour de France. Bien que ne bénéficiant évidemment pas d’accréditation de la part d’ASO, le Texan a bénéficié d’une forte audience. Mais si ces podcasts ne posaient pas de problème à l’USADA, Il en va autrement de ceux qu’est censé enregistrer Armstrong dans le Colorado. En effet, il agirait en tant que journaliste accrédité, et serait présent sur l’épreuve. Une fonction officielle qui pourrait poser problème, car le champion du monde d’Oslo a été banni à vie de toute activité dans le cyclisme. Les règles anti-dopage de l’UCI et de l’USADA définissent le terme « activité » comme toute fonction administrative, aussi bien au sein des courses que des équipes…

Curtis Hubbard, le porte-parole de la course, a déclaré au Denver Post : « Nous avons été informés par l’USADA que leurs règles pourraient limiter les podcasts de Lance Armstrong. Nous cherchons des solutions alternatives et nous prendrons une décision en accord avec l’USADA et les producteurs du podcast« .

Si Lance Armstrong devait finalement ne pas prendre part à la retransmission de la Classique du Colorado, cette dernière aura au moins gagné une belle notoriété avec cette affaire.

Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.