Le mondial de cyclo-cross finalement maintenu ?

3
1054
Le cyclo-cross devrait avoir son mondial cette année
Pour la dernière compétition avant le mondial, Wout van Aert a battu Mathieu van der Poel sur la Coupe du monde d'Overijse. Photo : @UCI_CX

En l’espace de quelques heures, la situation évolue rapidement concernant la tenue ou non du championnat du monde de cyclo-cross (30-31 janvier). Si l’annulation avait été un temps évoquée, cette hypothèse est a priori désormais écartée. Ce week-end, à Ostende, l’événement phare de la saison semble parti pour avoir lieu. A moins d’un retournement de dernière minute.

Le mondial de cyclo-cross 2021 aura bien lieu ?

La stupeur laisse place à l’espoir. Après avoir évoqué une possible annulation du championnat du monde de cyclo-cross, Bart Tommelein maire d’Ostende est apparu plus optimiste au micro de Sporza. « Nous avons longuement discuté et nous allons proposer des mesures plus strictes à l’équipe d’experts. Mais je suis rassuré, il n’y a pas d’épidémie de la variante sud-africaine à Ostende. Je suis aussi persuadé que le parcours est parfaitement protégé. Nous insistons : seules les personnes concernées par la course peuvent se trouver sur le parcours. Je suis confiant, tout va bien se passer.»

Les meilleurs mondiaux réunis à Ostende

A quelques jours donc du lancement de cette édition du mondial, l’annonce d’une annulation apparaîtrait surprenante en dépit du contexte sanitaire. Cela dit, ce ne sera pas une année comme une autre rien qu’au niveau du programme proposé. Les juniors ne pourront pas concourir, à la différence des espoirs ainsi que des élites. Côté féminin, Ceylin del Carmen Alvarado est la tenante du titre. Chez les hommes, le vainqueur sortant Mathieu van der Poel fera office de favori au même titre que Wout van Aert. Avec l’enjeu de décrocher un quatrième titre mondial dans la discipline.

3 Commentaires

  1. Que ce championnat ait lieu ou pas, cela ne change rien, que le titre reste donc à ce qui s’appelait au XVIé siècle les Pays-Bas, vaste région englobant la Hollande et la Belgique ; la tradition se doit d’attribuer le titre à ceux qui portent l’étendard du cyclo-cross, le sport des hommes et femmes ancrés dans le froid, la pluie ou la neige, la terre ou la boue, à tous ces sportifs admiratifs devant la technique, l’effort et la peine dans ces épreuves d’un genre digne de la grande tradition des peintures réalistes, celles qui donne de la grandeur à la vie quotidienne, à la kermesse, à ces paysans qui boivent ou fument dans les tavernes, etc… Tous ces tableaux des musées d’Anvers, Haarlem ou Rotterdam, où l’on retrouve aussi bien les amoureux de la nature ingrate que Van de Velde le vieux ou Van de Velde le jeune, Bruegel l’ancien ou Bruegel de velours, etc …
    Aprés les années Van der Poel le vieux, pourquoi pas de nouveau Van der Poel le jeune, ou bien Van Aert, l’un des deux talentueux duettistes… Sur la dernière coupe du monde, il n’y avait qu’à écarquiller les yeux et observer l’écarquillavait avec les autres, dès le premier tour… Pour la troisième place, attribuons-là au jeune britannique Pidcock, assez invariant à cette troisième place.

  2. C’est une super bonne nouvelle !
    En plus, il parait qu’il y aura du sable et la mer pas loin, et les mouettes et les goélands.
    Comme j’aimerais y être, au moins en spectateur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.