La Clasica San Sebastian 2021 c'est une bataille entre puncheurs et grimpeurs
Remco Evenepoel s'était imposé en solitaire lors de la dernière Clasica San Sebastian, c'était en 2019. Photo : @dklasikoa
0 Partages

La période comprenant le Tour de France et les Jeux Olympiques est à peine achevée, mais le calendrier WorldTour ne s’arrête pas avec la tenue de la Clasica San Sebastian 2021 ce samedi 31 juillet. La plus renommée des classiques espagnoles se disputera, cette année, sur 223,5 kilomètres avec quelques uns des meilleurs puncheurs et grimpeurs qui vont s’affronter sur un parcours exigent. Faute d’avoir pu se courir l’an passé, il faut remonter en 2019 pour trouver trace du dernier vainqueur qui était nul autre que Remco Evenepoel auteur d’une grande performance ce jour-là.

Six principales difficultés à la Clasica San Sebastian 2021

Les répits ne seront pas nombreux lors de la Clasica San Sebastian. Son tracé est réputé pour son enchaînement d’ascensions, qui font l’écrémage avant que ça s’explique dans les derniers kilomètres. Dans la première partie de course, soit légèrement au-delà du kilomètre 100, il faudra passer par les montées d’Azkarate (4,2 km à 7,3%), d’Urraki (8,6 km à 6,9%) et d’Alkiza (4,4 km à 6,2%). De quoi se faire une idée pour chacun des coureurs sur ses sensations du jour.

Mais c’est véritablement à partir de l’ascension de Jaizkibel (7,9 km à 5,6%) que la course entre dans le vif du sujet. A son sommet, il restera tout de même une soixantaine de kilomètres à parcourir. Avec quasiment aucune transition, il y aura un gros morceau à franchir, c’est Erlaitz (3,8 km à 10,6%). Puis, ces 50 derniers kilomètres auront un moment fort avec l’ascension de Murgil-Tontorra (2,1 km à 10,1%) où les principaux cadors devraient s’expliquer pour la victoire. Il restera exactement 8 kilomètres ensuite pour rallier l’arrivée.

Les favoris de la 41e édition de San Sebastian

*** Julian Alaphilippe, Bauke Mollema, Adam Yates
** Diego Ulissi, Simon Yates, Jonas Vingegaard, Egan Bernal
* Juan Ayuso, Wilco Kelderman, Giulio Ciccone, Mikel Landa, Adam Yates, Matej Mohoric

Vidéo de Cyclisme
La sensation Remco Evenepoel remporte la Clasica San Sebastian 2019

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. Beaucoup de favoris pour cette course, superbe classique, comme toutes classiques, nombreux sont les coureurs susceptibles de gagner. Mikel Landa qui n’a pas couru en course depuis sa chute au Giro, semble le plus « frais ». Epaulé par un Gino Mader en forme, ça peut « faire mouche ».

  2. Avec une nouveauté cette année, la course n’apparait pas dans les programmes télévisés. Par contre, le circuit de Getxo figurerait, à 15h, en direct, dimanche sur la chaine l’Equipe ?…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.