Thibaut Pinot vise le Tour de France 2019
Thibaut Pinot tourné vers 2019 avec le Tour en ligne de mire - Photo : @GroupamaFDJ.
268 Partages
Le Tour de France, objectif majeur de Thibaut Pinot en 2019
4.6 (92%) 5 vote[s]

Dans les colonnes de l’Est Républicain, Thibaut Pinot a évoqué la prochaine saison qui se rapproche. Le leader de Groupama-FDJ a rappelé notamment que la Grande Boucle serait une priorité dans son calendrier tout en révélant également qu’il prendrait part au Tour de Catalogne à la fin du mois de mars.

Thibaut Pinot ambitieux pour l’année 2019

Etre en forme et à la hauteur à différents moments de la saison 2019. Telle sera l’ambition assumée de Thibaut Pinot, qui compte bien briller plus d’une fois et pas seulement au Tour de France, qui sera le point culminant de ses prochains mois de compétition. Mais avant cela durant le printemps, même si son programme n’est pas encore totalement défini, le Franc-Comtois a confirmé sa présence au Tour de Catalogne tout en ajoutant qu’il ferait soit Paris-Nice ou Tirreno-Adriatico deux ou trois semaines avant. Sa rentrée devrait avoir lieu au courant du mois de février, mais cela reste à confirmer.

« Pour l’instant, on va partir sur deux objectifs. Le premier en début de saison avec des courses d’une semaine en mars. On n’a pas encore défini mais il y aura certainement Paris-Nice ou Tirreno, et le Tour de Catalogne. Là, il y aura un objectif, c’est sûr. Après, il y aura du repos et la préparation pour le Tour de France qui sera mon deuxième grand rendez-vous de l’année. Mon troisième rendez-vous sera certainement le Tour de Lombardie car je suis tenant du titre et j’ai envie d’y être. Est-ce qu’il y aura un passage sur la Vuelta ? Je ne sais pas. Un retour sur le Tour du Doubs me ferait plaisir aussi. »

L’année qui va arriver s’annonce donc chargée pour Thibaut Pinot, qui va mettre la priorité sur le Tour en ce qui concerne les courses de trois semaines. Lui, qui reste sur deux abandons dans cette course en 2016 et 2017 espère clairement regoûter aux joies d’antan. Vainqueur au sommet de l’Alpe d’Huez en 2015, sa meilleure apparition reste celle de 2014 avec une troisième place finale au classement général. Lors de la prochaine édition, il aura l’occasion de s’exprimer et de briller avec une belle part donnée aux grimpeurs. D’ailleurs, le récent vainqueur du Tour de Lombardie ne s’en cache pas, il apprécie ce parcours.

« Surtout avec la Planche des Belles Filles au terme d’une vraie étape de montagne. J’ai l’impression qu’ils ont repris une de mes sorties d’entraînement pour la tracer. Grand Ballon, Ballon d’Alsace, Chevrères, la Planche, c’est vraiment la sortie que je fais quand je veux faire cinq ou six heures de vélo. Ça va bien lancer le Tour de bonne heure. De plus, l’étape de la veille ne paye pas de mine sur le papier, mais je connais un peu le coin, c’est très dur ! »

268 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Après ses victoires sur la vuelta il est sorti de l’ombre hardi et plein d’espoir pour 2019. Espérons pour lui que cette future saison sera celle de la consécration pour un champion à la personnalité à la fois simple et fort remarquable.
    Car c’est pas le gars à tirer les macrons du feu ou à faire des ralculs ! S’il a une oportuniqué il passera à l’attate au risque de se retrouver en baise pour avoir trop tôt passé son stop. Et il pourrait bien profiter de la Planche des belles billes ! Car c’est pas le genre Fardet : s’il place une agathe, il peut trés bien y endosser le gilet jaune ! Ce serait alors un triomphe pour notre étoile: plus qu’un maillot jeune, une future idole pour nos jaunes !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.