Championnats du Monde 2021 de cyclisme sur route : La composition de l'équipe de France
Photo : Deceuninck-Quick Step/Alex Livesey/Getty Images
0 Partages

Il y a quelques jours, Thomas Voeckler, le sélectionneur de l’équipe de France, avait donné une liste de 13 noms pour les Championnats du Monde 2021 ce dimanche 26 septembre. Titrée l’an dernier grâce à Julian Alaphilippe, la sélection tricolore peut compter neuf coureurs dans ses rangs. Et c’est autour du champion du monde sortant que Voeckler a construit son équipe entre puncheurs et flandriens.

Les neufs noms de l’équipe de France

Peu ou pas de surprise pour la composition de l’équipe de France à l’occasion des Championnats du Monde 2021 de cyclisme sur route en Belgique ce dimanche 26 septembre. C’est autour de Julian Alaphilippe que le sélectionneur Thomas Voeckler a construit la sélection. Des puncheurs seront présents à l’image de Valentin Madouas ou encore Benoit Cosnefroy, récent troisième des Championnats d’Europe. Le reste de la sélection est constitué d’habitués des classiques flandriennes. Romain Bardet, Dorian Godon, Olivier Le Gac et Axel Zingle n’ont pas été retenus.

L’équipe de France – Championnats du Monde 2021

Julian Alaphilippe (29 ans – Deceuninck-Quick Step)
Rémi Cavagna (26 ans – Deceuninck-Quick Step)
Benoît Cosnefroy (25 ans – AG2R Citroën)
Arnaud Démare (30 ans – Groupama-FDJ)
Christophe Laporte (28 ans – Cofidis) 
Valentin Madouas (25 ans – Groupama-FDJ)
Clément Russo (26 ans – Arkéa-Samsic)
Florian Sénéchal (28 ans – Deceuninck-Quick Step)
Anthony Turgis (27 ans – TotalEnergies)

Vidéo de Cyclisme
Julian Alaphilippe sacré aux Championnats du Monde 2020

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

4 commentaires

  1. C’est peut-être un peu tôt, mais Voeckler dévoile ses cartes et l’adversaire va en profiter ?… Dimanche dernier, sur le grand prix d’Isbergues, A. Démare disait ne pas savoir s’il était retenu ou pas… Si l’on en croit le picard, c’est un peu ennuyeux pour ceux qui ne savaient pas, voire ubuesque, mais ils n’ont qu’à prendre leurs dispositions !… Qu’ils prévoient donc une sortie de huit ou dix heures, dès demain, à la pointe du jour !

  2. Attendre ce jour pour nous communiquer la sélection , je ne comprends pas . Voeckler attendait peut être le résultat du grand prix de Denain … Pour la prestation de Démare ? ben là aucune surprise . encore faut il que le coureur soit en forme , du moins rapide , et il me semble que c’est toujours une interrogation . Malgré tout la sélection tient la route . Si le temps reste sec , la course se décantera dans les quarante derniers kilomètres et si la pluie et le vent s’invitent , alors là , Prions .

  3. Une sélection qui en a ! En fait, tenante du titre, la stratégie de Voeckler c’est de jouer les outsiders. Et un leader peut en cacher un autre dans cette sélection. Là j’y crois encore pour un sacré résultat.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.