Tour de Colombie 2019 vidéos étape 6
Quintana remporte l'étape de haute montagne de cette édition. Capture d'écran Tour de Colombie.
195 Partages

Les Colombiens ont fait un festival sur la dernière étape de leur tour national. Sur une arrivée jugée au sommet, Nairo Quintana (Movistar Team) a été impérial et s’est imposé en solitaire. A huit secondes derrière, Ivan Sosa (Team Sky) a pris une belle deuxième place tandis que Miguel Angel Lopez (Astana Pro Team) grâce à sa troisième place dans cette journée s’est adjugé le classement final.

Une victoire au sommet pour Nairo Quintana

Neuf Colombiens aux neuf premières places ! A domicile, ils auront signé un résultat impressionnant sur un profil montagneux. En tête, ce sont ces coureurs phares qui auront démontré toutes leurs qualités. A commencer par Nairo Quintana, qui a affiché un gros niveau dans le col menant vers l’arrivée (15,8 km à 6,6%). Le coureur de Movistar Team a réussi à faire la différence grâce à une attaque faite à quatre kilomètres de l’arrivée.

Ayant de très bonnes jambes, les autres ont essayé de limiter la casse. Une chose faite par les plus proches poursuivants. Sosa et Lopez ont fini à huit secondes tandis que Egan Bernal a concédé seize secondes. Ils ont été dans le coup, mais un ton en-dessous tout de même de celui qui est déjà monté sur le podium du Tour de France. Encore plus derrière, par contre, les dégâts ont été plus importants. Le cinquième Uran a fini au delà de la minute de retard. Et comme c’était à prévoir, ses pentes sur une aussi longue distance ont fait mal à Julian Alaphilippe, qui n’a pas pu gardé son maillot de leader, ni même terminer sur le podium final.

Miguel Angel Lopez, sa régularité récompensée

Prenant la première place à Alaphilippe, Lopez est parvenu à réaliser le coup parfait sur la dernière journée de course. Pas une seule fois vainqueur d’étape sur toute la longueur de l’épreuve, le Colombien est quand même toujours resté aux avants-postes et c’est cela qui lui a permis d’inscrire désormais son nom au palmarès. Et de succéder à Egan Bernal, qui doit lui se contenter d’une quatrième place. Pas sur le podium final, le tenant du titre s’est fait devancer par Ivan Sosa et Daniel Felipe Martinez. Dans le top 10, de grands noms sont présents, Quintana en cinquième place, Uran en sixième et Alaphilippe finalement septième.

195 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Par apport à de très grands grimpeurs bravo bravo à Julian Alaphillippe.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.