Lilian Calmejane s'illustre en Ardèche
Calmejane débloque le compteur en 2019 en Ardèche. Photo : @boucles_classic
206 Partages

Décidément, les Boucles Drôme Ardèche lui réussissent. Un an après avoir remporté la Drome Classic, Lilian Calmejane (Direct Energie) a remis ça cette fois-ci en remportant la Classic de l’Ardèche. Attaquant dans le final, le Français a fini en solitaire quelques secondes devant un groupe mené par Valentin Madouas (Groupama – FDJ) et Odd Christian Eiking (Wanty – Gobert).

Première victoire de la saison pour Lilian Calmejane

Cette première place, il la recherchait depuis un moment et c’est désormais chose faite ! Après quasiment un an d’attente et son succès décroché sur Paris-Camembert en avril dernier, Lilian Calmejane s’est de nouveau imposé. Pour en arriver là, le Français a porté un démarrage à cinq kilomètres du terme dans un faux-plat montant, qui va s’avérer en fait décisif. Prenant quelques longueurs d’avance suite à cette offensive sur un groupe de douze unités, ce dernier n’a jamais réussi à combler le trou. Parfait dans le final composé d’une descente et d’une portion plate, le coureur de Direct Energie n’a pas faibli un instant pour terminer seul.

En pouvant profiter de sa belle victoire dans la dernière ligne droite, Calmejane a terminé avec quatre secondes de marge à l’arrivée. Celui qui a pris la deuxième place, c’est un autre Français, en l’occurrence Valetin Madouas (Groupama – FDJ) vainqueur de Paris-Bourges en fin de saison dernière. Odd Christian Eiking (Wanty – Gobert) a pour sa part terminé sur la dernière marche du podium. Le précédent vainqueur de l’épreuve Romain Bardet (AG2R La Mondiale) est allé décrocher la quatrième place, alors que Thibaut Pinot (Groupama – FDJ) douzième au final a travaillé pour Madouas dans les derniers kilomètres. Mais face à un tel Calmejane, il n’y avait pas grand chose à faire. Pour le leader de Direct Energie, c’est en tout cas une victoire en forme de soulagement car ça lui permet de débloquer son compteur pour cette année.

206 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. Beaucoup attendaient l’auvergnat Bradet sur ces Boucles de l’Adèche, mais le coureur de Brioude, trés économe en ses efforts, ne renouvela pas sa performance de l’an passé. Relevons par contre la généreuse offensive de Quentin Pacher. L’attaque étant portée de loin, on ne donnait pas cher de ses chances de rallier l’arrivée en vainqueur. Fallait-il être maso à ne pas vouloir rester au rein du groupe, toujours est-il qu’il tomba en sade dans le Val d’Enfer, le mal d’en faire trop sans doute. Les encouragements de son directeur storpif ou les coups de fouet du Pineau n’y suffirent point et le coureur de Livourne rendit les armes, dans une aventure similaire à celle du tour du haut-bar pour les Vital-Concept. Ce fut celui qui sut se montrer le plus tranquille, le bien nommé Calmejane, qui sortit en tête de ce Val d’Enfer, tirant la grosse et finalement les macrons du feu à quelques enrablures de l’arrivée.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.