Lotto Soudal bon bilan saison 2018
Lotto Soudal a bien marché en 2018 - Photo : A.S.O./Alex Broadway.
Lotto Soudal toujours une valeur sûre grâce à ses leaders
4.7 (93.33%) 3 votes

En 2018, la formation World Tour Lotto Soudal est arrivé à décrocher 25 victoires avec dix coureurs différents. Une preuve que cette équipe belge a pu compter sur des coureurs de premier plan et d’autres qui sont arrivés à tirer leur épingle du jeu à certains moments.

Lotto Soudal, un fort collectif avec quelques individualités de très haut niveau

Solide comme à son habitude. Si le bilan à l’issue de cette saison aurait pu être encore meilleur, Lotto Soudal est tout sauf passé à travers. A l’image de ses leaders qui ont tous sans exception accompli une belle année en obtenant des résultats probants. A commencer par André Greipel, qui a prouvé à 36 ans qu’il était très loin d’être en bout de course. C’est le coureur de l’effectif qui a réussi à engranger le plus de succès sur cette année écoulée. L’Allemand a levé les bras à huit reprises, soit un très joli total qui le classe dans le top 20 des coureurs ayant le plus gagné en 2018. Sa moisson a en plus commencé très tôt sur le Tour Down Under en janvier et s’est arrêté seulement en septembre à l’occasion du Tour de Grande-Bretagne. Entre temps, les 4 Jours de Dunkerque et le Tour de Belgique sont également des épreuves qui lui ont permis de briller. Et s’il manque il est vrai une très grosse victoire dans un Grand Tour, cela reste très satisfaisant pour le gorille de Rostock qui s’apprête désormais à défendre les couleurs de Vital Concept Cycling Club.

Autre figure charismatique de cette formation Lotto Soudal, Tim Wellens a répondu aux attentes comme en témoigne ses sept victoires acquises tout au long de l’année. Vainqueur notamment d’une étape au Giro, de la Flèche Brabançonne et du général du Tour d’Andalousie et du Tour de Wallonie, le Belge s’est montré à son avantage dans ces épreuves mais pas seulement. Le Belge a aussi terminé troisième du BinckBank Tour, cinquième de Paris-Nice et du Tour de Lombardie et fait deux tops 10 sur l’Amstel Gold Race (6e) et la Flèche Wallonne (7e). Ses résultats confirment que Lotto Soudal peut compter sur ce coureur dans les épreuves les plus relevées du calendrier.

Et cela au même titre qu’un certain Tiesj Benoot. Particulièrement brillant dans la première partie de saison, il est arrivé à signer une très grande victoire lors des Strade Bianche et a enchaîné quelques jours plus tard par une quatrième finale sur Tirreno-Adriatico. Sa campagne des classiques belges s’est aussi bien passé avec quatre tops 10 sur le GP E3 Harelbeke (5e), A Travers la Flandre (7e), le Tour des Flandres (8e) et la Flèche Brabançonne (3e). Cela est forcément très prometteur pour un coureur de 24 ans.

Plus expérimenté pour sa part, Thomas De Gendt n’en reste pas moins tout aussi performant. Le réputé baroudeur belge a encore fait parler de lui cette année en arrivant à s’imposer sur une étape du Tour de Catalogne et du Tour de Romandie au terme de fantastiques raids solitaires. Mais ce ne sont pas ses seuls faits d’arme. Capable de briller sur tous les terrains, il a conclu l’année de très belle manière en allant glaner le classement de la montagne sur la dernière Vuelta. Assurément, une valeur sûre au niveau mondial.

Des axes de progression

Durant cette saison, Jelle Wallays, Jelle Vanedert, Jens Debusschere, Victor Campenaerts et Bjorg Lambrecht ont également apporté leur contribution en ce qui concerne les victoires, ce qui permet à Lotto Soudal d’en accumuler vingt-cinq. Un bilan satisfaisant qui gomme en partie la non-présence de cette formation dans le haut des classements finaux des Grands Tours. C’est le véritable point noir de cette saison, mais cela devient une habitude. Actuellement, cette équipe ne dispose pas dans son effectif d’un coureur capable de rivaliser avec les meilleurs sur trois semaines de course. Ce sera l’un des points à améliorer pour faire mieux en 2019 tout comme être plus performant sur les Monuments et certaines classiques réputées.

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.