Magnus Cort Nielsen remporte la 10e étape du Tour de France 2022

1
152
Magnus Cort Nielsen devance de justesse Nick Schultz sur la 10e étape du Tour de France 2022
Dans un final à suspense, Magnus Cort Nielsen est le baroudeur qui a eu le dernier mot sur la 10e étape. Photo : A.S.O./Pauline Ballet

La dixième étape du Tour de France 2022, tracée entre Morzine et Megève, a souri aux baroudeurs. Membre d’une échappée de 25 coureurs, Magnus Cort Nielsen (EF Education-EasyPost) s’est imposé pour quelques centimètres devant Nick Schultz (Team BikeExchange – Jayco) alors que Luis Leon Sanchez (Bahrain – Victorious) a fini au troisième rang. Les principaux favoris au général ont terminé groupé à neuf minutes du vainqueur. Arrivé 10e à 22 secondes du vainqueur, Lennard Kämna (BORA – hansgrohe) est passé proche du maillot jaune. Il lui a manqué quelques secondes pour devenir le nouveau leader, qui reste Tadej Pogacar (UAE Team Emirates).

Vidéo de cyclisme, résumé de la 10e étape du Tour de France

Classement – Etape 10 du Tour de France – Top 20

Le classement complet de la 10e étape du Tour de France

1 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) les 148,1 km en 3:18:50
2 – SCHULTZ Nick (Team BikeExchange – Jayco) m.t
3 – SÁNCHEZ Luis León (Bahrain – Victorious) + 0:07
4 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 0:08
5 – VAN BAARLE Dylan (INEOS Grenadiers) + 0:10
6 – ZIMMERMANN Georg (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 0:15
7 – THOMAS Benjamin (Cofidis) + 0:18
8 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) + 0:20
9 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) + 0:22
10 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) m.t
11 – SIMMONS Quinn (Trek – Segafredo) + 1:00
12 – VELASCO Simone (Astana Qazaqstan Team) + 1:02
13 – BOASSON HAGEN Edvald (TotalEnergies) + 1:56
14 – SWIFT Connor (Team Arkéa Samsic) m.t
15 – IZAGIRRE Ion (Cofidis) + 2:01
16 – SBARAGLI Kristian (Alpecin-Deceuninck) + 2:48
17 – CLARKE Simon (Israel – Premier Tech) + 4:19
18 – BETTIOL AlbertovEF Education-EasyPost) + 6:57
19 – ROLLAND Pierre (B&B Hotels – KTM) + 7:25
20 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) + 8:54

Classement général – Etape 10 du Tour de France – Top 20

Le classement général complet après la 10e étape du Tour de France

1 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) en 37:11:28
2 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) + 0:11
3 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) + 0:39
4 – THOMAS Geraint (INEOS Grenadiers) + 1:17
5 – YATES Adam (INEOS Grenadiers) + 1:25
6 – GAUDU David (Groupama – FDJ) + 1:38
7 – BARDET Romain (Team DSM) + 1:39
8 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 1:46
9 – MAS Enric (Movistar Team) + 1:50
10 – SÁNCHEZ Luis León (Bahrain – Victorious) m.t
11 – POWLESS Neilson (EF Education-EasyPost) + 1:55
12 – QUINTANA Nairo (Team Arkéa Samsic) + 2:13
13 – ROGLIČ Primož (Jumbo-Visma) + 2:52
14 – VLASOV Aleksandr (BORA – hansgrohe) + 3:12
15 – PARET-PEINTRE Aurélien (AG2R Citroën Team) + 3:31
16 – CARUSO Damiano (Bahrain – Victorious) + 3:40
17 – LUTSENKO Alexey (Astana Qazaqstan Team) + 4:58
18 – JUNGELS Bob (AG2R Citroën Team) + 5:53
19 – MEINTJES Louis (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 6:39
20 – MADOUAS Valentin (Groupama – FDJ) + 6:51

Classement par points – Top 10

1 – VAN AERT Wout (Jumbo-Visma) 284
2 – JAKOBSEN Fabio (Quick-Step Alpha Vinyl Team) 149
3 – POGACAR Tadej (UAE Team Emirates) 139
4 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) 129
5 – LAPORTE Christophe (Jumbo-Visma) 114
6 – PHILIPSEN Jasper (Alpecin-Deceuninck) 102
7 – SAGAN Peter (TotalEnergies) 86
8 – CLARKE Simon (Israel – Premier Tech) 72
9 – MATTHEWS Michael (Team BikeExchange – Jayco) 68
10 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo – Visma) 66

Classement de la montagne – Top 10

1 – GESCHKE Simon (Cofidis) 19
2 – JUNGELS Bob (AG2R Citroën Team) 18
3 – PINOT Thibaut (Groupama – FDJ) 14
4 – CORT Magnus (EF Education-EasyPost) 11
5 – POGACAR Tadej (UAE Team Emirates) 10
6 – LATOUR Pierre (TotalEnergies) 8
7 – VINGEGAARD Jonas (Jumbo-Visma) 8
8 – VERONA Carlos (Movistar Team) 7
9 – KÄMNA Lennard (BORA – hansgrohe) 6
10 – ROGLIC Primoz (Jumbo-Visma) 6

Classement de meilleur jeune – Top 10

1 – POGAČAR Tadej (UAE Team Emirates) en 37:11:28
2 – PIDCOCK Thomas (INEOS Grenadiers) + 1:46
3 – MCNULTY Brandon (UAE Team Emirates) + 7:36
4 – JORGENSON Matteo (Movistar Team) + 19:22
5 – LEKNESSUND Andreas (Team DSM) + 21:29
6 – GENIETS Kevin (Groupama – FDJ) + 34:14
7 – ZIMMERMANN Georg (Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux) + 34:35
8 – WRIGHT Fred (Bahrain – Victorious) + 44:28
9 – STORER Michael (Groupama – FDJ) + 49:01
10 – LOUVEL Matis (Team Arkéa Samsic) + 54:58

1 COMMENTAIRE

  1. Encore et toujours Cort-Nielsen, cycliste complet, adepte des efforts en force ou en solitaire, mais aussi du sprint, car d’une grande vélocité, qualité première en la matière, et cette difficile arrivée nous en donne encore un parfait exemple; L.L.Sanchez est au bout du rouleau, l’âge et la fatigue avancée l’obligent à tenter de loin, sur une assez habituelle et énorme braquasse, mais il se condamne et se rassoit tandis que Schultz, sur un braquet inférieur le remonte… Et puis il y a le sprinteur pur, sans doute en proie à une certaine lassitude lui aussi, mais plus véloce, qui déboite Shultz et le saute, avec le développement le plus petit…
    Dommage pour Sanchez et ces Bahrain qui, après ce repos, ont tenté de refaire surface, avec entre autres Mohoric, auteur de quelques tentatives dans les premières descentes, mais avec une efficacité sans aucun rapport avec le niveau affiché l’an passé sur le Tour… ou ailleurs… Il faut dire cette équipe se trouve toujours plus ou moins sous surveillance, avec, entre autres, cette histoire avancée de soupçons à la tizana tizanadine, tizanidine… Le vainqueur du jour, par contre, inlassable animateur des premières journées, affiche une forme toujours aussi éclatante, qui contrastait avec l’état d’épuisement de ses compagnons d’aventure, affalés sur les barrières ou couchés sur le sol après la ligne… Nous retrouvons sur ce Tour une autre version de l’impressionnant Cort-Nielsen de la dernière vuelta, où il remporta trois étapes, souvent intouchable pour qui s’expose à devoir tenir la roue, auteur de fabuleuses chevauchées…
    Pogacar sprinte derrière les échappés, histoire d’arranger Vingegaard et garder son maillot, de justesse face à Kamna, bien aidé en cela par toutes les équipes, Jumbo, Groupama, DSM, etc… qui ont assuré le train dans les cinq derniers kilomètres de l’ascension… Ces équipes avaient-elles peur de Kamna, comprenne qui voudra… Il reste que le leader possède à ce jour un adversaire redoutable au sein de sa propre équipe, le Covid, puisqu’il perd aujourd’hui un nouvel équipier, Bennett, contraint de rentrer chez lui pour une charge virale trop importante; contingence de protocole, le premier lieutenant, R.Majka, positif mais de moindre charge, a pu demeurer en course, heureusement pour T. Pogacar.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.