Marc Soler crée la surprise en s'alignant sur Paris-Roubaix
Marc Soler a gagné le général de Paris-Nice 2018. Photo : ASO / A.Broadway

Vainqueur de l’édition 2018 de Paris-Nice, Marc Soler a signé la plus grande victoire du début de sa carrière. A seulement 24 ans, l’Espagnol s’est imposé sur l’une des plus prestigieuses course par étapes de l’année. Une performance notable sachant que le coureur de Movistar n’était pas forcément le plus attendu pour succéder au palmarès à Sergio Henao (Tema Sky).

Marc Soler vainqueur de Paris-Nice

Un dernier jour incroyable ! Sixième au départ de la dernière étape, une victoire finale au classement général de Marc Soler était peu envisageable, c’est le moins que l’on puisse dire. Et pourtant, l’Espagnol a réussi ce pari fou de prendre le maillot de leader sur la Promenade des Anglais à Nice. Grâce à une journée rendement menée placée sous le signe de l’offensive, les risques pris se sont avérés payants. Parti à un peu moins de cinquante kilomètres de l’arrivée dans la côte de Peille, tout s’est bien passé jusqu’à la ligne d’arrivée.

« Les Lotto-Soudal ont imposé un gros rythme dès le début pour aller chercher les bonifications. Ensuite nous avons bien vu qu’il n’y aurait pas d’échappée aujourd’hui et que nous allions passer la journée à l’avant. J’ai juste pensé à m’économiser jusqu’au moment où nous allions attaquer. Nous avons planifié l’offensive dans le bus ce matin, avec les directeurs sportifs et mes coéquipiers. » Soler : « L’accomplissement d’un rêve »

La stratégie employée par Movistar et Marc Soler a parfaitement fonctionné pour finir Paris-Nice en beauté. A l’affût en sixième position à 37 secondes, le meilleur jeune de cette édition devait prendre des risques pour réaliser l’exploit. Et finalement, c’est ce qui est arrivé. Quatre secondes lui ont permis de devancer Simon Yates (Mitchelton Scott) pourtant leader avant la dernière journée. L’écart minime a été en sa faveur, mais fait toute la différence au palmarès.

« C’est l’accomplissement d’un rêve, et à l’arrivée j’ai ressenti une très grosse émotion. Je suis fier de me retrouver au palmarès de cette épreuve à côté d’autres très grands noms du cyclisme. Je progresse chaque année, je m’habitue à courir dans des courses de cette catégorie. Petit à petit, je continue. » Soler : « L’accomplissement d’un rêve »

Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.