Tour de France 2021 : Matej Mohoric remporte la 19e étape
Photo : A.S.O.
0 Partages

Matej Mohoric (26 ans) s’est offert une nouvelle victoire sur le Tour de France 2021 à l’occasion de la 19e étape. Entre Mourenx et Libourne (207 km), le Slovène a fait partie du premier mouvement de course. Rejoint plus tard par une quinzaine d’autres coureurs, le pensionnaire de la formation Bahrain-Victorious n’a pas hésité à attaquer seul à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée. Christophe Laporte (Cofidis) a terminé 2e à près d’une minute du vainqueur. Casper Pedersen (DSM) a fini 3e. Quant au maillot jaune Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), il a passé une journée tranquille dans le peloton qui n’a pas assuré la poursuite de l’échappée.

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

7 commentaires

  1. A la sortie des Pyrénées et à deux jours de l’arrivée à Paris, l’étape démarre sur un train d’enfer et dès les premiers kilomètres M. Mohoric effectue un formidable retour sur l’avant vers ce qui devient beaucoup plus loin l’échappée du jour… Après sa première et fantastique victoire au Creusot, sur la plus longue étape du Tour, le champion de Slovènie renouvelle, sous une autre forme, un formidable échappée conclue par un extraordinaire raid solitaire !…
    La photo présentée ici ne s’arrête pas sur le geste du coureur de la Barhain au passage de la ligne, incitant les critiques à se taire… Ce geste, l’aurait-il emprunté à Armstrong, comme certains « commentateurs » s’aventurèrent immédiatement à le dire ?… Ce n’est pas du tout certain, car ce champion slovène est tout à fait capable de trouver ça tout seul, preuve en serait cette position « Mohoric », beaucoup plus compliquée à mettre en oeuvre, qu’il chercha et trouva lui-même et qui demeurera, quoi qu’en fasse UCI, police ou justice, inscrite pour toujours dans l’histoire du vélo en compétition… Des milliers de cyclistes l’ont adopté ensuite, un style en descente toujours imité, jamais égalé… Ce geste à l’arrivée de Libourne, a-t-il eu raison de le faire, je ne sais, cela pourrait lui retomber dessus… Toujours est-il qu’après la montée de Capian, un peu avant Créon, Mohoric s’est envolé vers la victoire et personne ne lui est retombé sur le rable…
    Ceux du groupe de tête qui attaquèrent avant de passer la Garonne présumèrent de leurs forces et Bonnamour qui porta son effort à la sortie de Cadillac se précipita sans doute un peu trop, car les pentes de cet entre-deux-mers sont parfois bien difficiles à digérer…
    Il restait environ vingt-quatre kilomètres et les amoureux du cyclisme de grand style vécurent donc un moment à la fois rare et familier. Rare, car Mohoric semblait utiliser un énorme braquet, sur une fréquence particulièrement faible, à en paraitre quasi arrêté sur la route… Le gars est un vrai chercheur du vélo… Extraordinaire départ de Mohoric, lorsque la difficulté se fait extrême pour tous, après que Nils Police, autre coureur de ratte, lui aussi spécialiste de la patate à faire sauter, ait plus ou moins fini d’achever la bataille engagée depuis les bas de Garonne… Ce fut un grand moment de ce Tour, Mohoric grignotant mètre après mètre, le nez dans le vent et s’enfuyant ensuite de manière définitive… Trés belle résistance de C. Laporte : celui-ci est aussi un sacré champion, il ne lui manquerait peut-être qu’un petit plus : par exemple, sans en être certain, une meilleure position, plus proche de celle du formidable coureur Slovène… Peut-être la trouvera-t-il l’an prochain puisqu’il est jusque -là annoncé partant de Cofidis…

  2. Cinq victoires pour les slovènes , pays de 2 millions d’habitants . Que dire de plus , fantastique , les dieux sont actuellement Slovènes . Mohoric de l’équipe Bahrain-Victorious ( Mc Laren est parti ) a frappé en explosant l’adversité , personne ne l’a revu , écrasant mécaniquement les pédales , c ‘est si simple . Un pied de nez aux enquêteurs qui n’ont certainement rien trouvé , du moins aucun produit interdit chez Bahrain . Il espérait quoi ? n’oublions pas que la veille l’ami Mohoric était déjà en tête dans l’étape de montagne avec Alaphilippe . D’ailleurs il finit l’étape 35 ème à 6.31 minutes . Pour un non grimpeur , il est seulement à 30 secondes de Quintana . C’est super Mohoric sans peur et sans reproche . La dernière étape demain , une formalité , et après les vacances .

  3. Un beau coureur(Encore un slovéne..?) dans une belle équipe qui enchaine les bons résultats depuis le début de l’année mais tout cela est surement du au suivi médical plus performant que les autres équipes….?
    Voir article sur RMC Sport ou Christophe Bassons ancien coureur Professionnel donne son avis..!
    On peut trouver également sur RMC Sport un article ou Stéphane Heulot ancien coureur Professionnel s’exprime sur le sujet..!
    Sinon aujourd’hui MOHORIC aujourd’hui été tout simplement dopé par l’envie de nous faire fermer notre gueule…?

  4. Oui, Corse 25, Heulot et Bassons sont souvent là pour dénoncer le dopage ou accuser, heureusement pourrait-on dire, mais sans grande efficacité il faut bien le reconnaitre !… Ce qui est ennuyeux ce serait qu’ils font partie d’un système qui ne change pas et dont ils vivent depuis bien longtemps… ! S’agissant d’Heulot ce serait même un peu plus spécial, car l’ex champion de France occupe une bonne (et bien mauvaise) place dans le livre du fameux Willy Voet !…

  5. C’est peut étre HEULOT le Repenti …..?

    Mais ca bouge des coureurs sur ce Tour de France commençent a parler..!(Vélos et boissons suspectes..!)

    Voir Article de Ouest France ou trois équipes sont citées

    Déclarations faites sous le couvert de l’anonymat..!

    Le spectacle continu mais ou va t’il s’arréter……?

  6. Si ça bouge, tant mieux, mais avec Heulot qui prépare les jeunes pour la fosse aux lions ou Bassons qui passe son temps à chercher à mobiliser justice ou police pour coincer un charlot à Saint Michel de Double avec un moteur dans le bidon, je suis pas trop confiant !…
    Mais là, c’est vrai, les Bahrain et sans doute beaucoup d’autres vont un peu trop loin… ça va un peu trop vite et trop fort… il va falloir les calmer !… Et « ils » sont obligés de le faire !…. Mohoric est impressionnant sur ce Tour; pour moi, il l’était autant sur le giro avant sa chute… Sur la 6é étape de San Giacomo gagné par Madher, autre Barhain, ce qu’il avait fait en tête avec un groupe et puis ensuite l’autre dans la roue était extraordinaire, passant un col de plus 10km à 7,5% devant, etc… Avant la gamelle de Mohoric dans les Abruzzes, Caruso attaque et revient sur lui devant avec une attaque et un braquet démentiel en haut de col, les autres sont cloués !…etc… Mohoric est un super coureur, mais sa différence de niveau par rapport aux autres et surtout par rapport à lui-même avant est trop importante… Pogacar, c’est un peu différent, sans doute plus difficile à stopper, il n’a connu que le trés haut niveau !!… Je pars rouler, il fera trop chaud plus tard… Bonne journée avec ce vélo qui nous tient tant…

  7. Après un Giro (il est vrai écourté), maintenant le tour, demain la Vuelta, en passant par les JO ?

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.