Mathieu van der Poel remporte la 2e étape du Tour de Suisse 2021
Photo : Alpecin-Fenix/PhotoNews
0 Partages

Mathieu van der Poel (26 ans) a remporté la 2e étape du Tour de Suisse 2021. Entre Neuhausen am Rheinfall et Lachen, le final de l’étape du jour proposait des bosses propices aux attaques. Dans la dernière ascension, c’est d’ailleurs le champion du monde Julian Alaphilippe qui a lancé les hostilités. Mais il a laissé filer le vainqueur du jour dans le final. Max Schachmann (BORA-hansgrohe) s’est classé 2e et Wout Poels (Bahrain-Victorious) 3e. Stefan Kung (Groupama-FDJ), auteur d’une belle dernière montée, a conservé son maillot de leader pour 1 seconde face à Alaphilippe.

Julian Alaphilippe met le feu dans la dernière bosse

Il était attendu dans la bosse finale. Et il a répondu présent. Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) a été le premier des favoris du jour à passer à l’attaque dans le final de la 2e étape du Tour de Suisse. Après avoir opéré une première sélection, le champion du monde en titre n’a pas réussi à s’isoler et a basculé avec plusieurs adversaires dont Mathieu van der Poel ou encore Max Schachmann. Mais dans le final, le coureur français a peut-être trop joué avec ses concurrents. Van der Poel est parvenu à s’extirper et n’a vu que le retour de Schachmann. Au final, Alaphilippe a fini 7e de l’étape du jour. Et il est actuellement 2e du classement général à 1 seconde de Stefan Kung (Groupama-FDJ).

Vidéo de Cyclisme
La 2e étape du Tour de Suisse remportée par van der Poel

Classement – Etape 2 Tour de Suisse 2021 – Top 20

1 – VAN DER POEL Mathieu – Alpecin-Fenix – 04:12:30
2 – SCHACHMANN Max – BORA-hansgrohe – 00:01
3 – POELS Wout – Bahrain-Victorious – 00:03
4 – GARCIA CORTINA Ivan – Movistar – m.t.
5 – HIRSCHI Marc – UAE Team Emirates – m.t.
6 – CARAPAZ Richard – INEOS Grenadiers – m.t.
7 – WOODS Michael – Israel Start-Up Nation – m.t.
8 – ALAPHILIPPE Julian – Deceuninck – Quick Step – m.t.
9 – FUGLSANG Jakob – Astana – Premier Tech – m.t.
10 – KRON Andreas – Lotto Soudal – 00:09
11 – COSNEFROY Benoît – AG2R Citroën – 00:11
12 – MADER Gino – Bahrain-Victorious – m.t.
13 – URAN Rigoberto – EF Education – Nippo – m.t.
14 – MATTHEWS Michael – BikeExchange – 00:22
15 – SERRANO Gonzalo – Movistar – m.t.
16 – VUILLERMOZ Alexis – Total Direct Energie – m.t.
17 – DUNBAR Eddie – INEOS Grenadiers – m.t.
18 – KAMP Alexander – Trek – Segafredo – m.t.
19 – CATTANEO Mattia – Deceuninck – Quick Step – m.t.
20 – ROTA Lorenzo – Intermarché – Wanty – Gobert Matériaux – m.t.

Classement général – Etape 2 Tour de Suisse 2021 – Top 20

1 – KÜNG Stefan – GROUPAMA – FDJ – 4:24:52
2 – ALAPHILIPPE Julian – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +01
3 – SCHACHMANN Maximilian – BORA – HANSGROHE – +02
4 – VAN DER POEL Mathieu – ALPECIN-FENIX – +06
5 – GARCIA CORTINA Ivan – MOVISTAR TEAM – +12
6 – CATTANEO Mattia – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +12
7 – CARAPAZ Richard – INEOS GRENADIERS – +13
8 – POWLESS Neilson – EF EDUCATION – NIPPO – +25
9 – MÄDER Gino – BAHRAIN VICTORIOUS – +30
10 – KRON Andreas – LOTTO SOUDAL – +33
11 – SERRANO RODRIGUEZ Gonzalo – MOVISTAR TEAM – +34
12 – URAN Rigoberto – EF EDUCATION – NIPPO – +35
13 – FUGLSANG Jakob – ASTANA – PREMIER TECH – +35
14 – KAMP Alexander – TREK – SEGAFREDO – +44
15 – MATTHEWS Michael – TEAM BIKEEXCHANGE – +46
16 – HIRSCHI Marc – UAE TEAM EMIRATES – +48
17 – COSNEFROY Benoit – AG2R CITROEN TEAM – +51
18 – POELS Wouter – BAHRAIN VICTORIOUS – +52
19 – DUNBAR Edward – INEOS GRENADIERS – +54
20 – HAMILTON Lucas – TEAM BIKEEXCHANGE – +55

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

5 commentaires

  1. Julian allaphilippe a fait trop d’efforts dans la dernière montée.
    VDP a été plus attentiste et a gardé des forces dans le final.

  2. Mathieu VAN DER POEL avec intelligence a su construire sa brillante victoire. Alaphilippe qui gesticule beaucoup croit qu’il va partir avec facilité à chaque attaque il a pourtant une des meilleures équipes à son service ! … En deux ans il a perdu énormément de sa superbe ! …
    A noter que c’est Mathieu Van Der Poel qui dynamite le peloton.
    Comme d’habitude, Alaphilippe attend que ses équipiers l’amènent dans les derniers kilomètres ! …

  3. Présence de Van der Poel au départ et les cinquante derniers kilomètres ressemblent davantage à une classique qu’à une étape du Tour de Suisse !… A la surprise plus ou moins générale, le champion néerlandais sonne lui-même la charge fort loin du but, ceci afin d’éparpiller la troupe en vue de l’explication terminale…
    A l’évidence quelque peu téléphonée de la force d’Alaphilippe dans la montée, que des favoris comme Carapaz ou Schachmann n’entendaient pas l’sfr, l’orange Van der Poel répliqua au bas de la descente par un départ étonnant, une sorte de variante grande vitesse ou motorisée de départ en facteur, que seul le dénommé Schachmann put endiguer, lequel accompagna son retour de quelques dodelinements de tête assez habituels lorsque l’allemand se trouve au maximum de son effort, ceci pouvant plus ou moins contraster avec le sens tactique et le finish terminal de Van der Poel, lequel émerveilla sans doute les cyclistes les plus avertis qui purent reconnaitre une nouvelle fois ce qu’il est convenu d’appeler « la grande classe » du néerlandais.

  4. Monsieur MIENS on n’a pas du voir les mêmes images !!!Qui a attaqué dans la bosse ?? Quand Van der Poel a attaqué personne n’a été le chercher,,Ils attendaient que Julian fasse le boulot, et il a eu raison de ne pas y aller !! S’il était si fort pourquoi Schachmann est revenu sur lui!!!!

  5. Il va falloir changer de tactique . Et oui Il a tout le monde sur le porte bagage car tous s’attendent à le voir car notre Alaphilippe va attaquer dans la dernière bosse . C’est écrit je dirai et  » logiquement  » , il attaque Quelques uns arrivent à le suivre mais restent dans sa roue passivement , volontairement ou pas ou sont ils à la limite ? un peu les deux surement . Et puis ce braquet qu’il amène ( oups je reste pensif ) . Van der poel qui était à la limite dans la dernière difficulté et revenu je dirai presque tranquillement dans les roues . Personne se préoccupe de sa personne et de son porte bagage, qui lui reste vide . Ben pas de souci pour lui , il se dégage le malin et seul Schachmann réussit à revenir . il se joue de son adversaire qui se préoccupe des poursuivants et produit son sprint missile bien réglé C’est du Van der Poel , imprévisible , un peu fou dans sa façon de courir , mais ca marche . Bravo

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.