Paris-Tours durcit son parcours
Matteo Trentin s'était imposé en 2017. Photo : ASO / #ParisTours

Matteo Trentin, qui évoluera à partir du 1er janvier prochain sous le maillot de l’équipe Orica-Scott a remporté dimanche Paris-Tours et a offert en guise d’adieu un 52e succès de l’année à son équipe QuickStep et à son manager Patrick Lefevere. Le coureur Italien a remporté comme en 2015 la Classique des feuilles mortes tandis que son coéquipier Colombien, Fernando Gaviria, vainqueur sortant, a chuté dans les 20 derniers kilomètres et n’a pu défendre ses chances.

Deuxième succès sur Paris-Tours pour Matteo Trentin

Une fois les échappés rattrapés, un à un, et à l’approche de l’avenue de Grammont où est traditionnellement jouée l’arrivée de la course classée 1.HC, c’est dans un sprint à trois que la victoire du jour s’est disputée. Sortis dans le final, Matteo Trentin qui s’était déjà imposé ici-même en 2015 a devancé au sprint le Danois Soren Kragh Andersen (Sunweb) et son coéquiper Matteo Trentin (QuickStep). Le premier tricolore, Lorrenzo Manzin (FDJ) n’a pu faire mieux que douzième tandis que Nacer Bouhanni termine sa saison cycliste 2017 sur une vingt-deuxième place. Trentin a signé son 17e succès depuis son arrivée chez QuickStep en 2011 et son passage chez les pros. Le coureur italien n’a fait que confirmer son excellente forme depuis ses succès d’étapes sur la Vuelta 2017.

Classement de Paris-Tours 2017 – Top 20

Rank BIB Rider Nation Team Age Result IRM Points
1 2 TRENTIN Matteo
ITA
QUICK – STEP FLOORS 28 5:22:51 200
2 91 KRAGH ANDERSEN Søren
DEN
TEAM SUNWEB 23 +00 150
3 8 TERPSTRA Niki
NED
QUICK – STEP FLOORS 33 +01 125
4 41 GREIPEL André
GER
LOTTO SOUDAL 35 +07 100
5 6 RICHEZE Maximiliano Ariel
ARG
QUICK – STEP FLOORS 34 +07 85
6 51 NAESEN Oliver
BEL
AG2R LA MONDIALE 27 +07 70
7 5 LAMPAERT Yves
BEL
QUICK – STEP FLOORS 26 +07 60
8 121 PASQUALON Andrea
ITA
WANTY – GROUPE GOBERT 29 +07 50
9 96 TEUNISSEN Mike
NED
TEAM SUNWEB 25 +07 40
10 72 DRUCKER Jean-Pierre
LUX
BMC RACING TEAM 31 +07 35
11 122 DEVRIENDT Tom
BEL
WANTY – GROUPE GOBERT 26 +07 30
12 36 MANZIN Lorrenzo
FRA
FDJ 23 +07 25
13 62 JANSEN Amund Grøndahl
NOR
TEAM LOTTO NL – JUMBO 23 +10 20
14 35 LE GAC Olivier
FRA
FDJ 24 +12 15
15 75 OSS Daniel
ITA
BMC RACING TEAM 30 +14 10
16 71 DILLIER Silvan
SUI
BMC RACING TEAM 27 +22 5
17 44 DE BUYST Jasper
BEL
LOTTO SOUDAL 24 +22 5
18 31 SARREAU Marc
FRA
FDJ 24 +28 5
19 61 GROENEWEGEN Dylan
NED
TEAM LOTTO NL – JUMBO 24 +28 5
20 46 MAES Nikolas
BEL
LOTTO SOUDAL 31 +28

Retrouvez l’intégralité du classement de Paris-Tours 2017 depuis le site de l’UCI

 

Laurent DEVERNET
Laurent Devernet a effectué ses premiers pas en tant que rédacteur dans la presse magazine cycliste en 1994. Il est devenu rédacteur web en 2011. A rejoint le projet todaycycling.com en 2016. A couvert un très grand nombre de courses cyclistes professionnelles. A vu apparaître les Chavanel, Voeckler, Pineau... A vu Virenque en pleurs. A évoqué les aveux d'Armstrong, et les stupéfiantes excuses d'un bon nombre de coureurs .... Fou de vélo !

1 commentaire

  1. M. Trentin à nouveau omniprésent et dominateur en fin de course, un peu à la façon de la Primus-Classic, au point même que le commentaire ci-dessus le voit se devancer lui-même… Vous y allez un peu fort !… Soyons raisonnable, il s’agit seulement de reconnaitre son coequipier N. Terstra à la troisième place, que lui même avait attendu afin de constituer ce trio décisif à l’avant de la course… Quatre Quickstep dans les sept premiers, de quoi compléter le résumé du final de ce Paris- Tours…
    Au vu de la fin de course à Binche, nous pensions que Matteo Trentin un peu en perte de vitesse, comme ayant quelque peu perdu la patate affichée jusqu’à Bergen… Mais le gars avait une sacrée frite belge aujourd’hui et lorsqu’il plaça sa patate, sans doute une charlotte, dans la côte de Beausoleil, beaucoup n’y virent que des étoiles…
    Les coureurs français paraissent préféreraient-ils le lac de Côme aux rives de la Loire ? Comment le leur reprocher…Aucun français dans ce top 10….Contre-performance de N. Bouhanni en particulier, mais avez-vous davantage vu Barbier dans le classement final ?… En fait, l’un des plus forts côté tricolore n’était autre que le champion du monde espoir… Ce fut une vraie désolation de le voir sacrifié ainsi, si loin de l’arrivée, de la même façon que sur le tour de Vendée, dans une stratégie d’équipe recherchant un regroupement… Pour qui ?…Pour Trentin ou Gaviria ?… Ce jeune champion aurait été bien plus à son affaire en fin de course, pour jouer sa propre carte ou, pour le moins, épauler son équipier Naesen… Bienvenu à lui dans ce monde du cyclisme professionnel …

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.