Milan-Sanremo : Le parcours en détail et les favoris

8
6365
Parcours carte Milan-Saremo 2022

Milan-Sanremo 2022 se dispute ce samedi 19 mars pour sa 113e édition. Le long parcours de 293 kilomètres mènera les coureurs engagés de Milan à Sanremo avec comme théâtre final les mythiques Cipressa et Poggio. Et comme chaque année la Primavera attirera les meilleurs coureurs cyclistes du monde.

Le parcours détaillé de Milan-Sanremo 2022

Samedi, Milan-Sanremo est le premier monument de la saison cycliste. Et c’est à 10h10 que les coureurs s’élanceront depuis le kilomètre zéro, à la sortie de Milan, pour 293 kilomètres de course. Logiquement, dès le départ, sur les grandes lignes droites qui ponctuent le début de course une échappée de plusieurs coureurs va prendre la poudre d’escampette, ce qui rythmera la journée. Peu après la mi-parcours, les coureurs passeront la première côte de jour (Passo del Turchino). Et compte tenu de la vitesse à laquelle se grimpera cette première difficulté, déjà les sprinteurs les moins à l’aise en côte montreront des signes de faiblesse. Et c’est à l’approche du kilomètre 235, et alors que les coureurs auront accéléré, que Milan-Sanremo va prendre toute sa dimension. Les difficultés vont s’enchainer à très vive allure jusqu’à arriver aux mythiques Cipressa et Poggio. Et c’est notamment dans cette toute dernière ascension que les puncheurs devront faire l’effort de distancer les sprinteurs afin d’attaquer la descente en tête et détaché. Après la descente longue de 3,5 kilomètres, tout se jouera alors dans les deux derniers kilomètres, et plus encore dans la dernière ligne droite longue de 750 mètres de la via Roma de Sanremo. L’arrivée devrait être jugée aux alentours de 17 heures, selon la moyenne à laquelle les coureurs auront roulé.

Samedi 19 mars : Suivez en direct et en intégralité la course à partir de 10 heures

Les côtes du parcours

Passo del Turchino – Km 149,2

Capo Mele – Km 235,7

Capo Cervo – Km 241,5

Capo Berta – Km 254,2

Cipressa – 5,6km à 4,1% – Km 271,4

Poggio di Sanremo – 3,7km à 4% – Pente maximale à 8% – Km 287,5

Profil de Milan-Sanremo 2022

Profil de la Cipressa

Profil du Poggio

Les principaux favoris de Milan-Sanremo

Si la distance proche des 300 kilomètres et les Capi présents dans le final caractérisent le premier monument de la saison, la liste des coureurs participants contribue toujours autant à la légende de cette course. Une fois encore, les meilleurs coureurs du monde ont répondu présents et sont au départ de la Primavera.

Tadej Pogacar grandissime favori de la Primavera

Du côté de Milan, les pronostics donnent Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) grandissime favori. Il faut dire que le slovène a remporté chaque course à laquelle il a participé depuis le début de la saison. Le coureur âgé de 23 ans, double vainqueur du Tour de France, semble plus fort que jamais. Sa supériorité est manifeste. Pogacar est attendu dans le Poggio pour porter son estocade. Face au slovène, le belge Wout van Aert (Jumbo-Visma) défendra son titre, lui qui est le vainqueur 2020. Intrinsèquement, au départ de la course, il semble moins fort que le favori du jour. Primoz Roglic (Jumbo-Visma), récent vainqueur (dans la douleur) de Paris-Nice est cité lui aussi parmi les favoris du jour. Et ceux dont il faudra sans nul doute se méfier, si toutefois le Poggio ne donnait pas satisfaction aux puncheurs, ce sont des coureurs du type de Filippo Ganna (INEOS Grenadiers), Jasper Philipsen (Apecin-Fenix) et Caleb Ewan (Lotto Soudal) qui ne laisseront pas l’opportunité d’inscrire leur nom au palmarès de l’épreuve.

Du côté des coureurs français, le double champion du monde sur route, Julian Alaphilippe (QuickStep Alpha Vinyl) sera le porte-drapeau tricolore, mais peut-être pas celui qui obtiendra le meilleur résultat une fois la ligne d’arrivée franchie. Les chances de succès repose aussi sur les épaules de Christophe Laporte (Jumbo-Visma) maillot jaune du dernier Paris-Nice et de toute évidence très en forme actuellement. Arnaud Démare (Groupama-FDJ), ancien vainqueur de l’épreuve en 2016, pourrait très bien ouvrir son compteur de victoires sur la via Roma. Concernant Florian Sénéchal (QuickStep Alpha Vinyl), de retour à la compétition il y a simplement quelques jours, il risque de manquer de rythme et de jours de courses. A noter que Nacer Bouhanni (Arkéa Samsic) et Bryan Coquard (Cofidis) sont eux aussi au départ de la course. Mercredi, via les réseaux sociaux, Julian Alaphilippe a annoncé ne pas participer à Milan-Sanremo. Le coureur de la QuickStep a évoqué comme motif avoir une bronchite associée à de la fièvre. Le coureur a aussi déclaré vouloir prendre du repos.

*** Tadej Pogacar
** Wout van Aert, Primoz Roglic, Julian Alaphilippe, Jasper Philipsen, Filippo Ganna, Caleb Ewan
* Sonny Colbrelli, Matej Mohoric, Kasper Asgreen, Jasper Stuyven, Giacomo Nizzolo, Matteo Trentin, Diego Ulissi, Michael Matthews, Damiano Caruso, Christophe Laporte, Ethan Hayter, Peter Sagan, Arnaud Démare, Alessandro Covi, Elia Viviani, Alexander Kristoff, Tom Pidcock

A lire sur le sujet : La liste des coureurs engagés

Vidéo : Les temps forts de l’édition 2021

8 Commentaires

  1. J’ai pas vu la liste des engagés mais si PEDERSEN est sur Milan San- Remo il ne faut surtout pas l’oublier..!

  2. Pourquoi Filipo GANNA ? c’est un formidable rouleur mais n’a pas de punch ni de pointe de vitesse.

  3. Van aert n’est pas le vainqueur sortant sa victoire remonte à 2020. C’est stuyven le vainqueur sortant

  4. Je suis d’accord pour Petersen, favori juste derrière Pogacar et Van Aert.

  5. Bonjour. Merci de votre message, et oui il l’a bien remporté en 2020 et non l’année passée. Bon Milan-Sanremo :)

  6. Hello 53×11. En fait, en ce début de saison, sur les étapes reines des courses par étapes auxquelles il a participé il était dans le coup. Alors il pourrait créer la surprise si il était encore là après la descente du Poggio. Merci de votre message. A bientôt.

  7. Difficile de donner un favori pour Milan San Cemo; attendons le rommencement de la course, c’est plus simple. Milan San Memo, pour le roment, c’est pas facile, surtout avec ces forfaits en cascade… Voyez par exemple le dernier Paris Nime avec ce catch entre Yates et Roglic le dernier jour, avec cette promenade de l’anglais vers Nice et Roglic plus ou moins à la rue derrière; pour la moule des observateurs, la fesse paraissait dite, et pourtant Roglic est sauvé sur le fiel par Van Art, auteur d’une fantastique performance !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.