Nairo Quintana veut rester leader de la Movistar devant Mikel Landa

1
431
Nairo Quintana tourné sur le TDF 2019
Nairo Quintana vise le Tour de France 2019. Photo : Movistar Team / BettiniPhoto

Enchaînant une nouvelle saison en 2018 avec la Movistar, Nairo Quintana va devoir faire avec la nouvelle recrue Mikel Landa. Placé sur un même pied d’égalité, avec un rôle de leader dans les courses par étapes et Grands Tours, le Colombien affirme ses ambitions pour le Tour de France.

Le Tour de France pour Nairo Quintana

Il n’y a que ça qui compte ! Pour Nairo Quintana, c’est uniquement le Tour de France en 2018. Cela reste le grand objectif du reste de la carrière du Colombien. Il n’a jamais encore remporté la Grande Boucle malgré plusieurs tentatives et des deuxièmes ou troisièmes places. Le coureur de la Movistar affirme une nouvelle fois toute sa détermination dans le journal El Pais.  » Je suis le leader de l’équipe et je suis le leader pour le Tour de France « . Cette déclaration remplie d’ambition intervient alors que dans le même temps un nouveau coureur va intégrer l’effectif, en la personne de Mikel Landa. L’Espagnol qui a le même profil que le Colombien, fait aussi des courses de trois semaines ses plus grands objectifs.

Un Grand Tour chacun ?

Équipier de Chris Froome au sein de la Sky en juillet dernier au Tour de France, cela n’a pas empêché le grimpeur de finir à la quatrième place du général. Il aura manqué une petite seconde par rapport au troisième Romain Bardet. C’était la dernière fois que Mikel Landa souhaitait endosser un tel rôle, voulant avoir sa chance personnelle à son tour pour jouer le classement général. Son transfert chez la Movistar a été l’un des plus commentés. Et c’est peu dire, car il rejoint Nairo Quintana et Alejandro Valverde, qui a dévoilé ses priorités pour le Giro et la Vuelta. Un sacré casse-tête s’annonce donc pour la formation espagnole pour contenter l’ensemble de ses leaders. Et pas sûr que Mikel Landa puisse y trouver totalement son bonheur.

Site officiel de l’équipe

1 COMMENTAIRE

  1. Même si sa saison 2017 peut être jugée relativement décevante, compte-tenu des capacités, de l’âge et du palmares de N.Quintana, il n’y a aucun casse-tête pour Movistar, Quintana sera leader… Quant à Landa, il n’aura pas à faire le larbin comme à la Sky et il gagnera ce qu’il pourra, sans pouvoir demander à avoir une équipe pour lui sur le tour de France, ce qu’il sait très bien, avant même d’avoir signé…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.