Natnael Tesfatzion prend les commandes
Tesfatzion, jeune Erythréen qui se révèle sur la Tropicale Amissa Bongo. Photo : @tropicale2020

Lors de la deuxième étape de la Tropicale Amissa Bongo, un coureur a surpris tout son monde. Seulement âgé de 20 ans, Natnael Tesfazion (Erythrée) est parvenu à s’imposer devant Youcef Reguigui (Algérie) et Henok Mulubrhan (Erythrée) au terme de la journée la plus courte de cette édition avec 107 kilomètres de Bitam à Oyem. Grâce à ce succès, il prend le maillot de leader à Attilio Viviani (Cofidis) vainqueur la veille et qui a fini beaucoup plus loin cette fois-ci.

C’est assurément son jour de gloire. Natnael Tesfazion, pour le moment inconnu du haut niveau, vient de s’illustrer en s’adjugeant une étape de la Tropicale Amissa Bongo. Arrivé huitième lors de la première journée de course, il a été cette fois-ci le premier à franchir la ligne d’arrivée. Débutant à peine dans le monde professionnel, il s’agit de sa première victoire. De quoi aborder déjà le reste de cette compétition avec davantage de confiance, et un surplus de motivation avec la tunique de leader sur ses épaules.

Avec un peu plus de 100 kilomètres au programme, les premières attaques n’ont pas tardé. Azzedine Lagab (Algérie), Carlos Oyarzun (BAI – Sicassal – Petro de Luanda), Rnus Byiza Uhiriwe (Rwanda), Ramunas Navardauskas (NIPPO DELKO One Provence) et Dawit Yemane (Erythrée) ont roulé un temps en tête avant que Mekseb Debesay (Erythrée) se retrouve seul à l’avant. Il a été rejoint ensuite par son coéquipier Dawit Yemane et Moise Mugisha (Rwanda). Ce trio va bien résister et tenir jusqu’à trois kilomètres du but. Et si le gain de l’étape s’est ensuite joué de manière groupée au sprint, ils étaient pas nombreux. Avec notamment Natnael Tesfazion qui a été le plus rapide devant Youcef Reguigui et Henok Mulubrhan. Seuls les dix-huit premiers au classement ont fini dans le même temps, ce qui décante forcément le général.

Après deux jours de course, Natnael Tesfazion mène les débats juste devant Dawit Yemane, qui est dans le même temps. Youcef Reguigui est troisième provisoire à seulement cinq secondes. Le premier leader de cette édition Attilio Viviani est définitivement écarté de la victoire finale après avoir fini à plus de quinze minutes sur cette étape bien surprenante.

Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.