Niki Terpstra sera en France en 2019
Niki Terpstra va arriver chez Direct Energie. Photo : BrakeThrough/Quick-Step Floors
188 Partages

Après huit saisons passées au sein de la formation Quick-Step, Niki Terpstra ne sera plus dans cet effectif en 2019. Le Néerlandais s’est engagé en faveur du Team Direct Energie, c’est désormais acté depuis quelques jours. Un choix à la fois intriguant, mais aussi qui fait passer dans une nouvelle dimension l’équipe Continental Pro française dirigée par Jean-rené Bernaudeau.

Niki Terpstra débarque dans une équipe française

Niki Terpstra chez Direct Energie ! Qui aurait pu croire à une telle issue il y a encore quelques jours ? C’est quoi qu’il arrive l’un des transferts les plus marquants de ce mercato. Officialisant cette incroyable nouvelle jeudi, Direct Energie a fait assurément très fort en s’attachant les services d’un coureur réputé au niveau international. Grand spécialiste des classiques pavés, le Néerlandais a pris pour habitude de briller ces dernières années sur les Flandriennes. Vainqueur notamment de Paris-Roubaix en 2014 et le Tour des Flandres en avril derniers, il est l’un des rares cyclistes en activité à avoir lever les bras sur ces deux Monuments. C’est dire l’affaire réalisé par Direct Energie, qui n’est même pas présent encore dans le World Tour.

Installée en division Continental Pro (2e division), cette équipe est obligée de recevoir des invitations pour participer aux plus grandes épreuves. A n’en pas douter qu’elle n’aura aucun soucis à en obtenir avec l’arrivée de Terpstra dans ses rangs. En plus de Paris-Roubaix et le Tour des Flandres, c’est aussi une place qui vient d’être assurée pour le reste du calendrier belge (Omloop Het Nieuwsblad, GP E3 Harelbeke, A Travers la Flandre, Gand-Wevelgem). Autant d’épreuves où Direct Energie pourra postuler à la victoire avec un coureur de la dimension de Terpstra.

Un nouveau défi pour Terpstra

Du côté de Terpstra, ce choix peut paraître surprenant en quittant Quick-Step Floors, qui est la référence sur les classiques, pour aller vers Direct Energie. Mais impressionné dernièrement par le rendement de l’équipe française, le Néerlandais a décidé de se lancer dans cette nouvelle aventure. Sa déclaration a été publié sur le site de l’équipe.

« J’ai été épaté par les Direct Energie cette saison durant les Classiques Flandriennes où les coureurs de l’équipe étaient systématiquement acteurs de la course. Damien Gaudin, Sylvain Chavanel et Adrien Petit ont fait partie des grands animateurs de la campagne belge. J’ai également retrouvé leur état d’esprit offensif sur le Tour de France : ça me plaît ! »

Et il ne faut surtout pas croire que le déclin du vainqueur du Tour des Flandres et de Paris-Roubaix s’amorce en rejoignant Direct Energie. Sa volonté est de gagner dans les grandes course sous ses nouvelles couleurs comme il l’a fait déjà auparavant.

« Je rêve d’apporter à Direct Energie une victoire de prestige sur une grande Classique. Et surtout, de décrocher une victoire d’étape sur le Tour de France : j’ai beaucoup tourné autour, rejoindre une équipe française sera peut-être le déclic ! »

Avec André Greipel qui va rejoindre Fortuneo Samsic et maintenant ce transfert de Niki Terpstra, les équipes françaises affichent leurs intentions et leurs ambitions. La saison 2019 s’annonce très intéressante pour celles-ci avec des coureurs qui auront pour mission de leur apporter des succès dans les courses les plus prestigieuses du calendrier. S’il est encore impossible de savoir l’efficacité que vont avoir ces recrues, le coup de projecteur est en tout cas indéniable.

188 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

4 commentaires

  1. Excellente nouvelle
    Bernaudeau est probablement le meilleur patron d’équipe ,avec Lefever de la quick step.
    La saison des classiques va être extrêmement intéressante pour les supporters de velo en France. JE est en train de monter une super équipe
    Gaudin ,petit ,tepstra sur les flandriennes et roubaix ,ça a de la gueule……
    Encore un petit rouleur sprinter et ce sera top.
    Pour les tours y a ce qu’il faut. ….

  2. Il y eut en effet la relative surprise du transfert de Greipel chez Fortuneo, mais celui-ci est encore plus étonnant… Un coureur étranger vainqueur du Ronde, du Samyn, etc… dans l’année et qui rejoint une équipe française, voilà un transfert peu banal… Un autre point commun avec Greipel, ce serait également l’âge de l’intéressé… Lefevere n’a pas voulu faire le chèque, il l’a laissé partir…

  3. Joli coup pour direct mais les français de cette équipe seront équipier et auront moins d’autonomie sur les classiques belge . Terpstra a la réputation d’avoir un caractère de chiens , peut être pas facile à vivre pour ses nouveaux coéquipiers .

  4. Sylvain Chavanel en retraite a permis de dégager un budget pour un coureur ayant l’envergure de Niki Terpstra , joli coup pour le sympathique Jean René qui ne s est pas ruiné pour autant . On verra par la suite si notre hollandais va trouver ses marques rapidement . Faudra aussi prendre peut un autre hollandais ou flamand . Pour le reste Direct énergie c’est aussi Total maintenant , cela va t il faire exploser le budget pour autant ? Mystère …

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.