Oliver Naesen prêt au huis clos
Oliver Naesen croit à un Tour avec un niveau moindre. Photo : Facebook Ag2r-La Mondiale.
0 Partages

Pour Sporza, Oliver Naesen s’est confié sur ce qui attend le cyclisme dans les semaines à venir. D’éventuelles épreuves qui se disputeraient à huis clos à ce que va ressembler le prochain Tour de France, différents sujets on été évoqués par le coureur d’AG2R La Mondiale.

Oliver Naesen préparé à toutes éventualités

« Sans public, ce n’est pas la fin du monde, même si ce n’est pas ce dont nous rêvons lorsque nous nous préparons. » S’attendre à tout, voici la posture d’Oliver Naesen. Le coureur d’AG2R La Mondiale n’est pas opposé au fait que les courses se disputent à huis clos, si c’est la solution à adopter. Cette question va en tout cas devoir se poser dans les semaines à venir avec la reprise qui approche. A quelles genres de compétitions aurons-nous droit ?  C’est encore l’incertitude en ce moment.

Un Tour de France pas comme les autres

Seulement quelques semaines après la reprise, ce sera le temps de disputer le Tour de France pour Oliver Naesen. Un premier objectif pour le Belge avant la période des classiques du nord dans laquelle il devrait jouer les premiers rôles. Pour lui, ce Grand Tour qui partira de Nice le 29 août s’annonce particulier différent en ce qui concerne la compétitivité. Il sera très difficile d’évoluer à un niveau semblable que les années précédentes. « Je m’attends à ce que le niveau général du Tour soit plus bas. Je ne pense pas qu’il soit anormal que tout le monde atteigne un niveau acceptable assez rapidement, mais 60-80% contre 100%, c’est quand même une différence.»

0 Partages
Maxime BOUHIER
27 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

  1. En effet, il est toujours difficile de prévoir la forme des courses cette saison à l’automne, d’autant que le si fameux « conseil scientifique », avec son dernier rapport bidon et inutile, pour ne pas dire nul, à quatre hypothèses, ne fait que raviver les interrogations… Par ailleurs ce conseil bouffon nous indique qu’en régions tempérées, 80% des virus partent en été et que 50% d’entre eux reviennent en automme ou en hiver… Ah oui alors !… Cela sert à rien sur le cas particulier du covid 19, si ce n’est délivrer une nouvelle statistique dont l’époque raffole, et surtout cela sème le doute et l’inquiétude…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.