Tour de Suisse 2018 parcours
Les engagés devront effectuer neuf étapes dans ce Tour de Suisse 2018.
Présentation complète du parcours du Tour de Suisse 2018
4.8 (96.67%) 12 votes

Programmé entre le 9 et 17 juin prochain, le Tour de Suisse 2018 se révèle très équilibré afin de satisfaire le maximum de coureurs possible. Les profils des étapes prévoient deux arrivées au sommet, deux contre-la-montre (un par équipe et un individuel), et autrement de la moyenne montagne. Grimpeurs, puncheurs, rouleurs, ils auront tous leurs mots à dire dans cette 82e édition. Et tenteront de succéder à Simon Spilak (Katusha Alpecin), le dernier vainqueur de cette course par étapes.

Tour de Suisse 2018 : un parcours pour tous les goûts ou presque

Un mini Grand Tour ! Le Tour de Suisse, qui se déroule sur neuf étapes, alterne entre des contre-la-montre, étapes pour puncheurs et de montagne. Pour les sprinteurs, cela paraît beaucoup plus difficile de s’exprimer. Et le parcours 2018 ne déroge pas à la règle. Ça commencera par un chrono par équipes de 18 kilomètres à Frauenfeld, qui aura vocation à créer quelques écarts entre les prétendants du général. Ensuite, beaucoup d’étapes vallonnés vont avoir lieu avec des difficultés situées à chaque fois en fin de parcours, qui promettent des courses animées. Deux arrivées au sommet sont prévues dans cette édition à Leukerbad (5e étape) et Arosa (7e étape). Celles-ci devraient permettre aux meilleurs grimpeurs de faire la différence avant un ultime chrono décisif, et cette fois-ci individuel. Il aura lieu autour de Bellinzona sur 34 kilomètres.

Le Tour de Suisse est généralement une préparation choisie par plusieurs coureurs en vue du Tour de France. D’ailleurs, cette année, il y aura un changement à prendre en considération. C’est le fait qu’entre la fin de l’épreuve suisse et le début de la Grande Boucle, il faudra compter trois semaines au lieu de deux habituellement.

Étape 1: Contre-la-montre par équipe Frauenfeld – Frauenfeld (18 km)

Le Tour de Suisse 2018 démarrera par un chrono par équipes. Long de 18 kilomètres, il pourrait déjà créer quelques écarts au classement général parmi les principaux favoris. Avant tout, le principal sera pour ces coureurs de ne par perdre trop de temps sur un parcours clairement divis en deux parties. Une première vallonnée suivi d’une section finale complètement plate où les purs rouleurs pourront faire grappiller des secondes à leur équipe.tour de suisse 2018 etape 1

Étape 2: Frauenfeld – Frauenfeld (155 km)

Dans le dur immédiatement ! Dès la première étape en ligne, le peloton devra affronter une étape loin d’être évidente. Pouvant être considéré comme un parcours de moyenne montagne, cela se disputera sous la forme d’un circuit de quatre tours. Particulièrement corsé, il comportera quatre côtes plus ou moins longues qui devraient convenir aux grimpeurs et aux puncheurs avant de filer vers l’arrivée à Frauenfeld jugée après une descente et une portion plate.

tour de suisse 2018 etape 2

Étape 3: Oberstammheim – Gansingen (182 km)

Une des étapes les plus dures de cette édition ! Elle ne se termine pas par une arrivée au sommet, mais elle pourrait provoquer de gros écarts. En tout cas, il y aura de quoi faire concernant pour ceux qui visent le classement général. Après une première partie d’étape assez vallonné déjà, ce sont surtout les 70 derniers kilomètres qui seront redoutables. Avec le Hagenfirst et le Bürersteig à grimper à trois et deux reprises, un sacré écrémage devrait s’opérer. Il ne restera plus que 5 kilomètres au sommet de la dernière ascension.

tour de suisse 2018 etape 3

Étape 4: Gansingen – Gstaad (189 km)

Une étape ouverte ! Entre Gansingen et Gstaad, difficile de savoir à quoi il va falloir s’attendre. Un baroudeur, un puncheur voire un favori, tous peuvent véritablement envisager un succès. Mais cela dépendra du scénario de course et surtout de l’avance que disposera l’échappée avant la principale difficulté du jour. Le sommet de la montée de Saanenmöser placée à 8 kilomètres sera le juge de paix de la journée, avant de basculer vers Gstaad.

tour de suisse 2018 etape 4

Étape 5: Gstaad – Leukerbad (155 km)

Place aux grimpeurs ! A Leukerbad aura lieu la première des deux arrivées au sommet prévues au programme. De quoi donner des idées aux coureurs qui veulent faire une bonne opération au général. Même si deux cols seront à franchir avant, la dernière montée sera très certainement décisive. Un moment clé de ce Tour de Suisse.

tour de suisse 2018 etape 5

Étape 6: Fiesch – Gommiswald (186 km)

Une journée idéale pour une échappée. Entre Fiesch et Gommiswald, le parcours pourrait favoriser les plans des baroudeurs. Cependant, il faudra afficher de bonnes qualités de grimpeur pour espérer s’imposer, car il y aura deux cols à plus de 2 000 mètres d’altitude à passer dans les 120 derniers kilomètres. Ensuite, jusqu’à quelques kilomètres de l’arrivée, les routes seront plates avant une dernière côte finale où tout devrait se décanter.

tour de suisse 2018 etape 6

Étape 7: Eschenbach / Atzmännig – Arosa (170 km)

Un dernier rendez-vous en haute montagne ! A l’occasion de l’antépénultième étape, la hiérarchie pourrait bien basculer une nouvelle fois. Si toute la première partie de l’étape est plutôt plate, la dernière sera beaucoup plus difficile. Dans les 30 derniers kilomètres, cela va grimper en deux temps. Avec en particulier, une section finale particulièrement pentue et des pourcentages favorables pour creuser des différences.

tour de suisse 2018 etape 7

Étape 8: Circuit Bellinzona – Bellinzona (123 km)

A l’image de la première étape en ligne, toute la journée se disputera sur un circuit. Parcours vallonné, les échappées et le peloton devraient se livrer une belle bataille. A chaque tour, il y aura un enchaînement de côtes à franchir. Pour la grande majorité des coureurs n’ayant pas encore gagné, ce sera la dernière opportunité de lever les bras sur cette édition sous peine de repartir bredouille.

tour de suisse 2018 etape 8

Étape 9: Contre-la-montre individuel Bellinzona – Bellinzona (34 km)

Commencé ainsi, le Tour de Suisse se finit aussi par un contre-la-montre. Mais cette fois-ci il sera individuel et non pas disputé en équipe. Avec très peu de dénivelé, les purs spécialistes prendront très certainement l’avantage pour se jouer la victoire. Et ce sera la dernière occasion de remonter des places au classement général.

tour de suisse etape 9

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

  1. Les étapes sont relativement courtes et très variées : aucune étape ne présenterait un profil insipide destiné d’avance aux sprinters…Entre ces trois étapes avec des boucles ou des circuits, les arrivées au sommet ou les contre-la-montre, ce parcours tient compte des évolutions de la course pro et ne manque pas d’intérêt, sans tomber dans le ridicule des distances de courses de cadets.

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.