Parocours Tour du Pays Basque 2018
Le parcours de la 58e édition du Tour du Pays Basque qui se déroulera du 2 au 7 avril prochain. - Photo : Vuelta al Pais Vasco.
Tout savoir du Tour du Pays Basque 2018
4.8 (95%) 8 votes

Le Tour du Pays Basque 2018 se déroulera du 2 au 7 avril. Au programme de la 58e édition de la course par étapes WorldTour, six étapes dont un contre-la-montre individuel qui cette fois-ci aura lieu lors de la 4e étape et non lors de la dernière journée de course. Les coureurs engagés s’élanceront de Zarautz et termineront six jours plus tard à Arrate. En 2017, c’était Alejandro Valverde (Movistar) qui s’était imposé pour inscrire son nom pour la première fois de sa carrière au palmarès.

Tout savoir sur le Tour du Pays Basque 2018

Le Tour du Pays Basque 2018 fait légèrement évoluer la course. En effet, les coureurs auront toujours droit à un contre-la-montre individuel. Mais à l’occasion de cette 58e édition, il ne sera pas placé lors de la dernière étape, mais lors de la quatrième. Un changement qui est tout sauf anodin car il permettra notamment aux meilleurs grimpeurs qui seraient mal placés lors du chrono de pouvoir se refaire lors des deux étapes qui auront lieu après. Surtout lors de la dernière étape et son arrivée en montée. Pour le reste du parcours, tout est quasiment pareil ou presque. Le parcours 2018 proposera de nombreuses ascensions qui ne seront pas très longues, mais extrêmement dures en termes de pourcentage moyen. Dans tous les cas, les écarts devraient être très serrés comme l’an dernier. Les cinq premiers se tenaient en 59 secondes. Le spectacle sera au rendez-vous.

Parcours de la Vuelta al Pais Vasco 2018 (2.WT)

2 avrilÉtape 1Zarautz/Zarautz

Cette première étape du Tour du Pays Basque va offrir aux coureurs une entrée en matière intéressante. Au programme 162 kilomètres qui verra le peloton partir de Zarautz pour revenir au point de départ. Entre temps cinq difficultés : le col de Jaizkibel (2e catégorie – 8,8 km à 5,2% de pente moyenne), le col de Madiola (3e catégorie – 8,4 km à 4,2%), la montée de Garate Gaina (3e catégorie – 3,5 km à 6,2%), le col d’Aia (3e catégorie – 9,5 km à 3,4%) et enfin l’ascension d’Elkano Gaina (2e catégorie – 2,4 km à 9%). De quoi chauffer les jambes et de voir aussi les premières attaques se faire avec les premiers écarts. Deux sprints bonification auront lieu d’abord à Orio au kilomètre 91,7 puis à Zumaia au kilomètre 114,2.

profil étape 1 tour du pays basque 2018
La première étape sera longue de 162 km autour de Zarautz avec cinq difficultés.

3 avrilÉtape 2Zarautz/Bermeo

Le deuxième étape entre Zarautz et Bermeo sera moins difficile pour les coureurs. Déjà elle sera moins longue que la veille avec 153 kilomètres à parcourir. Et il y a surtout moins d’ascensions. Quatre sont prévues. La première le Natxitua (3e catégorie – 3,3 km à 5,1% de pente moyenne) est assez courte et permettra d’échauffer le peloton avant la montée de l’Almika-Sollube (1re catégorie – 5,5 km à 6,6%) 50 kilomètres plus loin. Ensuite dans les 20 derniers kilomètres se présenteront le Jata (3e catégorie – 5,3 km à 3,6%) et le San Pelaio (2e catégorie – 4,6 km à 6,5%). De quoi donner des idées aux puncheurs. Deux sprints bonification à Kortezubi (kilomètre 78,4) et à Bakio (kilomètre 141) seront sur le parcours.

profil étape 2 du tour du pays basque 2018
153 km au programme pour les coureurs entre Zarautz et Bermeo avec quatre difficultés.

4 avrilÉtape 3Bermeo/Valdegovia

L’étape 3 entre Bermeo et Valdegovia est la plus longue des six jours de course sur ce Tour du Pays Basque avec 187 kilomètres à parcourir. Au programme trois ascensions dans la première moitié du parcours : l’Errigoiti (3e catégorie – 5 km à 4,8% de pente moyenne), l’Artxabalgane (3e catégorie – 4 km à 2,7%) et La Barrerilla (2e catégorie – 7,6 km à 5%). Ensuite les coureurs auront des petites montées dans la seconde moitié et aussi deux sprints bonification à Anuncita (kilomètre 114,8) et un autre au kilomètre 152,8.

profil étape 3 du tour du pays basque 2018
La troisième étape est la plus longue de ce Tour du Pays Basque avec ses 187 km à parcourir.

5 avrilÉtape 4Lodosa/Lodosa (CLM individuel)

Un contre-la-montre individuel a donc lieu à Lodosa pour cette étape 4, ce qui change des éditions précédentes où le chrono était placé lors de la dernière étape. Long de 19 kilomètres, il est très plat et très roulant. Il devrait créer quelques écarts entre les favoris qui ne sont pas tous à l’aise sur ce genre d’exercice.

profil étape 4 du tour du pays basque 2018
La quatrième étape est un contre-la-montre individuel de 19 kilomètres de long.

6 avrilÉtape 5Vitoria/Eibar

Belle cinquième étape en perspective entre Vitoria et Eibar. Longue de 163 kilomètres elle offre aux coureurs de bonnes difficultés. Avant de les entamer un sprint bonification à Bergara (kilomètre 96,5) aura lieu au pied de l’Elosua Gaina (2e catégorie – 8,1 km à 6,9% de pente moyenne). Ensuite une longue descente vers le second sprint bonification à Loiola (kilomètre 118,2) pour ensuite avoir les deux dernières ascensions de la journée qui vont s’enchaîner. D’abord avec l’Endoia Gaina (2e catégorie – 7 km à 5,1%) et 9 kilomètres plus loin l’Azurki Gaina (1re catégorie – 5,5 km à 7,6%). Le reste est une longue descente vers Eibar avec un léger replat sur les 10 derniers kilomètres.

profil étape 5 du tour du pays basque 2018
La cinquième étape est longue de 163 km et proposera aux coureurs le point culminant de ce Tour du Pays Basque.

7 AvrilÉtape 6Eibar/Arrate

La sixième et dernière étape du Tour du Pays Basque 2018 est la plus courte (en dehors du chrono) avec ses 122 kilomètres de long, mais pas la plus facile. Si les écarts sont infimes au départ d’Eibar, nul doute que le spectacle sera au rendez-vous. Car il y a pas moins de huit difficultés répertoriées prévues sur cette journée de course dont une arrivée en montée en direction d’Arrate ! Dés l’entame les coureurs auront droit au Trabakua (3e catégorie – 3,2 km à 5,2% de pente moyenne). 10 kilomètres plus loin, le Gontzaraigana (3e catégorie – 3,6 km à 5,5%) se présentera. Pas de répit pour le peloton qui verra 7 kilomètres après le Bizkaiko Begiratokia (3e catégorie – 4,7 km à 4,8%) sur son chemin. Le Muniketa Gane (3e catégorie – 4 km à 6,4%) sera la dernière montée de la première moitié de course. La suite sera un peu plus dure avec l’Elgeta (2e catégorie – 4 km à 6,8%), l’Izua (1re catégorie – 4,7 km à 8,8%) et l’Urkaregi (3e catégorie – 5,9 km à 4%). Mais là où devrait se jouer la victoire d’étape et peut-être la victoire finale, c’est lors de la montée de l’Usartza (1re catégorie – 3,1 km à 12,7%). Situé à 3 kilomètres de l’arrivée, les favoris vont pouvoir se battre jusqu’au bout.

profil étape 6 du tour du pays basque 2018
La sixième et dernière étape sera la plus courte avec ses 122 km à parcourir mais ne sera pas la plus facile avec ses huit difficultés dont l’ascension finale vers Arrate.
Etienne Tauveron
Je me présente (c'est à ça que sert cette petite case), moi c'est Étienne, 27 ans, jeune journaliste en possession d'un Master en journalisme sportif obtenu à l'EDJ de Nice en 2017. J'ai donné mon premier coup de pédale sur Today Cycling en novembre 2017. Je suis un passionné de sport en général : rugby, foot, Formule 1, basket-ball,... tout y passe ou presque. Auvergnat (plus précisément Bourbonnais), je suis un supporter de Romain Bardet, Julian Alaphilippe et Rémi Cavagna. Les autres coureurs français ont mon soutien aussi, quand même !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.