Dylan Groenewegen a remporté 14 succès en 2018
Dylan Groenewegen privilégie les Grands Tours pour l'an prochain. Photo : @ParisNice
Paris-Nice : Dylan Groenewegen gagne au sprint la seconde étape
5 (100%) 2 votes

Comme prévu, la seconde étape de cette 76e édition de Paris-Nice s’est terminée par un sprint massif. Au terme des 187 kilomètres entre Orsonville et Vierzon, la victoire est revenue à Dylan Groenewegen (LottoNL-Jumbo) devant Elia Viviani (Quick-Step Floors) et André Greipel (Lotto-Soudal) troisième de cette arrivée. Cinquième à l’arrivée, Arnaud Démare le vainqueur la veille, conserve tout de même la première place au classement général.

Dylan Groenewegen impérial sur Paris-Nice

Y a pas eu photo ! Dylan Groenewegen s’est imposé avec une belle marge lors de cette seconde étape de Paris-Nice. Au sprint, le Néerlandais a imposé sa puissance, et personne d’autre n’a été en mesure de le rattraper. Cela confirme tout simplement son excellent début de saison. Ce n’est pas par hasard s’il est le sprinteur qui a cumulé à ce jour le plus de succès. Vainqueur déjà au Tour de Dubaï, au Tour d’Algarve, à Kuurne-Bruxelles-Kuurne, la très belle dynamique se confirme pour le coureur de LottoNL-Jumbo. Attendu au tournant sur la première grande course par étapes, il a répondu parfaitement présent. Quoi qu’il arrive désormais, son Paris-Nice est d’ores et déjà réussi.

Arnaud Démare reste leader

Derrière Dylan Groenewegen, le porteur du maillot de leader Arnaud Démare a terminé à la cinquième étape. Certes pour le Français, cela ne lui permet pas de prendre des bonifications, mais il reste solidement en tête. Grâce à des bonifications acquises en début d’étape, le champion de France conforte même sa première place. Son dauphin est toujours le même aussi en la personne de Gorka Izagirre (Bahrain-Merida), qui pointe à 7 secondes ce soir. Un moment classé dans une cassure dans le final, l’Espagnol ne faisait pas parti des quinze premiers qui ont terminé dans la même seconde. Mais le classement de l’étape a finalement évolué pour mettre la majorité des coureurs dans le même temps. Un temps bénéficiaire de ces cinq secondes d’écart enregistrées sur la ligne, Alaphilippe et Gallopin n’auront pas le moindre profit. Dommage pour eux, la bonne opération même minime de quelques secondes aurait été bonne à prendre.

Vidéo – Dernier kilomètre de la deuxième étape remportée par Dylan Groenewegen

Maxime BOUHIER
25 ans - Diplômé école de journalisme de Nice option sport - rédacteur TodayCycling. Passionné par l'information en général, dont le sport. Aime le cyclisme, foot, tennis, sports mécas, sports d'hiver,... Mes passions : cyclisme et course à pied (4 marathons).

1 commentaire

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.