Pavel Sivakov récompensé et nouveau leader au général

0
646
Pavel Svikov grand gagnant de la journée au Tour des Alpes
Sivakov s'offre une 1ère victoire pro. Capture d'écran Tour des Alpes.

Sur la deuxième étape du Tour des Alpes, Pavel Sivakov (Team Sky) a su tirer profit du final pour aller s’imposer. Une victoire acquise malgré une belle résistance de Jan Hirt (Astana Pro Team) qui lui permet en plus de prendre les rênes du général. De son côté, Mattia Cattaneo (Androni Giocattoli – Sidermec) est allé décrocher la troisième place.

Décidément, les plus jeunes coureurs du Team Sky ne cesse de briller dans ce Tour des Alpes ! Après le succès lors de l’étape d’ouverture de Tao Geoghegan Hart, ça a été au tour cette fois-ci de Pavel Sivakov de lever les bras aussi pour la première fois chez les pros. Le franco-russe s’est en effet distingué sur un parcours de 178,7 kilomètres reliant les localités de Reith im Alpbachtal et Scena, et comprenant surtout une grosse difficulté, le Passo Monte Giovo à plus de 2 000 mètres d’altitude.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si c’est en négociant ce col que la course est entrée véritablement dans le vif du sujet à une cinquantaine de kilomètres du terme. C’est la Bahrain Merida de Vincenzo Nibali qui s’est porté à l’avant du peloton en imposant son allure, mais la sélection ne s’est pas faite immédiatement, loin de là. Ce sont dans les tous derniers kilomètres d’ascension qu’un écrémage s’est opéré avec la présence de l’ensemble des favoris (Nibali, Froome, Majka, Bilbao) dans le premier groupe alors que dans le même temps Edoardo Zardini (Neri Sottoli – Selle Italia – KTM) et Sergio Samitier (Euskadi Basque Country – Murias) résistaient encore à l’avant.

Ces deux hommes ont fait l’intégralité de la descente en tête avec un avantage pour l’Espagnol, qui a distancé son compagnon d’échappée. Derrière eux, des coureurs au sein du groupe du leader Geoghegan Hart vainqueur de la première étape la veille n’ont pas été en mesure de suivre et non des moindres. Que ce soit Alexis Vuillermoz et Chris Froome, ils n’arriveront plus jamais à faire la jonction tandis que devant l’enjeu de la victoire d’étape commençait à se rapprocher.

Sivakov, la première victoire

C’est en fait dans une phase de course tactique que tout se sera joué. Après différentes attaques, un groupe de quelques coureurs a su prendre du champ. Dans celui-ci, Sivakov, Hirt ou encore les Italiens Cattaneo et Masnada étaient présents. Possédant suffisamment d’avance au moment d’aborder la dernière montée avec des passages irréguliers plus ou moins pentus, ils arriveront à maintenir assez loin Majka et Nibali qui auront distancé Geoghegan Hart, mais finiront avec 30 secondes de débours. Devant, Sivakov est parti à environ trois kilomètres de l’arrivée, mais va voir le retour de Hirt dans sa roue. Ce duo s’est alors expliqué au sprint et dans les 500 derniers mètres qui remontaient. Plus frais et plus fort, le Russe a repris l’ascendant sur le Tchèque mais cette fois-ci de manière définitive. Maintenant, le plus dur commence pour le coureur du Team Sky qui va devoir tenir son rang de leader. Ce sera une belle bataille à mener d’ici vendredi, date de la dernière étape.

https://twitter.com/TeamSky/status/1120688458266181632

https://twitter.com/avozgurozan/status/1120685673277788161

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.