Wout Poels remplace comme il se doit Froome
Wout Poels encore dans le coup pour gagner le Dauphiné. Photo : @dauphine
164 Partages
Wout Poels s’offre l’étape reine, Jakob Fuglsang prend le pouvoir
5 (100%) 1 vote[s]

Sur la septième et avant-dernière étape du Critérium du Dauphiné, la plus difficile de cette édition, Wout Poels (Team INEOS) a été le plus costaud dans le final. Revenu fort dans le derniers kilomètres, il a rattrapé Jakob Fuglsang (Astana Pro Team) qui est le nouveau leader du général et Emanuel Buchmann (Bora-Hansgrohe) a pris la troisième place.

Chris Froome a beau être plus là, la formation INEOS continue d’imposer sa loi. Wout Poels a parfaitement repris le flambeau du leader de l’équipe en se montrant à la hauteur du premier véritable rendez-vous montagneux de ce Critérium du Dauphiné. Présent dans la dernière ascension du jour avec le reste des favoris, le Néerlandais a été capable de passer le cran supplémentaire à l’approche de l’arrivée. Son accélération lui a alors permis de faire la jonction sur Fuglsang-BUchmann après être sorti du groupe Adam Yates, leader de la course au général. Et il a fini seul sans que personne ne puisse prendre sa roue.

https://twitter.com/dauphine/status/1139938123746631680

Une journée éprouvante

Que ce soit Poels ou tous les autres, les coureurs ont eu un sacré mérite d’affronter cette étape. Déjà difficile par son profil (quatre cols), ce sont les conditions météo dantesques, et c’est peu dire, qui ont compliqué leur avancée. Malgré tout, ils ont été vingt-sept à prendre les devants dont Julian Alaphilippe (Deceuninck – Quick Step) qui en a profité pour conforter sa tunique de leader au classement de la montagne. Mais ensuite distancé comme beaucoup d’autres, ce sont finalement Lutsenko et Woods qui ont réussi à se détacher. Bien placés au général, ils représentaient une certaine menace.

Du coup, le peloton n’a pas laissé filer et même a accéléré progressivement en se rapprochant de la ligne d’arrivée. Dans les derniers kilomètres, seuls les favoris se sont retrouvés ensemble. Fuglsang a prouvé sa belle forme tout comme Buchmann et bien sûr le vainqueur Poels. Quatrième, à seulement dix secondes, Pinot a été dans le coup au même titre que Yates (6e) ou encore Bardet (7e). Tout ce beau monde va avoir encore une ultime journée pour faire la différence et basculer en sa faveur le Dauphiné toujours aussi indécis.

164 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

1 commentaire

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.