Accueil Tour d'Italie Présentation de la 9e étape du Giro 2021

Présentation de la 9e étape du Giro 2021

3
9673
Profil de la 9e étape du Giro 2021
Neuvième étape du Giro 2021 : Castel di Sangro - Campo Felice (Rocca di Cambio) (158 km).
0 Partages

Pour la première fois depuis l’entame de cette 104e édition du Giro, les coureurs vont affronter un profil où les difficultés ne cesseront pas de s’enchaîner tout au long de la journée. Sans être de la haute montagne, le menu s’annonce copieux de Castel di Sangro à Campo Felice (Rocca di Cambio) sur 158 kilomètres. De quoi forcément donner des idées aux baroudeurs grimpeurs mais pourquoi pas aussi aux principaux protagonistes du classement général.

La victoire pour les baroudeurs et une explication entre favoris du général ?

Aura-t-on droit à deux courses en une lors de cette neuvième étape du Giro 2021 ? Sans pouvoir l’affirmer à 100%, c’est en tout cas une possibilité tout à fait crédible. A première vue, le profil est bien sûr difficile avec pas moins de sept ascensions différentes dont quatre qui seront répertoriées. Mais en analysant dans le détail, toutes ces difficultés répartis sur l’ensemble du parcours ne présentent pas de pourcentages importants. Certes, ce sont parfois des montées longues mais qui restent roulantes. C’est davantage la répétition, qui va rendre compliquée cette journée.

Peu après le départ, ça va déjà monter avec le Colle della Croce (6,9 km à 3,4%). Puis, après une vingtaine de kilomètres, il y aura la première difficulté répertoriée, le Passo Godi (13,9 km à 4,1%). Cette première phase de course devrait permettre en toute logique à une échappée de se dégager même si la bataille pourrait durer plus ou moins. Sur le reste de l’étape, il n’y aura pas la moindre vallée. Dès qu’une descente sera terminée, la route s’élèvera immédiatement.

Avant le final, les trois montées suivantes auront des caractéristiques assez similaires : Fonte Ciarlotto (11,4 km à 4,5%), Forca Caruso (12,7 km à 4,5%) et Ovindoli (12,4 km à 5%). Quand cet enchaînement sera terminé, il restera alors moins de 25 kilomètres. Ceux-ci seront d’abord composés d’une portion plate, voire en faux-plat descendant puis ça va clairement se corser. La Rocca di Cambio (2,5 km à 4,7%) ne sera qu’un avant-goût de ce qui va suivre, autrement-dit de l’ascension finale. Pour atteindre l’arrivée jugée à Campo Felice (Rocca di Cambio), il faudra affronter une pente moyenne de 5,7 % sur les 5,9 derniers kilomètres. Et même si le dernier kilomètre avoisine les 10%, globalement rien d’insurmontable a priori, quelques étapes seront bien plus compliquées encore, mais des changements au général sont à envisager.

Suivre la neuvième étape du Giro en direct

La 9e étape du Tour d’Italie sera à suivre ce dimanche 16 mai en direct et en intégralité sur Eurosport Player. A partir de 12h10, Guillaume di Grazia, Jacky Durand, et Marion Rousse seront aux commentaires pour vous faire vivre cette journée de course. Pas de panique pour les non-abonnés ! TodayCycling vous propose un direct-live en intégralité de cette journée sur le Giro 2021 avec des commentaires, photos et vidéos en direct à partir de 12h30.

Les favoris de la 9e étape – #Giro104

*** George Bennett, Bauke Mollema, Thomas De Gendt
** Egan Bernal, Remco Evenepoel, Mikel Nieve, Lorenzo Fortunato, Luis Leon Sanchez
* Aleksandr Vlasov, Hugh Carthy, Giulio Ciccone, Dan Martin, Simon Yates

La liste complète des engagés

Classement général après l’étape 8 du Giro 2021 – Top 20

1 – VALTER Attila – GROUPAMA – FDJ – 31:10:53
2 – EVENEPOEL Remco – DECEUNINCK – QUICK-STEP – +11
3 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +16
4 – VLASOV Aleksandr – ASTANA – PREMIER TECH – +24
5 – CARTHY Hugh John – EF EDUCATION – NIPPO – +38
6 – CARUSO Damiano – BAHRAIN VICTORIOUS – +39
7 – CICCONE Giulio – TREK – SEGAFREDO – +41
8 – MARTIN Daniel – ISRAEL START-UP NATION – +47
9 – YATES Simon Philip – TEAM BIKEEXCHANGE – +49
10 – VERVAEKE Louis – ALPECIN-FENIX – +50
11 – FORMOLO Davide – UAE TEAM EMIRATES – +55
12 – MARTINEZ POVEDA Daniel Felipe – INEOS GRENADIERS – +1:06
13 – SOLER Marc – MOVISTAR TEAM – +1:14
14 – BARDET Romain – TEAM DSM – +1:14
15 – BUCHMANN Emanuel – BORA – HANSGROHE – +1:40
16 – NIBALI Vincenzo – TREK – SEGAFREDO – +1:43
17 – TAARAMÄE Rein – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +1:50
18 – FOSS Tobias S. – JUMBO-VISMA – +1:53
19 – SCHULTZ Nicholas – TEAM BIKEEXCHANGE – +2:01
20 – MOSCON Gianni – INEOS GRENADIERS – +2:03

0 Partages

3 commentaires

  1. Etape courte 158km mais 3400 m de dénivelé. Le classement devrait évoluer, le porteur du maillot rose aussi.
    En fin de couse Simon YATES remettra t’il les « pendules à l’heure » ? Sans jamais forcer depuis le début, en restant discret, il est seulement 9éme à 49 secondes.

  2. Bonjour
    Belle étape aujourd’hui ! Je pense à Thomas Degendt , s’il réussit à sortir tôt et qu’il n’y a pas d’attaques entre les favoris… Si c’est le cas, je crois que Remco Evenepoel voudra (et pourra) aller chercher le maillot rose et prendre l’ascendant sur ce beau Giro.
    Allez les gars, et grand merci!
    Nicolas

  3. La course revient dans les Abruzzes pour cette étape fort accidentée qui peut surtout avoir pour effet d’user les organismes, notamment ceux de sprinters plus ou moins dans le dur la veille, comme Merlier ou Groenewegen, Ewan ayant quant à lui déjà abandonné suite à une énigmatique douleur au genou; à ce sujet des raisons plus ou moins claires ont été avancées, comme par exemple une chute dans un tunnel, une idée rapidement balayée, ou une bouteille de Prosecco mal négociée, etc…
    Les derniers mètres de cette étape sur terrain merdique et à fort pourcentage sera trés délicate à négocier pour beaucoup. notamment pour Valfer qui détendra son maillot; il se battra pour le faire et s’il le garde nous pourrons dire qu’il l’a fait, mais ce n’est pas garanti. Pour le spectacle dominical ou même en semaine les organisateurs usent et abrusent de telles arrivées, de quoi camer inutilement les plus faibles. De la même façon que cette obsession pour le nord de la botte, à en oublier le sud : la sarcile et la Sidaigne sont dédaignées, de même les Couilles sont escamotées et pas de Palabre : l’organisation Abruzzes, c’est un giro sans queue ni tête !

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.