Vuelta 2021 : Primoz Roglic remporte la 11e étape
Photo : ASO / Luis Angel Gomez / Photogomezsport
0 Partages

Primoz Roglic (31 ans) a remporté la 11e étape de la Vuelta 2021 à Valdepenas de Jaen. En haut d’un terrible mur avec des passages à 24%, le Slovène a montré qu’il allait très bien après sa chute hier. Le pensionnaire de la formation Jumbo-Visma a terminé le travail de son équipe qui a roulé toute la journée. Il a devancé de quelques secondes Enric Mas (Movistar), son principal concurrent jusqu’à maintenant. Miguel Angel Lopez (Movistar) a pris la troisième place du jour. Odd Christian Eiking (Intermarché-Wanty Gobert) a conservé son avance sur Guillaume Martin et a donc gardé son maillot rouge.

Le grand numéro de Magnus Cort Nielsen

Présent devant avec …, Magnus Cort Nielsen a bien failli refaire le coup de l’Alto de la Montaña de Cullera. Alors qu’on le pensait rapidement revu, le Danois a fait une grosse frayeur aux intéressés par la victoire d’étape. Dans la dernière difficulté répertoriée, le pensionnaire de l’équipe EF Education-Nippo est parti seul et a fait jeu égal avec le peloton. C’est dans l’ascension finale vers Valdepenas de Jaen que Cort Nielsen a perdu toute chance de l’emporter. Finalement revu à 150 mètres de la ligne, il a bien failli une nouvelle fois créer l’exploit.

Classement de la 11e étape de la Vuelta 2021

1 – ROGLIČ Primož – JUMBO-VISMA – 3:11:00
2 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +3
3 – LOPEZ MORENO Miguel Angel – MOVISTAR TEAM – +5
4 – HAIG Jack – BAHRAIN VICTORIOUS – +7
5 – YATES Adam – INEOS GRENADIERS – +7
6 – BARDET Romain – TEAM DSM – +7
7 – GROSSSCHARTNER Felix – BORA – HANSGROHE – +7
8 – VLASOV Aleksandr – ASTANA – PREMIER TECH – +7
9 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +11
10 – EIKING Odd Christian – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +11
11 – MARTIN Guillaume – COFIDIS – +11
12 – HENAO MONTOYA Sergio Luis – TEAM QHUBEKA NEXTHASH – +11
13 – MÄDER Gino – BAHRAIN VICTORIOUS – +11
14 – KRON Andreas – LOTTO SOUDAL – +17
15 – KUSS Sepp – JUMBO-VISMA – +17
16 – IZAGUIRRE INSAUSTI Ion – ASTANA – PREMIER TECH – +20
17 – CICCONE Giulio – TREK – SEGAFREDO – +23
18 – MEINTJES Louis – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +23
19 – BAYER Tobias – ALPECIN-FENIX – +23
20 – LOPEZ PEREZ Juan Pedro – TREK – SEGAFREDO – +23

Classement général de la 11e étape de la Vuelta 2021

1 – EIKING Odd Christian – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – 41:48:57
2 – MARTIN Guillaume – COFIDIS – +58
3 – ROGLIČ Primož – JUMBO-VISMA – +1:56
4 – MAS NICOLAU Enric – MOVISTAR TEAM – +2:31
5 – LOPEZ MORENO Miguel Angel – MOVISTAR TEAM – +3:28
6 – HAIG Jack – BAHRAIN VICTORIOUS – +3:55
7 – BERNAL GOMEZ Egan Arley – INEOS GRENADIERS – +4:46
8 – YATES Adam – INEOS GRENADIERS – +4:57
9 – KUSS Sepp – JUMBO-VISMA – +5:03
10 – GROSSSCHARTNER Felix – BORA – HANSGROHE – +5:38
11 – VLASOV Aleksandr – ASTANA – PREMIER TECH – +6:08
12 – CICCONE Giulio – TREK – SEGAFREDO – +6:22
13 – MÄDER Gino – BAHRAIN VICTORIOUS – +6:54
14 – MEINTJES Louis – INTERMARCHÉ – WANTY – GOBERT MATÉRIAUX – +7:11
15 – DE LA CRUZ MELGAREJO David – UAE TEAM EMIRATES – +7:15
16 – LOPEZ PEREZ Juan Pedro – TREK – SEGAFREDO – +9:35
17 – POLANC Jan – UAE TEAM EMIRATES – +13:09
18 – KRUIJSWIJK Steven – JUMBO-VISMA – +15:33
19 – CARUSO Damiano – BAHRAIN VICTORIOUS – +16:55
20 – BOUCHARD Geoffrey – AG2R CITROEN TEAM – +18:23

0 Partages
Antoine BARTHELEMY
Passionné par la route. Inconditionnel du cyclo-cross. Pratique le cyclisme sur route de manière assidue depuis plusieurs années. Tente de ressembler à son idole Fabian Cancellera (la puissance en moins).

1 commentaire

  1. P. Roglic et les siens ayant décidé de jouer la victoire d’étape, les jumbo qui avaient perdu le maillot rouge la veille roulèrent donc toute l’étape derrière le quintette à l’avant, toujours selon une méthode toujours plus originale de courir la victoire finale sur les grands tours. P. Roglic gagne l’étape et prend donc quelques bonifications et secondes à ses adversaires directs, c’était aussi sa façon de courir sa vuelta gagnante l’an passé, alors pourquoi ne pas recommencer ?…
    Le fait marquant serait plutôt l’échappée de Cort-Nielsen, repris très près de la ligne, au terme de cette longue et incroyable chasse de tout un peloton, plusieurs équipes ou alliés d’un tour épuisant leurs hommes à venir en aide ou à relayer les Jumbo afin de boucher le trou… Ahurissant suspense : allaient-ils venir à bout de ce phénomène lancé sur l’avant ? Cort-Nielsen avait tenté le coup, résister seul contre tous, il espérait rééditer l’improbable, comme à la Cullera ! Faire un doublé, en terminant seul ! Et les leaders l’ont échappé belle, ça c’est joué tout à fin, dans un suspense à en perdre haline, sur le fiel !… Le doublé aurait pris un caractère extraordinaire, supérieur au récent doublé de Storer, car de telles échappées sont vraiment « vertigineuses »… ça arrive parfois, avec De Gendt, Mohoric, Caruso l’autre jour, etc… En mars 1960, aux premiers jours du printemps, c’est la première victoire professionnelle de Raymond Poulidor : titre du journal Sud-Ouest :  » Raymond Poulidor remporte Bordeaux-Saintes après une vertigineuse échappée »…

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.