Primoz Roglic en position de leader
Roglic prend d'entrée les commandes du Giro 2019. Photo : @giroditalia
350 Partages

En ouverture de ce Giro 2019, Primoz Roglic (Team Jumbo-Visma) a largement survolé les débats. Sur un contre-la-montre individuel long de 8,2 kilomètres disputé à Bologne, le Slovène a rejeté la concurrence à une distance plus que respectable. Seul coureur à être passé sous les treize minutes (12’54 »), il a été plus rapide pour 19 secondes par rapport à Simon Yates (Mitchelton-Scott) et pour 23 secondes sur Vincenzo Nibali (Bahrain Merida), qui a pris la troisième place.

Il y avait Primoz Roglic et les autres ! Dès la première étape de la 102e édition du Tour d’Italie, le coureur du Team Jumbo-Visma a frappé un grand coup. Faisant partie des favoris pour le gain du classement général final, il dispose déjà d’un avantage intéressant sur ses principaux adversaires grâce à un chrono totalement maîtrisé. Impérial sur les huit kilomètres du parcours, le Slovène a su se montrer aussi efficace sur la portion initiale toute plate que dans la phase finale réalisée en intégralité en montée. Solide à tous points de vue, personne n’était en mesure de rivaliser avec lui.

Après avoir remporté la semaine dernière le Tour de Romandie, Roglic confirme ainsi avec cette victoire d’étape son état de forme éclatant. Et se situe pour le moment clairement en position de force alors que le Giro ne fait que commencer. La concurrence a le temps, trois semaines exactement, pour inverser la tendance. A commencer par Simon Yates, qui est pour l’actuel dauphin du maillot rose. Auteur d’une jolie performance, le Britannique a démontré déjà une belle condition physique. Pour sa part, Vincenzo Nibali troisième, le Requin de Messine est sur sa lancée du dernier Tour des Alpes (3e au général) où il avait montré des signes positifs. De quoi être confiant pour la suite des événements au même titre que Miguel Angel Lopez. Très bon quatrième, le Colombien s’est parfaitement tiré d’une journée qui n’était pas a priori totalement favorable malgré un final corsé avec des pourcentages supérieurs à 10%.

Une première hiérarchie établie

En plus des six premiers kilomètres dans ce parcours, la montée de San Luca pour en finir a déjà provoqué quelques écarts. Un peu décevant, Tom Dumoulin a terminé au cinquième rang. Pas un mauvais classement en soi pour le Néerlandais, mais avec un débours de 28 secondes par rapport à Roglic. Un retard qu’il va falloir remonter à un moment ou un autre pour le lauréat de l’édition 2017. Derrière, que ce soit Rafal Majka (6e), Tao Geoghegan Hart (7e) ou Bauke Mollema (9e), ils ont réalisé un résultat intéressant, qui les place bien dans l’objectif du classement général. Côté français, Tony Gallopin est celui qui a le mieux limité la casse en terminant 30e à une minute et deux secondes du vainqueur.

Pour la première étape en ligne de cette édition demain, Primoz Roglic aura donc l’honneur et le privilège de porter le maillot rose. A priori, le Slovène n’aura pas trop de mal à le conserver avec une étape qui intéressera grandement les meilleurs sprinteurs présents. Entre Bologne et Fucecchio, c’est une arrivée massive qui est le plus envisageable après 200 kilomètres de course.

350 Partages
Maxime BOUHIER
26 ans - rédacteur TodayCycling.

2 commentaires

  1. En effet, la relative contre-performance, ce serait peut-être T.Dumoulin à 28 secondes d’un Roglic en pleine bourre, sur la lancée de ce tour de Romandie où il fut particulièrement dominateur, notamment dans le contre la montre terminal… Observons également, sur ce contre la montre de Pologne, la belle 6é place du bolognais Majka .

  2. Nous avons retrouvé un excellent Vincenzo, son expérience des trois semaines de courses, sont un atout par comparaison avec des jeunes coureurs talentueux, dont il faudra suivre le comportement sur l’ensemble du Giro.
    Rappelons ce tour perdu par Simon Yates et l’écroulement de Thibault Pinot en troisième semaine. PfM

Envie de réagir à cet article ?

Entrez votre réaction ici
Entrez ici votre nom / pseudo

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.